Marion Maréchal-Le Pen et les cours d’arabe en primaire

Un reportage d’ARTE décrypte la stratégie d’une partie de la classe politique, en l’occurrence ici Marion Maréchal-Le Pen (FN), pour fabrique la peur de l’étranger en particulier le musulman. Désintox est une production ARTE / 2P2L / Libération.

{youtubejw width= »570″ height= »400″}VPW59HCPQeE{/youtubejw}

 

Une pensée sur “Marion Maréchal-Le Pen et les cours d’arabe en primaire

  • 7 décembre 2012 à 18 h 43 min
    Permalink

    Excellent « désintox ». Mais il n’y a vraiment pas lieu de se réjouir de cette absence d’enseignement de l’arabe, qui représente un gaspillage insensé du capital linguistique des enfants dont la langue maternelle est autre que le français. Il ne s’agit pas de « conserver un lien avec le pays d’origine », mais de permettre à de jeunes Français de rester vraiment bilingues, ce qui est un atout précieux pour eux dans un monde de plus en plus ouvert et un atout pour la France. Et c’est une source d’économies : cela coûte beaucoup moins cher de consolider la maîtrise d’une langue que l’enfant parle déjà que de la lui enseigner plus tard dans le secondaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *