Paris: arrestation de six pro-palestiniens

Six militants pro-palestiniens ont été interpellés place Saint-Michel (VIe arrondissement) à Paris samedi 29 décembre 2012, après avoir voulu organiser un rassemblement en soutien à des prisonniers palestiniens en grève de la faim, a constaté une journaliste de l’AFP.

La préfecture de police, qui avait autorisé le rassemblement, « nous a dit vendredi soir qu’il était interdit« , a déploré auprès de l’AFP un des organisateurs, Nassim Tache, membre du collectif Cheikh Yassine. Il a été arrêté et conduit au commissariat, comme cinq autres manifestants dont Abdelhakim Sefrioui, responsable de ce collectif.

« Le collectif avait procédé à un dépôt de déclaration (de la manifestation), ce qui ne voulait pas dire que la manifestation était autorisée. Les conditions de déroulement de la manifestation (…) et les risques de trouble à l’ordre public ont conduit à l’interdiction du rassemblement par arrêté préfectoral pris vendredi à 23H00« , a-t-on précisé à la PP.

Sur les six interpellés, quatre ont été relâchés et deux placés en garde à vue pour participation à un rassemblement non autorisé, a-t-on indiqué de source policière.

« Israël assassin, Hollande complice« , « Hamas résistance » ont scandé les manifestants. L’un d’eux a crié  » Allahu Akbar » et « Jihad » lors de son interpellation.

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) avait demandé au préfet de police de Paris d’interdire ce rassemblement, expliquant que le collectif « est connu en France pour avoir troublé l’ordre public à Paris et en Seine-Saint-Denis » et menacé l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), Hassen Chalghoumi.

Source : Libération

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *