Les bus voilés de Sarkozy

Dimanche 11 mars, 8h30 du matin, porte de Montreuil, dans le 20e arrondissement de Paris. Trois bus affrétés par l’UMP attendent des militants pour le meeting de Villepinte. Quelques dizaines de personnes à peine se présentent en une heure et demie. Des hommes et des femmes – pour la plupart voilées – qui montent…. Séparément dans deux des trois bus ! Nombre d’entre eux ont été conviés lors de la prière de vendredi à la mosquée Al-Islah de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

10 heures, les trois bus démarrent. Les hommes sont à bord du premier, les femmes du troisième, celui du milieu est vide ! « Il était normal que les hommes montent dans l’un et les femmes dans l’autre… », raconte Lakhdar Taddani, recteur de ladite mosquée. La découverte fait bondir Patrick Karam, le responsable de la coordination nationale de la diversité pour Nicolas Sarkozy : «  J’étais à la descente des bus, je n’ai rien vu de tel. Tout le monde était d’ailleurs mélangé au meeting. Mais ce sont les réseaux qui ont géré les transports. »

A la tête d’un de ces réseaux, M’hammed Henniche, secrétaire général de l’UAM 93 (Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis), explique que les fidèles « ne se mélangent pas lorsqu’ils ne sont qu’entre eux. Dans d’autres bus de l’UMP, les femmes étaient séparées ou à l’arrière ».

Le même Henniche a organisé le départ d’une vingtaine de bus. Toujours aux frais de l’UMP. Tous ont ainsi pu entendre le président-candidat prononcer ces mots : «  Sur le territoire de la république française, les femmes et les hommes ont les mêmes horaires à la piscine, les mêmes médecins à l’hôpital. » Mais pas les mêmes bus ?

Source : Nouvel-Obs du 22 mars 2012 – JULIEN MARTIN

 

2 pensées sur “Les bus voilés de Sarkozy

  • 5 avril 2012 à 16 h 12 min
    Permalink

    ahhhh la la hypocrisie quand tu nous tiens !!!!

    Répondre
  • 18 juillet 2012 à 18 h 56 min
    Permalink

    Je me suis aussi posé cette question. Il me semble que le soutien des associations musulmanes à la droite vient de l’interprétation réductrice qu’elles se font généralement de la gauche. Pour elles, les partis de gauche sont synonymes de socialisme et/ou de communisme. Et, quand on sait ce que signifient ces deux courants (kufr et ilhâd) parmi leurs membres, on comprend très vite leur penchant pour les partis de droite. Ils sont plus conservateurs au sens large du terme comme le sont d’ailleurs toutes ces associations religieuses. C’est ce qui arrive lorsqu’on regarde la scène politique et ses différents acteurs avec des lunettes trop « islamisantes »… Peut-être que je me trompe !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *