Disparition du sénateur Claude Dilain

Plusieurs personnalités : politiques, élus, représentants de l’état, de la société civile se sont donné rendez-vous ce samedi 7 mars 2015, sous l’égide de M. le président de la République, François Hollande, pour rendre un dernier hommage républicain au sénateur socialiste de Seine-Saint-Denis M. Claude Dilain, brutalement enlevé aux siens le mardi 3 mars 2015.

Une délégation de l’UAM-93 était présente à cette cérémonie pour témoigner du respect qu’on doit à cet homme dont il faut saluer l’engagement au service de notre Département et de sa population, en particulier la plus marginalisée.

Nous nous associons à la douleur de sa famille et de ses proches.

Bobigny, le dimanche 8 mars 2015
Le Président de l’UAM-93
H. FARSADOU

 

2 pensées sur “Disparition du sénateur Claude Dilain

  • 10 mars 2015 à 0 h 57 min
    Permalink

    Les habitants de CLICHY sous bois et de Montfermeil se rappelleront toujours de Claude Dilain ( à ma droite dans la photo pour ceux qui ne le connaissent pas et qui vient de nous quitter pour l’éternité) comme un grand homme de terrain qui se battait pour tous , sans distinction , afin de faire avancer les causes justes de sa commune. À maintes reprises ; quand il était maire de la ville , il était obligé de s’opposer à l’autorité publique avec beaucoup de courage pour défendre ses concitoyens.
    Parmi les dossiers des musulmans, il s’est battu pendant dix ans pour arracher un terrain intercommunal pour la mosquée. En 2005, lors du décès de Ziad et Bona ( electrochoqués et carbonisés par les transfos EDF , événement qui a déclenché les émeutes de 2005), lors de ces émeutes il s’est opposé à la version officielle et s’est rangé du côté de la population et des familles sinistrées.

    Une fois devenu sénateur, l’aide sénatoriale n’a pas manqué de toucher les associations musulmanes comme les autres. Pour lui , les valeurs de l’égalité , de la fraternité et de la liberté étaient des valeurs réelles qu’il pratiquait quotidiennement sur le terrain et non des slogans de meeting.
    Dhaou Meskine

    Répondre
  • 10 mars 2015 à 14 h 51 min
    Permalink

    Salam, bonjour,

    C’était le pédiatre de mon premier fils entre 2003 et 2006. C’était un homme tendre et humain. De plus, son engagement auprès des habitants de Clichy-sous-Bois était fort et sincère. Merci à lui d’avoir été parmi les hommes de bonne volonté… On a besoin de personnes comme lui pour les années à venir…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *