Mosquée des Ulis (91) : les enjeux d’une fatwa

C’est la vérité de la palisse comme diraient certains… Mais à regarder de près ce n’est pas si évident que ça. Je me souviens des propos de M. LELIEVRE historien de l’éducation qui disait lors de ses cours que je suivais à la Sorbonne dans mon cursus de licence et maîtrise en sciences de l’éducation : « La science n’a progressé que lorsqu’elle s’est posée les bonnes questions… » Et en matière de problèmes de société, leur résolution passe nécessairement par un énoncé vrai et scrupuleusement fidèle à la réalité des faits sociaux.

Le Livre d’Allah et la Sounna de Son Prophète ont donné aux sciences de l’islam les mécanismes nécessaires à la prise en charge de tout événement inédit ou non. C’est ce qu’on appelle éditer une fatwa. Et le premier écueil qui se dresse devant toute fatwa et surtout lorsque l’événement est sur fond de différend et de conflit entre personnes ou entre groupes de personnes, réside dans les termes de la présentation du problème. C’est pour cela qu’avant de répondre à une demande de fatwa de ce genre, il est impératif d’en connaître le contexte et d’entendre les deux parties se trouvant en conflit. Le Prophète n’a-t-il pas mis en garde contre l’usage éloquent du verbe devant lui afin que par sa permission on prend à tort le droit d’un autre ? N’a-t-il pas annoncé à celui qui le prend ainsi une braise de l’Enfer ?…

Dans notre problème du projet de la construction d’une mosquée aux Ulis, voici comment certains ont présenté les faits afin de recueillir une fatwa sur-mesure qui leur permet de dormir tranquilles et de faire la prière tranquilles. J’ai recueilli cet énoncé suite à un mail ou courriel qu’un frère m’a envoyé le 30/09/2011 pour « me remettre dans le droit chemin » puisque selon lui, la réponse à cet énoncé provient d’une personne qui connaît beaucoup mieux la religion et la loi de l’islam que lui et moi. Je mets en encadré cet énoncé ici exprès comme il m’a été envoyé en arabe pour que ma traduction qui le suit soit la cible visible pour certains qui pourraient me reprendre s’ils y trouvent une quelconque infidélité. J’attire en outre l’attention sur un passage où il y a manifestement une coupure dans le sens complet de la phrase (ligne12 et 13 et ligne 16 et 17 du texte en arabe) peut-être un problème de mise en forme… Et j’attire au passage que l’auteur de cette fatwa est tout simplement…anonyme.

بسم الله الرحمان الرحيم السلام عليكم و رحمة الله أتوجه إليكم بهذا السؤال وأرجو منكم ان تأخذوه مأخذ الجد وأن تعطونا الإجابة الشافية لعل الله ينفع بها المسلمين في هذه المدينة٠ أما السؤال فهو كالآتي٪ أعيش في مدينة فرنسية ضواحي باريس٬ عدد سكانها حوالي ٣٠ ألف نسمة والمسلمون يشكلون عشر سكانها٠ منذ حوالي ٣٠ سنة حصل المسلمون في هذه المدينة على قاعة للصلاة يؤدون فيها الصلوات المكتوبة و صلاة الجمعة٠ لا تتوفر في هذه القاعة أدنى الشروط الصحيةأو الأمنية فهي عبارة عن قاعة مساحتها لا تتعدى ٩٠ متر مربع ولا تتسع لأكثر من ١٥٠ مصليا وتتوفر فقط على ثلاثة نوافذ مجموع مساحتهم واحد متر مربع٠ عانى المسلمون في هذه المدينة من قساوة هذه الظروف و من قلة المساحة و خصوصا مع تزايد اعداد المصلين إذ أصبحت أعداد كبيرة تصلي في الطرقات أيام الجمعة تحت حر الشمس و قساوة البرد وقرروا إنشاء جمعية تهتم بالتفاوض مع رئيس البلدية للحصول على قطعة أرضية لبناء مسجد تأسست هذه الجمعية سنة ١٩٩٧ و بدأت المفاوضات وفي سنة ٢٠٠٢ إقترح رئيس البلدية قطعة أرضية مساحتها ١٥٠٠ متر مربع قوبلت بالرفض من طرف المسؤولين في الجمعية الذين كانوا يطالبون ب٣٠٠٠  متر مربع٠ أصر المسؤولون في الجمعية على رفض المساحة المقترحة من طرف رئيس البلدية و قرروا أن يقوموا بمظاهرات أمام مقر البلدية لإرغامه على تغيير موقفه إلا أن موقفه لم يتغير٠ في الشهور الأخيرة لسنة ٢٠٠٤ قام بعض المسلمين في الجمعية للتعبير عن انزعاجهم و قلقهم على سير المشروع و تردي العلاقات في المدينة بسبب رفض المساحة التي كان يعتبرها كثير من المسلمين كافية٠ ورغم النصح الذي قدموه إلى المسؤولين في الجمعية لقبول المساحة والتقدم في المشروع إلا أنها باءت بالفشل لذلك أُسس بعض أعضاء الجمعية الأولى جمعية جديدة سنة ٢٠٠٥ و قامت البلدية بالإعتراف بها وأسندت لها مهمة بناءالمسجد٠ قام هؤلاء الإخوة المعروفون بصلاحهم وباشتغالهم بالدعوة رغم اختلافهم مع إمام المسجد بقبول المساحة المقترحة من رئيس البلدية وإمضاء عقد كراء الأرض وأسسوا قاعة للصلاة فوق أرض المسجد فقام إمام الجمعية الأولى بإصدار فتوى تحرم علينا الصلاة في هذه القاعة الجديدة ووصفها بأنها مسجد ضرار واعتبر إمام الجمعية الأولى أن أعضاء الجمعية الثانية خونة ومجرمين و خارجون عن طاعة الإمام ( أما الإمام فلا يحمل إجازة في اللغة العربية ولا في أصول الفقه ولا في أصول الحديث ولا في النحو ولا في المنطق و إنما له إجازة في قراءة القرآن و حامل لكتاب الله ) مع العلم أن الجمعية الجديدة قد بدأت أشغال بناء المسجد بفضل المجهودات الجبارة في جمع الأموال و الحصول على جميع التراخيص الإدارية٠ أما سؤالي فهو ما حكم الصلاة في المسجد المقام فوق القطعة الأرضية المخصصة لبناء المسجد الكبير (في زاوية منه) وما حكم الصلاة في المسجد الكبير عند إتمام بنائه٠ والسلام٠ أفيدونا أفادكم الله٠

الجواب
الحمد لله:
جعل الله عز وجل الأرض مسجداً وطهوراً للمسلمين, وبما أن الأمر قد تم بشكل قانوني فلا حرج عليكم في الصلاة في أي من المسجدين, فيجوز لكم الصلاة في القاعة الصغيرة، كما يجوز لكم الصلاة في المسجد الصغير في زاوية الأرض وفي المسجد عند إتمام بنائه, ولا يجوز لأحد إصدار فتوى بتحريم الصلاة في بيت من بيوت الله، فمسجد الضرار هو الذي أقيم (ضِرَارًا وَكُفْرًا وَتَفْرِيقًا بَيْنَ الْمُؤْمِنِينَ وَإِرْصَادًا لِمَنْ حَارَبَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ مِنْ قَبْلُ) التوبة/108، وهذه أمور لا تنطبق على مسجدكم. والله أعلم

Bismillahir-rahmanir-rahim, assalamou alaykoum wa rahmatoullah.

Je m’adresse à vous par cette question et je vous prie de la prendre en considération et que vous nous en donniez la réponse apaisante dans l’espoir que Allah en fasse profiter les musulmans dans cette ville. Quant à la question elle est la suivante :

Je réside dans une ville en France dans la banlieue parisienne. Elle compte 30000 habitants environ et les musulmans représentent le dixième de ce nombre. Depuis environ 30 ans, les musulmans ont acquis dans cette ville une salle de prière dans laquelle ils accomplissent les prières obligatoires et la prière du vendredi. Dans cette salle aucune condition ni d’hygiène ni de sécurité n’est satisfaite. Elle est plutôt une sorte de salle dont la superficie ne dépasse pas 90m2 et elle ne suffit pas à plus de 150 personnes. Et elle ne dispose que de 3 fenêtres dont la surface totale est de 1m2. Les musulmans dans cette ville ont souffert de la pénibilité de ces conditions et surtout de l’exigüité du lieu suite à l’accroissement du nombre de fidèles au point où foule d’entre eux fait la prière du vendredi dans la rue sous la chaleur du soleil et la dureté du froid. Ils ont alors décidé de fonder une association qui s’occupe à négocier avec le Maire pour obtenir un terrain afin d’y construire une mosquée. Cette association a vu le jour en 1997 et les négociations commencèrent en 2002. M. Le Maire proposa un terrain de 1500m2 de surface et cette superficie fut refusée par les responsables de l’association qui exigeaient 3000m2. Ces responsables ont insisté dans leur refus de cette superficie proposée par le Maire et ont décidé d’organiser des manifestations devant les locaux de la Mairie pour contraindre le Maire à changer sa position. Sauf que sa position demeura inchangée. Dans les derniers mois de l’année 2004 certains musulmans ont manifesté leur gêne et leur inquiétude quant à l’évolution du projet et la détérioration des relations dans la ville à cause du refus de la surface que beaucoup de musulmans jugeaient suffisante. Et malgré les conseils qu’ils donnaient aux responsables de l’association à accepter cette surface et poursuivre le projet, ces efforts furent sans succès. C’est pour cela que ces frères, certains faisant partie de la première association, ont créé [une nouvelle association en 2005 (1) et la Mairie l’a reconnue et lui a attribué la mission de construire la mosquée. Ces frères, certains faisant partie de la première association, et connus par leur probité et leur action dans la da’wa et malgré leur divergence avec l’imam, ont accepté la surface proposée par le Maire et accepté de signer un bail de location de ce terrain et y ont érigé une salle de prière posée sur le terrain de la mosquée. L’imam de la première association a alors énoncé une fatwa considérant interdite la prière dans cette nouvelle salle et l’a décrite mosquée dhirar et l’imam de la première association a traité les membres de la deuxième association de traîtres, criminels et sortant de l’obéissance de l’imam (quant à l’imam, il ne possède pas de diplôme ni dans la langue arabe, ni dans les fondements de la jurisprudence, ni dans les fondements du hadith, ni dans la grammaire arabe, ni dans la logique mais il possède un diplôme dans la lecture du Coran et il connaît le Coran). Il faut savoir que l’association nouvelle a commencé les travaux de la construction de la mosquée grâce aux efforts gigantesques dans la collecte des fonds et les autorisations administratives. Ma question est donc : Quel est le statut de la prière dans cette mosquée érigée sur le morceau de terrain réservé à la construction de la grande mosquée (dans un coin de ce terrain) et quel est le statut de la prière dans cette mosquée une fois construite. Wassalam. Faites nous profiter qu’Allah vous fasse profiter.

La réponse :
AlHamdoulillah
Allah a fait que la terre entière soit une mosquée et purification pour les musulmans. Et puisque cette affaire s’est achevée légalement, il n’y a aucune gêne pour vous d’accomplir la prière dans l’une des deux mosquées. Il vous est permis de l’accomplir dans la petite salle comme il vous est permis de l’accomplir dans la petite mosquée dans une partie du terrain et dans la mosquée une fois la construction achevée. Et il n’est pas permis à quiconque l’énonciation d’une fatwa interdisant la prière dans une maison parmi les maisons d’Allah. Car masdjid adh-dirar est celui qui a été édifié (pour en faire un mobile de rivalité, d’impiété et de division entre les croyants, qui la préparent pour celui qui auparavant avait combattu Allah et Son Envoyé) Sourate Attawbah verset 108. Et ces qualificatifs ne sont pas présents dans le cas de votre mosquée. Et Allah est plus savant.

J’avais répondu à ce courriel par une invocation à Allah qu’Il guide nos frères vers ce qui est plus droit et j’ai bien précisé que c’est cette façon de présenter les faits qui a jeté sur beaucoup un voile qui les empêche de voir la vérité et de juger avec équité alors que Allah dit précisément ce qui signifie : … Et quand vous parlez, soyez équitables même s’il s’agit d’un parent proche.. (de sourate Al-An’am. S6). C’est tout à fait normal puisque ceux qui racontent l’histoire omettent délibérément beaucoup de détails dont la connaissance changerait radicalement la conclusion finale de tout savant qui se proposerait d’analyser cette situation. Et peut-être ce ne sera plus alors leur prière qui sera remise en cause, mais leur islam tout simplement. En effet celui qui a présenté la situation a omis et occulté, soit par méconnaissance parce que nouveau dans la ville soit pour faire vite, des faits graves dont la liste est la suivante et que je présente dans l’ordre chronologique :

  • • Il n’a pas dit que parler du projet de la mosquée était une hérésie dans la Mairie lorsque les pourparlers ont commencé avec le Maire de l’époque et son équipe municipale, et que dans les coulisses les responsables de la Mairie refusaient catégoriquement toute discussion sur ce projet.
    • Il n’a pas dit que la mosquée et ses responsables ont été dès le début dans le collimateur de la Mairie de l’époque lorsqu’ils ont dit non au dictat de la Mairie et lorsqu’ils ont osé présenter une liste indépendante dans les élections municipales de 2001, liste qui décrocha un siège dans le conseil municipal de l’époque.
    • Il n’a pas dit comment le projet de la construction d’une mosquée aux Ulis devint une réalité incontournable dans la ville et comment les élus de droite et de gauche se bousculaient dans leurs programmes pour y laisser une ou deux lignes à ce sujet afin de gagner certains musulmans à leur cause électorale.
    • Il n’a pas décrit les tergiversations de la Mairie pour freiner sinon bloquer toute perspective dans l’évolution positive du projet (conditions sur conditions et obstacle sur obstacle)
    • Il n’a pas dit un mot sur la volonté politique du Maire de l’époque et de son équipe dont la plupart siègent encore (textes à l’appui) pour contourner l’association de la mosquée en créant une autre association plus docile.
    • Il n’a pas jugé important de citer bien avant la division finale la tentative infructueuse (témoins à l’appui) de la Mairie de l’époque de créer une association de musulmans d’origine subsaharienne justement pour écarter de ce projet les responsables de la mosquée.
    • Parlant des manifestations, il les a décrites comme des manifestations de refus alors que refuser ne nécessite pas une quelconque manifestation et qu’ils exigeaient 3000m2 alors que la demande était de 1800m2 (presse de l’époque à l’appui) c’est-à-dire moins de 300m2 de plus, ce qui a été donné à El-Andalous plus tard. Bizarre…
    • Toujours dans ce cadre, il n’a pas expliqué dans sa lettre que ces manifestations et que continuer à demander plus de terrain étaient décidées par l’ensemble des fidèles et dans la mosquée à une ou deux voix près et que les éléments qui se sont démarqués par la suite participaient volontiers à ces manifestations.
    • On ne lui a pas dit que lors de ces manifestations certains musulmans hommes et femmes se faufilaient dans la Mairie pour exprimer leur désaccord avec les manifestants et soutenaient la Mairie au lieu de soutenir la cause de la mosquée.
    • Il n’a pas dit un seul mot sur le référendum de 2005 (10 avril) organisé par l’association de la mosquée pour mettre fin à la divergence qui s’est établi entre les fidèles concernant l’acceptation ou non de la superficie de 1520m2, et comment les responsables de la mosquée ont respecté le résultat de ce référendum.
    • Il n’a pas dit que El-Andalous fut créée officiellement vingt jours après le référendum de 2005 (30 avril) c’est à dire après la parole définitive de l’ensemble des fidèles, et qu’elle s’est vue octroyer le projet une semaine (23 avril) avant sa publication  sur le journal officiel.
    • Il n’a pas précisé que El-Andalous a été créée en catimini par une association mère « Vivre ensemble » créée presque en même temps que sa fille (26 mars 2005) et comprenant des élus municipaux et qui n’ont rien à voir avec la communauté musulmane de la ville, justement pour écarter définitivement du projet l’association de la mosquée.
    • Il n’a pas précisé que parmi ses membres fondateurs, le secrétaire général actuel de El-Andalous fut un très proche collaborateur du Maire de l’époque et fervent incitateur à la dissidence. Alors qu’il était conseiller municipal son souhait fut de rejoindre le conseil d’administration de l’association de la mosquée qui lui a fait clairement savoir que défendre les intérêts de la mosquée prime sur celui de défendre les intérêts de la Mairie. Il avait alors dit : « moi j’ai choisi mon camp… » Et j’en passe d’autres plus graves encore…
    • Il n’a pas précisé que lorsque la division fut chose faite dans le corps des fidèles de la mosquée, celui qui est actuellement à la tête de El-Andalous ainsi que quelques membres de son bureau qui condamnèrent pourtant d’emblée cette division, se sont attelés en tant que médiateurs pour concilier entre la mosquée et ses dissidents, et qu’ils finirent dissidents eux aussi.
    • Et pourtant c’est là que le bât blesse, il n’a pas cru bon de rappeler dans sa demande de fatwa qu’un nombre plus qu’important de fidèles a systématiquement boycotté depuis des années la mosquée dans laquelle ils se sont connus et connu leurs frères et que des musulmans qui se voyaient tous les jours à l’occasion des cinq prières, ne se rencontrent plus des années durant, ni lors des vendredis ni lors des prières des Aïd, et même les prières de djanaza se font dans une ambiance de rivalité quand rencontre il y a et ce depuis des années…

Quant à la présentation de l’imam j’ai cru rêver comme on dit souvent… Mon dossier scolaire et universitaire serait-il donc tenu à mon insu par leur université ? soubhanallah !… Et mes discours étant -Allah en soit loué- écrits et archivés, je défie ici quiconque de m’apporter des propos à moi traitant ces frères de traîtres de criminels et autres qualificatifs… Mais même avec ceci nous disons encore maalich… qu’ils se réunifient avec l’union des musulmans… et on passe l’éponge. Bien fraternellement…

Ecrit par Okba CHEKIRI
Imam et khatib de la Mosquée des Ulis
Le 07/11/1432 correspondant au 04/10/2011

(1) Ne figure pas dans le texte en arabe…

 

66 pensées sur “Mosquée des Ulis (91) : les enjeux d’une fatwa

  • 17 octobre 2011 à 12 h 01 min
    Permalink

    Beaucoup de choses n’ont pas été dites, et pour cause: Elle sont honteuses, comme le fait de synthétiser les paroles du discours du vendredi de l’imam et de les donners aux autorités pour qu’il soit accusé d’extremistes et anti-républicain, ou que dans un reportage de Télé Essonne, des membres fondateurs de Andalous accusent l’association historique d’integriste, etc….

    Répondre
  • 17 octobre 2011 à 16 h 03 min
    Permalink

    Salam alaykoum, tant que les musulmans de France n’auront pas une institution forte et respctable des Imams alors n’importe qui se donnera le droit de faire des fatwas étant donné que ce pays est dépourvu d’autorité religieuse faisant foi, c’est pourquoi j’appelle l’imam de cette mosquée à rejoindre le conseil des imams menés par Cheikh Dhaou Meskine afin de se regrouper avec d’autres imams et de constituer une autorité scientifique reconnu. BARAKALLAHOUFIKOUM.

    Répondre
  • 17 octobre 2011 à 17 h 42 min
    Permalink

    salam

    l’imam a oublié le communiqué qu’il a écrit , suite au reférundum de 2005, ou il exprime clairement, son désaccord au sujet de la superficie qu’il juge insuffisante,et ce malgré le [b][u]résultat du vote des musulmans[/u][/b]qui rappelons-le,dans leur majorité ont accepté la proposition de la mairie !

    Pas besoin de trouver de FAUX arguments pour justifier ce qui est clair dans nos esprits et vecu directement par nous !
    De toute évidence, ont voit bien a qui revient la plus grande part de responsabilité.
    Il faut apprendre à reconnaitre ses propres erreurs, à les corriger et à accepter le décret d’Allah en toute humilité.
    salam.

    Répondre
  • 18 octobre 2011 à 11 h 11 min
    Permalink

    Salam Alaikoum
    moi j’ai une question peut être crédule, vous me direz… je suis musulmane pratiquante, parfois je doute de ma foi… quand je vois la manière dont la solidarité entre musulmans est quasi inexistante ou alors parcimonie, je me demande si Allah ne nous a pas enlevé sa Baraka ! Quelle communauté est -on en train de devenir en France, allez voir dans d’autre pays, vous verrez comment les musulmans se soutiennent quoi qu’il arrive, ou alors est ce la caractéristique du gendre maghrébin, propre à la France, parce qu’ailleurs plus solidaires et moins maghrébin. quand je lis tous cela, dans un sens ou dans un autre, je suis sidéré de voir que chacun vois son l’intérêt de son propre orgueil. Allah ihdina oua ihdi al muslimin oua Allahouma Faafou’ana.

    Répondre
  • 18 octobre 2011 à 12 h 12 min
    Permalink

    Assalamo’alaykom oua rahmato LLAHI oua barakatoh

    Soyons vigilants ne jouons pas le jeu M.Okba CHEKIRI ET DE SES SBIR qui cherche seulement à retarder la réalisation du projet, pour plusieurs années. Malheureusement certains frères et sœurs de l’ACMU sont tombés dans le piège tendu.

    Le seul moyen à notre possibilité nous musulmans des Ulis pour faire valoir nos droits légitimes d’avoir un lieu de culte digne dans un meilleur délai, c’est soutenir l’association EL ANDALOUS porteuse de projet et ne pas s’occuper de M.Okba CHEKIRIet de ses acolites.

    Tout acte volontaire ou involontaire qui pourra retarder ou empêcher la construction de la maison d’ALLAH est proscrit, et chacun sera questionner devant ALLAH le jour du jugement dernier.

    Qu’ALLAH nous pardonne
    Que la paix et les bénédictions soient sur notre Prophète bien aimé Mohamed sur sa famille, ses compagnons, et tout ceux qui les suivent jusqu’au jour dernier Le mot de la fin : c’est aux musulmans de défendre leurs mosquées dans les règles d’art de communication et le respect des droits et des libertés collectives et individuelles.

    wasalam aleikom

    Répondre
  • 18 octobre 2011 à 17 h 51 min
    Permalink

    [quote name= »Mehdi »]salam

    l’imam a oublié le communiqué qu’il a écrit , suite au reférundum de 2005, ou il exprime clairement, son désaccord au sujet de la superficie qu’il juge insuffisante,et ce malgré le [b][u]résultat du vote des musulmans[/u][/b]qui rappelons-le,dans leur majorité ont accepté la proposition de la mairie !

    Salamou Alaykoum,
    Peut-être que sa memoire flanche ou devient selective, ou que l’œil courroucé ne voit que des defauts pour ses adversaires et se voit le champion de la vertu et de l’exemplarité, ou tout simplement veut-il tromper les musulmans, surtout ceux qui ne connaissent pas bien le probleme.
    Mais les musulmans savent très bien maintenant d’où vient le problème des Ulis, et qui freine toute possibilité de reconciliation. Il pourra ecrire un communiqué chaque semaine, et sortir une fatwa chaque jour, ceci ne changera rien. Il est demasqué !!!

    Répondre
  • 18 octobre 2011 à 19 h 35 min
    Permalink

    on aimerait avoir de la paix dans cette ville, c’est possible ?

    Répondre
  • 19 octobre 2011 à 1 h 54 min
    Permalink

    As salam Allaykum

    [i]pour information[/i]

    [b]Ne pas répliquer aux égarés est une cause de division ![/b]

    Par le Chaykh Salih Al-Fawzan

    يقول كثير من الناس إن الرادين على أهل البدع, إنهم سبب للفرقة!!

    [u]Question : [/u]

    « Beaucoup de gens disent : « Ceux qui répliquent aux gens de l’innovation sont certes la cause de la division !! »

    أي نعم. فرقة بين الحق والباطل هذا صحيح، نحن نفرق بين الحق والباطل، وأهل الحق وأهل الضلال، وسنرد، ورد العلماء، وليس هذا لأجل الفرقة هذا لجمع الناس على الحق
    لأن بقاء الناس على الضلال وعلى الأقوال الباطلة هذا هو الذي يفرق بين المسلمين, أما بيان الحق لهم ليجتمعوا عليه هذا دعوة للإجتماع وليس دعوة للفرقة. الدعوة للفرقة أن يقال لا يرد على أهل الباطل هذه الدعوة للفرقة إن كانوا يعقلون. نعم

    [u]Réponse du Chaykh Salih Al-Fawzan :[/u]

    « Oui, en effet. Une division entre le vrai et le faux. Cela est vrai.
    Nous divisons le vrai du faux, entre les gens qui sont sur la vérité et les gens qui sont égarés. Et nous continuerons à répliquer. Et les savants ont répliqué. Et cela n’est pas fait dans le but de diviser, mais plutôt pour réunir les gens sur la vérité. Car le fait que les gens restent dans l’égarement et (continuent à suivre) des fausses paroles, c’est cela qui divisent les musulmans.

    Par contre, le fait de leur montrer la vérité afin qu’ils se réunissent dessus, cela est un appel à l’union, non pas à la division.
    L’appel à la division, c’est plutôt de dire : « Il ne faut pas répliquer aux gens qui sont sur le faux », c’est cela l’appel à la division, si seulement il réfléchissait ! »

    Pour écouter le Chaykh :
    http://www.box.net/shared/zyz61prne4

    Source :

    من تعليق على شرح السنة للبربهاري

    Wa salam Allaykum

    Répondre
  • 19 octobre 2011 à 10 h 17 min
    Permalink

    C’est d’une évidence, si non, comment réformer et changer les choses
    vous savez ce qu’on nous réplique quand on ose dire que ça ne va pas ? qu’on créer la fitna 😮 !
    Et tout ça, pour nous faire taire, même quand le mounkar est gros comme une montagne, »chuuut faut pas parler » mais al hamdoulillah, la vérité et la lumière finissent toujours par prendre le dessus.
    Notre confiance en Allah est grande.

    merci pour cette intervention intéressante.

    [quote name= »salama »]As salam Allaykum

    [i]pour information[/i]

    [b]Ne pas répliquer aux égarés est une cause de division ![/b]

    Par le Chaykh Salih Al-Fawzan

    يقول كثير من الناس إن الرادين على أهل البدع, إنهم سبب للفرقة!!

    [u]Question : [/u]

    « Beaucoup de gens disent : « Ceux qui répliquent aux gens de l’innovation sont certes la cause de la division !! »

    أي نعم. فرقة بين الحق والباطل هذا صحيح، نحن نفرق بين الحق والباطل، وأهل الحق وأهل الضلال، وسنرد، ورد العلماء، وليس هذا لأجل الفرقة هذا لجمع الناس على الحق
    لأن بقاء الناس على الضلال وعلى الأقوال الباطلة هذا هو الذي يفرق بين المسلمين, أما بيان الحق لهم ليجتمعوا عليه هذا دعوة للإجتماع وليس دعوة للفرقة. الدعوة للفرقة أن يقال لا يرد على أهل الباطل هذه الدعوة للفرقة إن كانوا يعقلون. نعم

    [u]Réponse du Chaykh Salih Al-Fawzan :[/u]

    « Oui, en effet. Une division entre le vrai et le faux. Cela est vrai.
    Nous divisons le vrai du faux, entre les gens qui sont sur la vérité et les gens qui sont égarés. Et nous continuerons à répliquer. Et les savants ont répliqué. Et cela n’est pas fait dans le but de diviser, mais plutôt pour réunir les gens sur la vérité. Car le fait que les gens restent dans l’égarement et (continuent à suivre) des fausses paroles, c’est cela qui divisent les musulmans.

    Par contre, le fait de leur montrer la vérité afin qu’ils se réunissent dessus, cela est un appel à l’union, non pas à la division.
    L’appel à la division, c’est plutôt de dire : « Il ne faut pas répliquer aux gens qui sont sur le faux », c’est cela l’appel à la division, si seulement il réfléchissait ! »

    Pour écouter le Chaykh :
    http://www.box.net/shared/zyz61prne4

    Source :

    من تعليق على شرح السنة للبربهاري

    Wa salam Allaykum[/quote]

    Répondre
  • 19 octobre 2011 à 14 h 56 min
    Permalink

    As salam Allaykum

    Le refus de la vérité et le mépris

    L’orgueil : c’est le refus de la vérité énoncée par autrui et le mépris des gens.

    Le Prophète sallallahu 3alayhi wa sallam a dit ce qui signifie :

    « L’orgueil, c’est refuser la vérité et mépriser les gens »[rapporté par Mouslim].

    « Refuser la vérité » signifie la rejeter et ne pas l’accepter de la part de celui qui l’a énoncée. « Mépriser les gens » signifie les dédaigner. On comprend de ce hadith que l’orgueil consiste à refuser la vérité dite par quelqu’un d’autre tout en sachant pourtant qu’il a raison, et ce parce que l’autre est plus jeune ou pauvre, un élève ou encore quelqu’un de faible. « Mépriser les gens » signifie les considérer avec dédain : par exemple faire preuve d’orgueil à l’égard d’un pauvre et le regarder d’un œil méprisant, se détourner de lui ou bien s’adresser à lui d’une manière hautaine.

    UN HADITH A MEDITER !!!

    lâ hawlâ wa lâ quwwata illabillâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm
    ALLAH yahdina allah yedihoum Amiiiiiine.

    La Ilaha Illa Allah, Mohammed Rassoulou Allah

    Wa Bilahi At-tawfiq

    Wa salam Allaykum

    Répondre
  • 19 octobre 2011 à 15 h 03 min
    Permalink

    [quote name= »salama »]As salam Allaykum

    [i]pour information[/i]

    [b]Ne pas répliquer aux égarés est une cause de division ![/b]

    Par le Chaykh Salih Al-Fawzan

    يقول كثير من الناس إن الرادين على أهل البدع, إنهم سبب للفرقة!!

    [u]Question : [/u]

    « Beaucoup de gens disent : « Ceux qui répliquent aux gens de l’innovation sont certes la cause de la division !! »

    أي نعم. فرقة بين الحق والباطل هذا صحيح، نحن نفرق بين الحق والباطل، وأهل الحق وأهل الضلال، وسنرد، ورد العلماء، وليس هذا لأجل الفرقة هذا لجمع الناس على الحق
    لأن بقاء الناس على الضلال وعلى الأقوال الباطلة هذا هو الذي يفرق بين المسلمين, أما بيان الحق لهم ليجتمعوا عليه هذا دعوة للإجتماع وليس دعوة للفرقة. الدعوة للفرقة أن يقال لا يرد على أهل الباطل هذه الدعوة للفرقة إن كانوا يعقلون. نعم

    [u]Réponse du Chaykh Salih Al-Fawzan :[/u]

    « Oui, en effet. Une division entre le vrai et le faux. Cela est vrai.
    Nous divisons le vrai du faux, entre les gens qui sont sur la vérité et les gens qui sont égarés. Et nous continuerons à répliquer. Et les savants ont répliqué. Et cela n’est pas fait dans le but de diviser, mais plutôt pour réunir les gens sur la vérité. Car le fait que les gens restent dans l’égarement et (continuent à suivre) des fausses paroles, c’est cela qui divisent les musulmans.

    Par contre, le fait de leur montrer la vérité afin qu’ils se réunissent dessus, cela est un appel à l’union, non pas à la division.
    L’appel à la division, c’est plutôt de dire : « Il ne faut pas répliquer aux gens qui sont sur le faux », c’est cela l’appel à la division, si seulement il réfléchissait ! »

    Pour écouter le Chaykh :
    http://www.box.net/shared/zyz61prne4

    Source :

    من تعليق على شرح السنة للبربهاري

    Wa salam Allaykum[/quote]
    AS SALAMU ALAYKUMU WA RAHMATU LLAHI WA BARAKATU

    HAQQ TAH SAH SALAMA
    EN CONFIRMATION UN RAJOUT POUR INFO
    Cheikh Salih Al Fawzan (Hafizhahoullah).

    [b][u]Divisions, dites-vous ?!

    Ne pas répliquer aux égarés est une cause de divisions ![/u][/b]
    http://www.dailymotion.com/video/xfhvhi_divisions-dites-vous_webcam#rel-page-under-5
    Nassiha (Rappel) machallah
    de Cheikh Ibn Baz (Rahimahoullah).

    remets-toi en question Oh serviteur d’ALLAH

    http://www.dailymotion.com/video/x5j6eo_nassiha-de-cheikh-ibn-baz-rahimahou_webcam?start=2#from=embed

    SALAMU ALAIKUMU

    Répondre
  • 19 octobre 2011 à 16 h 45 min
    Permalink

    [quote name= »salam alaykoum »]on aimerait avoir de la paix dans cette ville, c’est possible ?[/quote]

    WA ALAYKOUM SALAM WA RAHMATU ALLAHI WA BARAKATU
    NOUS AUSSI ON AIMERAIT AVOIR LA PAIX DANS LA VILLE SURTOUT DANS LA OUMMA
    ET NOUS ON AIMERAIT QUE CES FITNAS dans les 2 CLANS CESSENT A CE PROPOS C’EST PAS DU CLANISME,[u] C’EST DU SHIRK [/u] 😮 !!!
    ON VEUT FOULANE COMME ASSOCIATION
    ON VEUT FOULANE COMME PRESIDENT
    ON VEUT FOULANA POUR LE STANDARD
    ON VEUT FOULANA POUR LES COURS, DOUROUS
    ON VEUT FOULANE DANS TELLE ASSOC

    et ON VEUT SURTOUT PAS LES AUTRES…
    GRAVE LES PRIORITES…
    « Stop au mépris et à l’ingérence »,

    TELLEMENT PITOYABLE !!!

    HASBOUNA Allahu Wa ni3ma Alwakil, ni3ma Almawla wa ni3ma Annassir,

    Rabbi massana adhourrou wa Anta arhamou arrahimine wa noufaouidhou amrana ila ALLAH inna Allah Bassir bil’ibad, macha ALLAH la kouata illa billeh, Macha Allahu kena wa ma lam yacha la yakoun

    Wa salam

    Répondre
  • 20 octobre 2011 à 16 h 03 min
    Permalink

    Assalam ala mani ittabaa yl houda,
    On comprend mieux maintenant pourquoi toutes les tentatives de reconciliation ou de médiation échouent aux Ulis. Il y a un obstacle infranchissable, et tant qu’il est encore là il vaut mieux que chaque association ait sa propre mosquée.

    Répondre
  • 20 octobre 2011 à 19 h 44 min
    Permalink

    Assalamou alaykoum
    Qu’attend le frère Okba Chekiri pour consulter une institution de fatwa reconnue et nous donner leur réponse écrite. Il va ainsi nous délivrer du doute qui habite nos coeurs. Nous saurons alors si son verdict est juste »[i]Et peut-être ce ne sera plus alors leur prière qui sera remise en cause, mais leur islam tout simplement[/i] »
    Un important détail que le frère Okba a omis « [i]C’est tout à fait normal puisque ceux qui racontent l’histoire omettent délibérément beaucoup de détails….[/i] ». Notre cher ami a omis de dire qu’il a (avec ses amis) intenté un procès à la maire de la ville dont l’objectif est de faire annuler sa signature de bail avec l’association El Andalous afin d’ arrêter les travaux de construction de la grande mosquée. A t -il au moins demandé une autorisation d’une grande institution de fatwa?
    En tous cas « Si tu n’as pas de pudeur, agis à ta guise ! »
    wa salam

    Répondre
  • 21 octobre 2011 à 13 h 18 min
    Permalink

    Salam Aleikoum,
    Le printemps arabe a encore fait des victimes: Un illuminé qui se disait « je ne suis pas président, je suis un guide ». Il a combattu ses adversaires et ses opposants avec férocité, arguant parfois la religion, le combat contre l’impérialisme ou le néo-colonialisme, mettant parfois en avant le nationalisme, ravivant des querelles ancestrales entre nations ou tribus, afin de créer la haine entre les différentes communautés, le tout pour s’assurer qu’il pourrait RESTER EN PLACE le plus longtemps possible pour mener à bien sa juste cause, qui à force de la répéter à ceux qui veulent bien l’entendre a fini par s’en convaincre lui-même. Tout était licite pour mener à bien sa mission, rien ne pouvait l’arrêter, sauf peut-être le printemps Arabe qui a soufflé sur les peuples.
    Moralité : Quand est-ce que les vents dominants nous ramèneront-il cet air de révolte de la rive sud, pour qu’on ait enfin un peu de paix et de sérénité et que la communauté musulmane puisse enfin se réconcilier ?

    Répondre
  • 21 octobre 2011 à 15 h 06 min
    Permalink

    Assalamou alaykoum
    Selon Anas (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Rendez les choses faciles
    et ne les rendez pas difficiles. Annoncez la bonne nouvelle et ne rebutez point
    les gens».(ura)

    Répondre
  • 21 octobre 2011 à 15 h 44 min
    Permalink

    salam aleikoum,

    Selon Anas (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Rendez les choses faciles
    et ne les rendez pas difficiles. Annoncez la bonne nouvelle et ne rebutez point
    les gens».(ura)

    LA VERITABLLE UNION, CELLE DES COEURS,PURIFIES DE TOUTE HAINE ET RANCOEUR !
    Plus personne ne se soucie de savoir qui a tort et qui a raison.

    Le Prophète – صلى الله عليه و سلم – a dit : « Tout fils d’Adam est pécheur et les meilleurs des pécheurs sont ceux qui se repentent continuellement. » [Ce Hadîth est rapporté par Al-Tirmidhî (2499)

    il y a plus uregent et plus important:
    RETABLIR LA PAIX,LA FRATERNITE !
    ALLAHOUMMA IRHAMNA OUA HDINA OUA HFAD OUMMATANA,IJMA’ CHAMLANA OUA OUAHHID SOUFOUFA LMOUSLIMINE
    ALLAHOUMMA ANZILI ASSAKINATA ‘ALAYNA OUA ‘ALA IKHOUANINA, OUA GHFIR LANA YA ARHAMA RRAHIMIIINE !
    AMINE.

    http://www.dailymotion.com/video/xioena_l-importance-de-l-union-1-2-shuraim_webcam#rel-page-5

    http://alihssen.com/fr/Saint-Coran/2298/Abdul_Rahman_Al_Soudais_Sourate_Al-Kahf,_la_Caverne

    joumou’a moubarakah.

    Répondre
  • 21 octobre 2011 à 19 h 05 min
    Permalink

    salem,

    cher frère okba, vous dites, je cite :

    « Toujours dans ce cadre, il n’a pas expliqué dans sa lettre [u]que ces manifestations et que continuer à demander plus de terrain étaient décidées par l’ensemble des fidèles [/u] et dans la mosquée à une ou deux voix près et que les éléments qui se sont démarqués par la suite participaient volontiers à ces manifestations »
    [b]jamais, les fidèles n’ont décidé, on vous a juste fait confiance et laisser faire, aujourd’hui nous sommes déçus par la tournure que prend cette affaire ![/b]

    « Il n’a pas dit un seul mot sur le référendum de 2005 (10 avril) organisé par l’association de la mosquée pour mettre fin à la divergence qui s’est établi entre les fidèles concernant l’acceptation ou non de la superficie de 1520m2, et comment les responsables de la mosquée ont respecté le résultat de ce référendum. »
    [b]C’est dans votre association qu’il y a eu divergence pas entre les fidèles, et les responsables de la mosquée n’ont pas respecté le résultat du référendum, c’est la raison pour laquelle d’anciens membres de l’acmu ont démissionné.[/b]

    [b]La mairie est responsable, el andalous est responsable, maintenant se sont les fidèles !
    Quelle déception.[/b]

    Répondre
  • 22 octobre 2011 à 18 h 32 min
    Permalink

    [quote name= »JEM »]Beaucoup de choses n’ont pas été dites, et pour cause: Elle sont honteuses, comme le fait de synthétiser les paroles du discours du vendredi de l’imam et de les donners aux autorités pour qu’il soit accusé d’extremistes et anti-républicain, ou que dans un reportage de Télé Essonne, des membres fondateurs de Andalous accusent l’association historique d’integriste, etc….[/quote]
    Salamu ‘alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh
    On s’en fiche éperdument de vos histoires !!!
    MOI JEM PAS !
    quelle amnésie sur tout ce que vous avez fait vivre à la OUMMA, et pour les KHUTBAS sachez que les MOSQUEES diffusent leurs discours sur le NET et les mettent en ligne pour tout le monde ! Ou est le problème ?
    Et ce que vous faites VOUS et dites n’est pas honteux !!!

    [i]Il n’y a que les honteux qui perdent, Faute de hardiesse et de confiance, on manque de bonnes occasions. [/i]
    quel comportement Aoudou Billah mina chaytan erradjim
    et au lieu de cesser les palabres, et de faire profil bas,d’avoir beaucoup d’humilité sur ce que vous faites vivre à tous les fidèles de la ville, on repart pour un nouveau ROUND, Starfiroullah, vous remettez le couvert, vous faites de la résistance, vous persistez encore, les uns et les autres Aoudou Billah Aoudou Billah Aoudou Billah !nous sommes les musulman(e)s des ULIS et nous devons construire cette MOSQUEE TOUS ENSEMBLES POUR « La Ilaha Illa Allah Mohammed Rassoulou Allah »
    Le Prophète (salla Allah 3alaihi wa sellem) dit : « O gens ! Renouvellez votre foi !

    Comment ? dirent les compagnons

    Dites souvent La Illah Illa Allah ».

    Ainsi, si tu sens que tu t’éloignes un peu de l’islam, prononce du plus profond de ton cœur « La Illah illa Allah », cela va t’aider dans ta foi, à te rapprocher d’Allah ; cette formule est comme un rappel !
    Allah ihdina !
    Allah ihdikoum !

    Allahoumma Salli ‘ala Sayidina Mohamed wa’ala ali Sayidina Mohamed kama Sallayta ‘ala Sayidina Ibrahim wa ‘ala ali Sayidina Ibrahim, wa Barik ‘ala Sayidina Mohamed wa ‘ala ali Sayidina Mohamed kama Barakta ‘ala Sayidina Ibrahim wa ‘ala ali Sayidina Ibrahim fil ‘alamin ina ka hamidoun Majid.
    Salam ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

    Répondre
  • 22 octobre 2011 à 20 h 24 min
    Permalink

    [quote name= »lina »]Salam Alaikoum
    [/quote]
    Wa’alaykoum salam wa rahmatoullah wa barakatouh
    CE N’EST PAS UNE QUESTION DE MAGHREBIN OU RACE MAIS UNE QUESTION DE COEUR d’être en harmonie avec notre FOI en [u][b]la Illaha illa Allah Mohamed Rassoul Allah[/b][/u] pour espérer bénéficier de la bénédiction d’Allah
    [u]Surah 13 AR-RA‘D [LE TONNERRE][/u]

    Il [l’homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d’Allah. En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser: ils n’ont en dehors de Lui aucun protecteur. (11)
    سُوۡرَةُ الرّعد

    لَهُ ۥ مُعَقِّبَـٰتٌ۬ مِّنۢ بَيۡنِ يَدَيۡهِ وَمِنۡ خَلۡفِهِۦ يَحۡفَظُونَهُ ۥ مِنۡ أَمۡرِ ٱللَّهِ‌ۗ إِنَّ ٱللَّهَ لَا يُغَيِّرُ مَا بِقَوۡمٍ حَتَّىٰ يُغَيِّرُواْ مَا بِأَنفُسِہِمۡ‌ۗ وَإِذَآ أَرَادَ ٱللَّهُ بِقَوۡمٍ۬ سُوٓءً۬ا فَلَا مَرَدَّ لَهُ ۥ‌ۚ وَمَا لَهُم مِّن دُونِهِۦ مِن وَالٍ (١١)

    [b]AMOUR + PAIX= ISLAM[/b]
    Pas besoin d’être doué(e) en maths. Faites fonctionner votre coeur pour le retenir, plutôt que votre cerveau..

    Le Messager d’Allah -Salla Allah ‘alayhi wa Salam-, durant sa mission auprès de sa communauté, a changé des gens polythéistes en croyants soumis à un Dieu Unique. Il a changé une société plongée dans les ténèbres de l’ignorance en une société tournée vers le savoir et la science, une société où l’injustice régnait en une société juste et équitable. Il a transformé des personnalités empruntes d’ignorance, en personnalités saines, soumises et craintives d’Allah – que Son Nom soit exalté -. Parce que les gens se sont mis en harmonie avec leur foi, Allah leur a ouvert toutes les portes du succès. Ils ont répandu l’islam à travers le monde par la force de leur foi et de leur réelle soumission à leur Seigneur. C’est l’exemple à suivre : changer en nous ce qui est en contradiction avec nos croyances, revenir à Allah par un retour sincère en mettant en pratique Ses commandements. Le fait de ne plus voir des musulmans se faire humilier, spolier, expulser à travers le monde dépend de nous.
    qu’Allah nous guide dans le Droit Chemin et nous donne une science utile, amine!
    SalAllahu ‘Alà Mouhammad wa salam, wa ‘alaykoum salam wa rahmatoullahi wa barakatouh
    Votre Soeur en Allah

    Répondre
  • 22 octobre 2011 à 21 h 43 min
    Permalink

    As salam Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

    Allah ne changera point un peuple,tant que se peuple ne change pas son FOR INTERIEUR !

    « …En vérité Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les individus qui le compose ne modifient pas ce qui est en eux mêmes… ».S13«le tonnerre» v11.

    Nous comprenons que la situation d’un peuple ou d’une communauté dépend de son état spirituel. Mettent-ils réellement en application les règles de l’islam ?

    Les individus doivent essayer de s’améliorer, de se rehausser à l’attente d’Allah – que Son Nom soit exalté -, d’être en harmonie avec leurs croyances pour espérer bénéficier de la bénédiction d’Allah . Cette nécessité de changer est selon moi le remède à tous nos soucis, à toutes nos angoisses.

    Cette recommandation de changer et d’évoluer est un enseignement de notre Prophète Mohamed(salla LLAH 3alaihi wa sallam); Abou Sa’id Al Khoudri – qu’Allah soit satisfait de lui – rapporte avoir entendu le Messager d’Allah (salla LLAH 3alaihi wa sallam) dire :
    [b][u]« que celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main ! S’il ne le peut pas avec sa main, qu’il la corrige avec sa langue ! S’il ne le peut pas avec sa langue, que ce soit avec son cœur, et c’est là le degré le plus faible de la foi.»[/u][/b]Rapporté par Mouslim.

    Dans ce hadith, le Prophète (salla LLAH 3alaihi wa sallam) nous enseigne la nécessité fondamentale de changer toute situation malsaine en situation saine et respectable, et ceci, de trois façons selon les capacités de chacun :

    En premier lieu (si les conditions le permettent), il est une obligation de corriger toute situation condamnable par la main, c’est à dire en intervenant de façon à stopper la turpitude qui se commet, ou toute situation source de désagrément pour les gens.

    Dans le cas où une intervention physique ne pourrait être effectuée (celle-ci pouvant entraîner des conséquences néfastes), il est nécessaire de s’exprimer et d’intervenir par la parole.

    Si l’intervention par la parole entraîne à son tour des conséquences néfastes nous devons alors désapprouver cette situation en notre for intérieur, dans notre cœur. Ceci est le niveau le plus bas de la foi, cela signifie que le fait de ne pas contester par notre cœur une situation condamnable équivaut à s’en réjouir.

    Le musulman est donc perpétuellement amené à modifier, corriger, améliorer son environnement et avant tout sa propre personne pour être en conformité aux enseignements du Prophète (salla LLAH 3alaihi wa sallam).

    Wa salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

    Répondre
  • 22 octobre 2011 à 21 h 48 min
    Permalink

    As Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhu

    [u][b]Nos obligations aujourd’hui :[/b][/u]
    Nous vivons aujourd’hui à une époque où l’islam est désapprouvé, bafoué, souvent insulté ou incriminé. Il devient donc un devoir pour le musulman de s’insurger, de se révolter, de combattre ses défauts, son ignorance, ses passions, sa passivité, et son égoïsme. Et tous ceci afin qu’il se hausse à la hauteur du croyant, celui qui vit afin que les paroles d’Allah soient les plus élevées, pour qu’Allah – que Son Nom soit exalté – améliore notre situation et relève par Sa grâce l’honneur de l’islam et des musulmans, et telles sont Ses conditions :
    «…En vérité Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les individus qui le compose ne modifient pas ce qui est en eux mêmes… ».S 13.«le tonnerre» v11.

    [i]______________________________________________- Quiconque craint Allah,Celui-ci lui aménage une issue et l’approvisionne de sources, qu’il ne soupçonnait pas.
    – Allah suffit à quiconque se confie à lui
    – Priez Allah tout en étant sûr de l’exaucement.
    – Quand vos bons actes vous plaisent et vos mauvais actes vous déplaisent, vous êtes un croyant
    – La meilleure aumône est celle offerte par une personne peu fortuné.
    – Le meilleur djihad consiste à livrer combat contre soi-même pour plaire a son createur.
    – Lisez le Coran chaque mois.
    – Priez fréquemment en vue d’obtenir le salut.
    -Celui qui indique le bien est comme celui qui le fait .
    [i]NE SOIT PAS COMME LA BOUGIE : ELLE SE CONSUME ELLE MEME ET ECLAIRE LES AUTRES
    ______________________________________________[/i]
    On aura beau chercher le bonheur, on le trouveras que dans le respect, la paix, l’union, la douceur, la perfection, la justesse du dine d’ALLAH.

    ALLAH I ALEM

    Wa salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

    Répondre
  • 24 octobre 2011 à 1 h 22 min
    Permalink

    salem,

    ARTICLE DU PARISIEN DATANT DU 23.05.2066

    Les Ulis
    Le projet de mosquée divise les musulmans Benjamin Jérôme | 23.05.2006

    COUP DE BLUFF magistral du maire ? Ou avancée pour la communauté musulmane ? La polémique enfle aux Ulis, quatre jours après le dernier conseil. Jeudi dernier, les élus, menés par le maire, Paul Loridant (MDC), ont remis sur la table le projet de mosquée. Le conseil a voté une décision permettant à la ville de céder une parcelle de 1 520 m 2 , via un bail de quatre-vingt-dix-neuf ans, à l’association El-Andalous en vue de la création d’une mosquée. Le problème ? Le choix retenu pour l’instant est loin de faire l’unanimité. Pour beaucoup, le terrain devrait être attribué à l’Association cultuelle des musulmans des Ulis (ACMU). Mais le passif est lourd entre la municipalité et l’ACMU. « Comment savoir quelle association est la plus représentative ? » Fin 2004, pendant quatre mois, des centaines de fidèles se rassemblaient chaque samedi devant l’hôtel de ville à l’appel de l’organisation, exigeant plus que les 1 520m 2 proposés par la mairie. En vain. Alors, certains n’hésitent pas aujourd’hui à voir dans El-Andalous une manoeuvre pour court-circuiter l’ACMU. Abdelhakim Sefrioui, meneur de la mobilisation en 2004, dénonce : « La municipalité a monté de toutes pièces El-Andalous. M. Loridant sait très bien que cette association n’a pas les moyens de construire une mosquée. Donc elle ne sera jamais construite ! » « El-Andalous a été la première à accepter les 1 520m 2 en avril 2005, riposte le maire. Après, comment savoir quelle association est la plus représentative ? J’interroge tous les habitants ? Aux municipales de 2001, je me suis engagé à fournir un terrain à la communauté musulmane. C’est presque fait. Après, qu’ils se débrouillent… » « Les manifestations ? C’était la honte pour nous ! » s’agace de son côté Mohamed-Nasser Jellad, président d’El-Andalous. « Nous, nous voulons travailler dans le calme, l’intelligence, la légalité. Si l’ACMU était plus diplomate, nous aurions déjà notre mosquée. » En attendant, les musulmans se retrouvent aujourd’hui au foyer du Sonacotra pour prier. Et chaque vendredi, plus de 1 000 pratiquants s’installent dans les rues, le bâtiment étant trop petit. Conclusion de l’imam Okba Chekiri : « J’espère un rapprochement entre les deux associations. On ne peut pas rester adversaires entre nous… »

    Répondre
  • 24 octobre 2011 à 17 h 21 min
    Permalink

    salam aleicoum

    Voilà un exemple de transparence pour une meilleure communication ; c’est un gage de sincérité et d’implication qui se résume à un document.

    La notion de transparence est aujourd’hui omniprésente dans notre société.

    A vous juger sur pièces

    http://mosqueedesulis.fr/spip.php?article26

    lâ hawlâ wa lâ quwwata illabillâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm
    ALLAH yahdina allah yedihom

    wa salam

    Répondre
  • 24 octobre 2011 à 17 h 33 min
    Permalink

    et dire que c’est tout ce que l’ andalous demandait !
    que cache l’acmu ?
    pourquoi l’acmu ne présente pas les comptes?
    c’est bien l’argent des fidèles ?
    on aimerait bien que l’acmu soit plus claire.

    [quote name= »compte »]salam aleicoum

    Voilà un exemple de transparence pour une meilleure communication ; c’est un gage de sincérité et d’implication qui se résume à un document.

    La notion de transparence est aujourd’hui omniprésente dans notre société.

    A vous juger sur pièces

    http://mosqueedesulis.fr/spip.php?article26

    lâ hawlâ wa lâ quwwata illabillâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm
    ALLAH yahdina allah yedihom

    wa salam[/quote]

    Répondre
  • 24 octobre 2011 à 17 h 47 min
    Permalink

    [quote name= »compte »]salam aleicoum

    Voilà un exemple de transparence pour une meilleure communication ; c’est un gage de sincérité et d’implication qui se résume à un document.

    La notion de transparence est aujourd’hui omniprésente dans notre société.

    A vous juger sur pièces

    http://mosqueedesulis.fr/spip.php?article26

    lâ hawlâ wa lâ quwwata illabillâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm
    ALLAH yahdina allah yedihom

    wa salam[/quote]
    wa alaykoum salam wa rahmatu llahi wa barakatu

    Que se passe t il
    c’est normal
    C’est ce qu’on appelle une comptabilité, que tient cette association, de toute façon la collecte correspond aux dons des fidèles
    Al hamdoulillah

    oh fait, pourquoi toutes ces zones de turbulences dans votre ville, à ce sujet, la oumma à besoin de QUOI exactement ?

    salam alaykoum wa rahmatu llahi wa barakatu

    Répondre
  • 24 octobre 2011 à 18 h 36 min
    Permalink

    [quote name= »aziz f »][quote name= »compte »]salam aleicoum

    Voilà un exemple de transparence pour une meilleure communication ; c’est un gage de sincérité et d’implication qui se résume à un document.

    La notion de transparence est aujourd’hui omniprésente dans notre société.

    A vous juger sur pièces

    http://mosqueedesulis.fr/spip.php?article26

    lâ hawlâ wa lâ quwwata illabillâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm
    ALLAH yahdina allah yedihom

    wa salam[/quote]
    wa alaykoum salam wa rahmatu llahi wa barakatu

    Que se passe t il
    c’est normal
    C’est ce qu’on appelle une comptabilité, que tient cette association, de toute façon la collecte correspond aux dons des fidèles
    Al hamdoulillah

    oh fait, pourquoi toutes ces zones de turbulences dans votre ville, à ce sujet, la oumma à besoin de QUOI exactement ?

    salam alaykoum wa rahmatu llahi wa barakatu[/quote]

    aslama
    elle a besoin d’union et pas de division
    Et pourtant c’est là que le bât blesse ils n’ont pas cru bon de répondre a alandalous de presenter les comptes alors qu’un nombre de fidèles a systématiquement boycotté la division ils restent sourds et maintenant
    c est l argent les dons des fidèles que va til se passer
    salama

    Répondre
  • 28 octobre 2011 à 17 h 55 min
    Permalink

    Bismillah Arahman Ar Rahim
    Salem Alaykoum Wa Rahmatou’Allah

    *L’importance du dernier verset de sourate An-Nissa! *

    ‘Umar ibn Al-Khatab (RD)a dit :

    « Je n’ai demandé à l’Envoyé d’Allah (pbAsl) des explications sur un sujet comme je l’ai fait au sujet
    du défunt sans héritiers. Or, Celui-ci ne m’a jamais rudoyé que sur ce sujet; au point de me pincer
    la poitrine avec son doigt, en me disant: « O `Umar, ne te suffis pas la révélation du verset d’Al-Sayf,
    le dernier de la sourate An-Nisâ’! Si je vis encore, je donnerais sur ce verset un jugement
    qui servira de référence tant à celui qui connaît bien le Coran qu’à celui qui ne le connaît pas ».
    `Umar poursuivit son discours, en disant: Seigneur, Je Te prends à témoin sur les gouverneurs
    des provinces que je n’ai fait régné là-bas que pour établir la justice, enseigner aux gens leur
    religion et la pratique traditionnelle de leur Prophète (pbAsl), partager entre eux leurs butins et
    me rendre compte des affaires qui leur semblent obscures. O gens, vous mangez deux plantes
    que je ne trouve autre que mauvaises, à savoir: l’oignon et l’ail. Alors que l’Envoyé d’Allah (pbAsl),
    s’il en sentait l’odeur émanant de l’un des fidèles dans la mosquée, ordonnait que
    l’on l’expulse jusqu’à l’emplacement d’ Al-Baqî`. Si vous devez manger de ces plantes, cuisinez-les bien.»

    Sahih de Mouslim

    Répondre
  • 29 octobre 2011 à 23 h 53 min
    Permalink

    [quote name= »thabet »]Assalam ala mani ittabaa yl houda,
    On comprend mieux maintenant pourquoi toutes les tentatives de reconciliation ou de médiation échouent aux Ulis. Il y a un obstacle infranchissable, et tant qu’il est encore là il vaut mieux que chaque association ait sa propre mosquée.[/quote]
    l’imam de l’acmu est l’obstacle

    Répondre
  • 30 octobre 2011 à 0 h 03 min
    Permalink

    [quote name= »ulis oumma »]Assalamo’alaykom oua rahmato LLAHI oua barakatoh

    Soyons vigilants ne jouons pas le jeu M.Okba CHEKIRI ET DE SES SBIR qui cherche seulement à retarder la réalisation du projet, pour plusieurs années. Malheureusement certains frères et sœurs de l’ACMU sont tombés dans le piège tendu.

    Le seul moyen à notre possibilité nous musulmans des Ulis pour faire valoir nos droits légitimes d’avoir un lieu de culte digne dans un meilleur délai, c’est soutenir l’association EL ANDALOUS porteuse de projet et ne pas s’occuper de M.Okba CHEKIRIet de ses acolites.

    Tout acte volontaire ou involontaire qui pourra retarder ou empêcher la construction de la maison d’ALLAH est proscrit, et chacun sera questionner devant ALLAH le jour du jugement dernier.

    Qu’ALLAH nous pardonne
    Que la paix et les bénédictions soient sur notre Prophète bien aimé Mohamed sur sa famille, ses compagnons, et tout ceux qui les suivent jusqu’au jour dernier Le mot de la fin : c’est aux musulmans de défendre leurs mosquées dans les règles d’art de communication et le respect des droits et des libertés collectives et individuelles.

    wasalam aleikom[/quote]
    MERCI mon frere ca c’est la vérité

    Répondre
  • 30 octobre 2011 à 12 h 51 min
    Permalink

    [quote name= »Mehdi »]salam

    l’imam a oublié le communiqué qu’il a écrit , suite au reférundum de 2005, ou il exprime clairement, son désaccord au sujet de la superficie qu’il juge insuffisante,et ce malgré le [b][u]résultat du vote des musulmans[/u][/b]qui rappelons-le,dans leur majorité ont accepté la proposition de la mairie !

    Pas besoin de trouver de FAUX arguments pour justifier ce qui est clair dans nos esprits et vecu directement par nous !
    De toute évidence, ont voit bien a qui revient la plus grande part de responsabilité.
    Il faut apprendre à reconnaitre ses propres erreurs, à les corriger et à accepter le décret d’Allah en toute humilité.
    salam.[/quote]
    Une victoire est une victoire. C’est le résultat qui compte.
    Les buts des actions sont voulus, mais les résultats que donnent ces actions ne le sont pas.
    La vérité légendaire est d’une autre nature que la vérité historique. La vérité légendaire, c’est l’invention ayant pour résultat la réalité.
    Et la réalité est le résultat de l’indifférence pour la Vérité.

    Répondre
  • 30 octobre 2011 à 12 h 54 min
    Permalink

    [quote name= »salam alaykoum »]on aimerait avoir de la paix dans cette ville, c’est possible ?[/quote]
    Qui a fait la guerre, fasse la paix.

    Répondre
  • 30 octobre 2011 à 14 h 02 min
    Permalink

    [quote name= »anti okba »][quote name= »thabet »]Assalam ala mani ittabaa yl houda,
    On comprend mieux maintenant pourquoi toutes les tentatives de reconciliation ou de médiation échouent aux Ulis. Il y a un obstacle infranchissable, et tant qu’il est encore là il vaut mieux que chaque association ait sa propre mosquée.[/quote]
    l’imam de l’acmu est l’obstacle[/quote]
    wa aleycoum
    ALLAH oua3lem
    il faut lui parler si c’est le cas c’est grave
    il faut l’alerter, et pourquoi il s ingere dans l affaire c est les associations qui doivent prendre leurs responsabilités
    Donc l’imam doit prendre en considération les droits de chacun, et qu’il ne rende pas les choses difficiles pour eux
    ALLAH oua3lem

    … Celui qu’Allah guide nul ne peut l’égarer, et celui qu’Allah égare nul ne peut le guider. …
    Qu’Allah nous facilite à tous la mise en pratique de ce qu’Il agréé !
    Qu’Allah nous fasse miséricorde

    salam

    Répondre
  • 30 octobre 2011 à 17 h 21 min
    Permalink

    assalamou alaykoum

    Nous restons optimistes, quant aux résultats non voulus, il peut y avoir un retournement de situation, in cha ALLAH.
    Voici quelques ingrédients pour faire la paix :
    -trouver la veritable raison et l’origine du conflit
    Pour calmer les tensions, il faut d’abord comprendre leurs origines. Il faut souvent aller au-delà des apparences et s’interroger sur les causes profondes du conflit. Pour dénouer le problème, il faut donc instaurer un dialogue sincère entre les deux parties.

    -vouloir la réconciliation
    Savoir démêler les nœuds d’une mésentente et tourner la page… La réconciliation doit d’abord être voulue par les deux parties pour être bien menée.

    -faire preuve d’intelligence
    Pour apaiser les tensions, il faut faire l’effort de sortir de sa bulle et essayer de comprendre le point de vue de l’autre. Remettre sur le tapis les torts de l’autre est une attitude stérile, il faut apprendre à accepter la différence. Comprendre qu’en communiquant il est possible de s’entendre malgré ces divergences. Une démarche difficile qui nécessite bon sens et intelligence.

    -mettre son ego de côté
    Pour faire la paix, il faut apprendre à ravaler sa fierté. Lors d’un conflit, il n’y a pas un coupable et une victime: les deux protagonistes agissent en général à torts partagés. se réconcilier demande donc suffisamment de sagesse pour admettre que l’on n’a pas raison à 100% ou que l’autre continue de penser différemment. C’est reconnaître que les relations fraternelles sont plus importantes que de savoir qui a raison ou non.

    -agir en conséquence

    OUA BILLAHI ATTAOUFIQ

    [quote name= »untel »]
    Une victoire est une victoire. C’est le résultat qui compte.
    Les buts des actions sont voulus, mais les résultats que donnent ces actions ne le sont pas.
    La vérité légendaire est d’une autre nature que la vérité historique. La vérité légendaire, c’est l’invention ayant pour résultat la réalité.
    Et la réalité est le résultat de l’indifférence pour la Vérité.[/quote]

    Répondre
  • 30 octobre 2011 à 18 h 07 min
    Permalink

    As sâlam aleykûm wa rahmatûllah wa barakatûh

    Hasbouna ALLAH wa ni3mal wakil
    ALLAH me suffit…

    Il suffit ALLAH pour ma religion (qu’est l’islam).

    Il me suffit ALLAH pour ce qui me préoccupe.

    Il me suffit ALLAH pour celui qui m’a opprimé.

    Il me suffit ALLAH pour celui qui m’a envié.

    Il me suffit ALLAH pour celui qui me prépare une ruse.

    Il me suffit de ALLAH lors de ma mort.

    Il me suffit de ALLAH lors de la balance(au jour de la rétribution).

    Il me suffit ALLAH lors de l’interrogatoire faite dans ma fosse.

    Il me suffit ALLAH dans la tombe (oul’on m’enterre).

    Il me suffit ALLAH lors de la marche sur la fine ligne qui est Sirate.

    Il me suffit ALLAH tel qu’il n’y a ALLAH que lui.

    C’est à lui que je m’en remets et que je retournerai ».

    qu’Allah renforce notre foi lors de ces épreuves difficilles concernant la MOSQUEE…
    qu’Allah nous vienne en aide à toute la OUMMA ISLAMIYA et à tous ceux qui souffrent et subissent l’injustice
    amine y rabi l alamine
    Et ALLAH n’oublie jamais de rendre justice HAMDOULLILLAH
    الله أَكْبَرالله أَكْبَرالله أَكْبَر

    wa as sâlam aleykûm wa rahmatûllah wa barakatûh

    Répondre
  • 31 octobre 2011 à 13 h 47 min
    Permalink

    Bismillah Arahman Ar Rahim
    Salem Alaykoum Wa Rahmatou’Allah

    [u][b]~ De l’accroissement de la foi et de sa diminution ~[/b][/u]

    D’après Anas (ra), le Prophète que Dieu lui accorde sa grace et sa paix a dit :

    « Sortira de l’enfer, quiconque aura dit :
    il n’y a d’autre divinité que Dieu et qui aura dans le coeur le poids d’un grain d’orge de bien. Sortira de l’enfer,
    quiconque aura dit : il n’y a pas d’autre divinité que Dieu et qui aura dans le coeur
    le poids d’un grain de froment de bien. Sortira de l’enfer, quiconque aura dit
    : il n’y a d’autre divinité que Dieu et qui aura dans le coeur le poids d’un atome de bien ».

    ‘Omar-ben-El-Khattâb (ra) rapporte qu’un homme d’entre les juifs lui dit :
    -« « Ô prince des Croyants, il est dans votre livre sacré un verset que vous récitez ;
    si ce verset nous avait été révélé à nous, peuple juif,
    nous eussions sûrement pris le jour où il a été révélé comme un jour de fête.
    Quel est ce verset demanda ‘Omar. – Le voici, répondit le juif :
    « Aujourd’hui, j’ai parfait votre religion et mis le comble à mes bienfaits pour vous.
    J’ai choisi pour vous l’Islam comme religion » (sourate V, verset 5).
    Nous connaissons, reprit ‘Omar, et le jour et le lieu où ce verset fut révélé au Prophète :
    c’était un vendredi pendant qu’il était à ‘Arafa. »

    Rapporté par Al-Boukhary dans son Sahih

    Retrouvez l’intégralité des rappels quotidiens sur notre site web en cliquant ici

    Répondre
  • 1 novembre 2011 à 16 h 27 min
    Permalink

    Salat wa salam ala Saydina Mohammed wa ala asahbihi ajmaine,
    As Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhu
    Allahoumma Salli ‘ala Sayidina Mohamed wa’ala ali Sayidina Mohamed kama Sallayta ‘ala Sayidina Ibrahim wa ‘ala ali Sayidina Ibrahim, wa Barik ‘ala Sayidina Mohamed wa’ala ali Sayidina Mohamed kama Barakta ‘ala Sayidina Ibrahim wa ‘ala ali Sayidina Ibrahim fil’alamin ina ka hamidoun Majid.
    Qu’Allah vous récompense pour votre travail
    Néanmoins, j’aurais des petites remarques très importantes à formuler :
    1er Point : Je suis choquée que vous avez omis de dire TAHIYATU AL ISLAM(le Coran), dis : « Que la paix soit sur vous ! Votre Seigneur S’est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d’entre vous a fait un mal par ignorance, et ensuite s’est repenti et s’est réformé… Il est, alors, Pardonneur et Miséricordieux ».
    2e point : POURQUOI mettre en avant votre cursus honorum ?
    Cependant, n’oubliez pas que LE PROPHETE sallallahu 3alayhi wa sallam était [u][b] ILLETTRE[/b][/u], Le serviteur parfait qui fut élevé au plus haut degré. Cela prouve l’excellent comportement du messager d’Allah sallallahu 3alayhi wa sallam et témoigne également de sa bonté à l’égard de TOUT LE MONDE, sans exception. Sa vie, montre ceci : qu’il appelle à la générosité, au respect de la femme, à la bonté, à la clémence, au bon voisinage, aux enfants, etc. Toute personne qui lit cela ne peut être qu’en admiration devant de telles exhortations. La miséricorde du Prophète Muhammad (Sal Allah Alayhi Wa Salam), envers les femmes, Son service, Son Humilité et Son aide pour les gens, Sa douceur et sa bonté son soucis des autres : Ibn Mas’oud qu’Allah l’agrée rapporte que le Prophète (Sal Allah Alayhi Wa Salam), lui dit : Récite-moi le Coran.
    Ô Messager d’Allah ! Vais-je te réciter le Coran alors que c’est à toi qu’il a été révélé, répondis-je.
    Je désire l’entendre d’un autre que moi, répondit-il.
    Alors, je récitai la sourate « Les Femmes » et arrivé à ce verset : « Comment seront-ils quand Nous ferons venir de chaque communauté un témoin, et que Nous te (Muhammad) ferons venir comme témoin contre ces gens-ci »S4,V41.
    Arrête-toi me dit-il. Je me retournai et vis ses yeux remplis de larmes.[Boukhari&Mouslim]
    3e point : COMMENT POUVEZ-VOUS omettre de dire « sallallahu 3alayhi wa sallam » lorsque vous parlez du PROPHETE sallallahu 3alayhi wa sallam ?
    N’oublions pas, d’après Abû Rouqayya Tamîm ibn Aws ad-Darî,le Prophète haley y salat wa salem a dit:«La religion est le bon conseil.
    – Pour qui doit-on le donner ? Demanda-t-on au Prophète.
    – Pour Allah, répondit-il, pour Son Livre, pour Son Prophète, pour les imâms et pour l’ensemble des musulmans.» Muslim
    La hawlâ wa lâ quwwata illabillâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm UNISSONS-NOUS pour la ilaha ila Allah Mohammed rassoul allah
    Allah ihdina ! Allah ihdikoum !
    Hasboun ALLAHou wa ni’mal wakil
    Hayyakum Lah fi ta’atihi
    AsSalam’alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

    Répondre
  • 1 novembre 2011 à 16 h 28 min
    Permalink

    salamalaykoum

    [b]Comme ça c’est mieux ![/b]

    « Mais même avec ceci nous disons encore maalich… qu’ils se réunifient [s]avec l’union des musulmans…[/s] et on passe l’éponge. Bien fraternellement… »

    Ecrit par Okba CHEKIRI
    Imam et khatib de la Mosquée des Ulis
    Le 07/11/1432 correspondant au 04/10/2011

    Répondre
  • 2 novembre 2011 à 12 h 42 min
    Permalink

    As Salam Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh,

    – [u]JEUNEZ[/u]

    [b]samedi 5 novembre à l’occasion de Arafat [/b]

    Le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a été questionné sur le jeûne du jour de ‘Arafat et il a répondu :

    [b][u]« C’est un jour dont le jeûne expie les péchés de l’année passée. »[/u][/b]

    وَالسَّابِقُونَ الأَوَّلُونَ مِنَ الْمُهَاجِرِينَ وَالأَنصَارِ وَالَّذِينَ اتَّبَعُوهُم بِإِحْسَانٍ رَّضِيَ اللّهُ عَنْهُمْ وَرَضُواْ عَنْهُ وَأَعَدَّ لَهُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي تَحْتَهَا الأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا أَبَدًا ذَلِكَ الْفَوْزُ الْعَظِيمُ

    « Les tout premiers (croyants) parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont convenablement suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils l’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès ! »(Sourate 9 verset 100)

    Wa As Salam Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh!

    Répondre
  • 2 novembre 2011 à 19 h 32 min
    Permalink

    As Salam Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh,

    Sachez tous que cette année le jour de ‘Arafat sera inchaAllah SAMEDI 5 NOVEMBRE 2011, alors pensez à jeûner ce jour-là, vous, vos enfants et toute votre famille

    Le Prophète -sallallahu 3alayhi wa sallam- a été questionné sur le jeûne du jour de ‘Arafat et il a répondu :

    « C’est un jour dont le jeûne expie les péchés de l’année passée et l’année qui suit. »

    Allah vous pardonnera toutes les fautes commises l’année dernière et cette année, et ceci parce que Allah est clément avec ses serviteurs.

    Wa As Salam Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh

    Répondre
  • 3 novembre 2011 à 1 h 19 min
    Permalink

    Salam,

    [u][b]Marseille : le permis de construire de la grande mosquée annulé[/b][/u]

    LISEZ BIEN LES VERITABLES RAISONS DE L’ANNULATION DU BAIL

    [b] »D’autres raisons inavouables ?
    Dans un rapport confidentiel des renseignements généraux marseillais que le journal La Marseillaise a pu se procurer, on peut y lire certaines préconisations sur la gestion de l’islam à Marseille dont la réduction du nombre de lieux de prières sur la ville. « L’abondance de salles à Marseille est en majeure partie le reflet de divisions de tous ordres, obédientielles, aussi bien que nationalistes, ethniques voire affairistes qui opposent les musulmans marseillais». Le rapport préconise moins de mosquées pour mieux contrôler ce qu’il s’y passe et aider à l’intégration des musulmans de France qui selon eux seraient actuellement en marge de la société.

    Ce rapport va plus loin et évoque le statut de la communauté musulmane dans son ensemble. Pour les renseignements généraux les musulmans seraient une « population fragilisée, peu informée et peu cultivée y compris sur les préceptes de sa propre religion, se retrouvant entre les mains d’imams auto-proclamés, guère plus compétents que leurs ouailles mais suffisamment charismatiques pour obtenir leur suivisme ». Ils ajoutent « Si rares sont les individus radicalisés au point de soutenir les jihadistes, le fondamentalisme aurait progressé au point de gagner la majorité de la population musulmane ».

    Face au manque de place pour prier que rencontrent les musulmans marseillais, cette décision parait illogique. Néanmoins quand on étudie de prêt les propos des renseignements généraux on comprend bien que seuls les histoires du parking et des riverains n’ont pu faire fléchir le tribunal administratif dans sa décision. »[/b]
    SOURCE :
    http://www.ajib.fr/2011/10/mosquee-marseille-annule/

    Répondre
  • 4 novembre 2011 à 13 h 21 min
    Permalink

    [quote name= »NABILE »]Salam,

    [u][b]Marseille : le permis de construire de la grande mosquée annulé[/b][/u]

    …les musulmans seraient une « population fragilisée, … se retrouvant entre les mains d’imams auto-proclamés, guère plus compétents que leurs ouailles mais suffisamment charismatiques pour obtenir leur suivisme ».
    [/b]
    SOURCE :
    http://www.ajib.fr/2011/10/mosquee-marseille-annule/%5B/quote%5D

    Salamou Aleikoum,
    c’est malheureusement le cas pour une partie des musulmans aux Ulis.

    Répondre
  • 4 novembre 2011 à 23 h 51 min
    Permalink

    [quote]C’est tout à fait normal puisque ceux qui racontent l’histoire omettent délibérément beaucoup de détails dont la connaissance changerait radicalement la conclusion finale de tout savant qui se proposerait d’analyser cette situation. Et peut-être ce ne sera plus alors leur prière qui sera remise en cause, mais leur islam tout simplement[/quote]
    Quel délire!
    En fait, monsieur Chekiri, vous faites quoi comme travail? Sonder la foi de vos semblables? Dépenser l’argent des musulmans dans des tribunaux qui ne jugent pas selon ce qu’Allah a révélé? Empêcher des frères qui partagent la même foi que vous de construire une grande mosquée, pour vous, vos enfants et tous les musulmans de votre ville?
    Mon conseil: Profitez du jour de Arafat pour faire le jeûne. Et que votre langue et votre plume jeûnent aussi pour le plus grand bénéfice de notre communauté de l’islam.

    Répondre
  • 5 novembre 2011 à 0 h 44 min
    Permalink

    ouaalaykoumssalam,

    Si nous avons le transfert d’un problème à un autre ON NE CHANGE RIEN!
    regardez cette video, qu’est-ce que cela signifie ? et le pseudo ?
    http://www.youtube.com/user/watania91

    N’OUBLIONS SURTOUT PAS QUE « INNA LILLAHI OUA INNA ILAYHI RAJI’OUN »
    http://www.dailymotion.com/video/xdwcyp_hadith-les-musulmans-sont-tel-un-ed_webcam

    Nous comptons sur l’intelligence des responsables d’el andalous, afin qu’elle soit à l’écoute de toute la communauté de la ville sans distinction.
    oua barakallahou fikoum

    Répondre
  • 6 novembre 2011 à 2 h 45 min
    Permalink

    Assalem 3aleiykum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh,

    Qu’ALLAH Subhana wa ta’ala accepte notre jeûne, et exauce nos invocations, amine
    AIDKOUM MOUBARAK SA3ID wa kouli yaoume wa antoume bikheir
    Je vous adresse, à l’occasion du Aid Al-Adha , mes meilleurs vœux de bonheur, de paix, de santé, de joie, de réussite, de prospérité pour vous et votre famille…
    en implorant ALLAH le Clément le Miséricordieux d’agréer nos bonnes œuvres, Amine.
    et Une pensée pour le peuple Palestinien

    Celui qui emprunte le chemin du JE M’EN FICHE va se retrouver au village de SI J’AVAIS SU ;
    Celui qui emprunte la rue de PLUS TARD arrivera au boulevard du JAMAIS
    Œuvrons dès à présent pour notre MOSQUEE tous ensembles en s’accrochant au HABL de ALLAH Subhana wa ta’ala : profitons de Notre santé avant la maladie, de notre jeunesse avant la vieillesse, de notre vie avant la mort, car elle est certes inévitable !!!
    Qu’ALLAH Subhana wa ta’ala nous guide !

    AIDKOUM MOUBARAK SA3ID à toutes et à tous
    wa salam 3aleiykum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh,

    Répondre
  • 7 novembre 2011 à 3 h 42 min
    Permalink

    Assalâm alaykoum wa Rahmatullah,wa Barakatuh
    Aidkoum Moubarak Said
    Wa koulou `am wa antoum bi kheir

    Q’Allah accepte vos prières, vos dou’a. Qu’Allah facilite chacun de vos projets. Q’Allah comble vos vies de joie et de bonheur. Qu’Allah vous protège et vous guide sur le chemin de la sagesse, de la prospérité et de la religion. Qu’Allah vous offre la santé. Qu’Allah préserve la place de chaque musulman au paradis. AMIN

    « combien de fois la récompense divine est venue à toi et s’est postée devant ta porte! Mais elle a été repoussée par ton gardien nommé [b][u] »plus tard », « peut être », « nous verrons »[/u][/b] »Les Meditations » de Cheikh IBN EL QAYYIM

    ECOUTEZ : [b]Soyez frères et Attention aux Fauteurs de Troubles [/b]

    http://www.youtube.com/watch?v=coZEBtPEnoE&feature=player_embedded

    [b][u]Hadith Divin sur l’importance de la fraternité en Islam[/u][/b]

    D’après Abû Hurayra,Qu’ALLAH l’agrée, l’Envoyé de Dieu, aleyi al salat wa salam a dit:

    « Les portes du Paradis sont ouvertes tous les lundis et jeudis. Tous les serviteurs qui n’associent rien à Dieu sont alors pardonnés excepté l’homme qui nourrit quelque animosité à l’égard de son frère. L’on dit: « Différez l’absolution de ces deux-là jusqu’à ce qu’ils se réconcilient. »
    Rapporté par Muslim, Malik et Abû Dawûd

    Wa salat wa salam ‘ala sayidina wa habibana Mohammadin wa ‘ala a’lihi wa sahbihi wa ‘ala jami’ el muslimin

    Répondre
  • 7 novembre 2011 à 11 h 09 min
    Permalink

    [quote name= »AIDKOUM MOUBARAK »]Assalem 3aleiykum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh,

    Qu’ALLAH Subhana wa ta’ala accepte notre jeûne, et exauce nos invocations, amine
    AIDKOUM MOUBARAK SA3ID wa kouli yaoume wa antoume bikheir
    Je vous adresse, à l’occasion du Aid Al-Adha , mes meilleurs vœux de bonheur, de paix, de santé, de joie, de réussite, de prospérité pour vous et votre famille…
    en implorant ALLAH le Clément le Miséricordieux d’agréer nos bonnes œuvres, Amine.
    et Une pensée pour le peuple Palestinien

    Celui qui emprunte le chemin du JE M’EN FICHE va se retrouver au village de SI J’AVAIS SU ;
    Celui qui emprunte la rue de PLUS TARD arrivera au boulevard du JAMAIS
    Œuvrons dès à présent pour notre MOSQUEE tous ensembles en s’accrochant au HABL de ALLAH Subhana wa ta’ala : profitons de Notre santé avant la maladie, de notre jeunesse avant la vieillesse, de notre vie avant la mort, car elle est certes inévitable !!!
    Qu’ALLAH Subhana wa ta’ala nous guide !

    AIDKOUM MOUBARAK SA3ID à toutes et à tous
    wa salam 3aleiykum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh,[/quote]

    salamou 3alaykoum wa rahmatollahi wa barakatouh

    Aidkoum Moubarak mes frères et soeurs,
    ‘aidekoum moubarek sa’id à tous
    koulou ‘am wa antoum bi alfi kheyr insh’Allah
    qu’Allah nous pardonnes nos fautes et acceptes nos douhas, nos aumônes et nos bonnes actions amiiine

    Mashallah merci beaucoup [b][u]IMAM Rachid[/u][/b] pour toutes vos interventions, vous ne pouvez imaginer le bien de vos rappels sur moi le premier et sur ma famille. Qu’Allah vous récompense vous et votre équipe pour tout vos efforts.
    Qu’Allah Ta`ala vous préserve Amine
    Wa as salam

    Répondre
  • 10 novembre 2011 à 19 h 53 min
    Permalink

    As Salamu ‘Alaikoum Wa Rahmatu Lah Wa Barakatuh

    « Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Qui ne veut rien faire trouve une excuse. »

    Salamu ‘Alaikoum Wa Rahmatu Lah Wa Barakatuh

    Répondre
  • 11 novembre 2011 à 14 h 16 min
    Permalink

    As Salam Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh

    Ceci ne doit en aucun cas nous empêcher de faire le rappel, car Allah dit : « Et rappelle,car le rappel profite aux croyants » (Sourate 51 – Verset 55). Il (subhannahu wa taala) dit aussi en s’adressant au prophète : [b]« Si tu étais rude, au coeur dur, ils se seraient détachés de toi… » (sourate 3 verset 159)[/b]

    Wa As Salam Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh

    Répondre
  • 11 novembre 2011 à 16 h 54 min
    Permalink

    salam aleikoum warahmatou allah wa barakatouh a tout les freres et soeur
    AIDKOUM MUBARAK SAID
    AL HAMDOULILLAH 😆
    EH OUI CA EXISTE TANT PIS POUR LES DETRACTEURS
    🙁 Paris Match a mis l’article en ligne !
    [b][u]
    Islam tranquille en France[/u][/b]

    De Marseille à Paris, d’Angers à La Courneuve, nous sommes allés à la rencontre de ces Français musulmans silencieux, lassés de devoir se justifier de leur croyance. [Première partie de l’article dans sa version intégrale.]

    http://www.parismatch.com/Actu-Match/Societe/Actu/Islam-tranquille-en-France-323799/

    Marek Halter: «Parlez de l’intégration est absurde. Les musulmans sont intégrés»
    wa ‘salam aleikoum warahmatou allah wa barakatouh a tout les freres et soeur

    Répondre
  • 15 novembre 2011 à 21 h 17 min
    Permalink

    Bismillah Arahman Ar Rahim
    Salem Alaykoum Wa Rahmatou’Allah

    [b]** La loyauté dans les sentiments et le bon conseil **[/b]

    Selon Tamîn Ibn Aws Addarî (RA), le Prophète (saws) a dit :

    [u]« La religion c’est le bon conseil et la loyauté ».[/u]
    Nous demandâmes : « Vis-à-vis de qui ? » Il dit :
    « Vis-à-vis de Dieu, de Son Livre, de Son Messager,
    des guides des Musulmans et de leurs simples citoyens ».
    (Rapporté par Moslem)

    Dieu le Très-Haut a dit :
    49.10 : « Les Croyants ne sont que des frères ».
    7.62 : « Je vous donne le bon conseil ».
    7.68 : « Je suis pour vous un conseiller loyal et honnête ».

    Dans Riyad As’Salihins Hadith N° 181

    wa Salem Alaykoum Wa Rahmatou’Allah

    Répondre
  • 25 novembre 2011 à 13 h 47 min
    Permalink

    salam alaykoum

    Les louanges sont vouées à Allah, le Clément, le Miséricordieux. Que le salut et la paix soient sur notre Prophète, Mohammad, l’élu d’Allah, d’entre les hommes, pour porter son ultime Message et tracer la voie qui mène au bonheur dans cette vie et dans l’autre. Ceci étant, Allah le Très Haut dit dans Son Livre : [b]Une bonne parole et un pardon valent mieux qu’une aumône suivi d’un tort [2;263]. [/b] Ainsi, nous rappelle-t-Il, au travers de ce verset, que la bonne œuvre, quelle qu’elle soit, perd sa valeur, dès lors qu’elle nous pousse à nous vanter ou à nous montrer hautains vis-à-vis des gens :[b] Ô croyants, ne rendez pas vos aumônes caduques, par la vantardise ou en causant du tort à autrui… [2;264].[/b] Aussi, l’engagement au service d’Allah, et l’accomplissement des bonnes œuvres, s’ils nous rendent forts spirituellement, ne doivent en aucun nous rendre [u]durs de cœur[/u]. Au contraire, cela devrait nous pousser à être plus [u]humbles et miséricordieux[/u], [i]les uns envers les autres [/i] :[b] Mohammad est le messager de Dieu, et ceux qui lui tiennent compagnie sont cléments les uns envers les autres… [48;29[/b]] ;[b] Des gens que Dieu aime et qui L’aiment, humbles envers les croyants… [5;54]. [/b] Et la Sounnah nous met en garde contre le fait de nous attacher à l’aspect extérieur des œuvres négligeant le travail sur nos cœurs et le bon comportement. On a ainsi parlé du cas d’une femme qui veillait la nuit en prières et jeunait durant ses journées, tandis qu’elle causait du tort à ses voisins ; l’Envoyé d’Allah (paix et salut sur lui) dit : il n’y a pas de bien en elle, elle est des gens de l’Enfer [Ahmad, Sahih]. Une autre fois, il désigna un homme comme étant parmi les gens du Paradis, or cet homme se contentait du strict minimum dans sa pratique quotidienne. Lorsqu’on lui demanda son secret, l’homme dit : je ne conçois de ressentiment pour aucun musulman et je n’envie aucun homme pour un bien que Dieu lui a accordé [Ahmad, Sahih]. Et le Prophète (paix et salut sur lui) de dire enfin : Je n’ai été envoyé qu’afin de parachever les nobles caractères [Al Boukhari, Adab al Moufrad, Sahih]. Nous demandons à Allah la guidée !

    source : http://uamc.org/journalAlkahf.aspx

    Répondre
  • 3 décembre 2011 à 17 h 14 min
    Permalink

    Allahouma salli wa salam aala saydina Mouhammed wa aala alihi wa ashabihi ajma’iine

    Salam alaykoum wa rahmatoulahi wa barakatouhu

    [u]ISLAM : Rappels & Coran[/u]
    [b]
    ‎ »Certes je ne suis qu’un humain qui se trompe comme il peut avoir juste. Vérifiez donc mes opinions. Tout ce qui est en accord avec le Coran, La Sunna, prenez-le, tout ce qui est en désaccord, rejetez-le. » [/b] (l’Imam Malik rahimahullah)

    La hawlâ wa lâ quwwata illabillâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm UNISSONS-NOUS pour la ilaha ila Allah Mohammed rassoul allah
    Allah ihdina ! Allah ihdikoum !
    Hasboun ALLAHou wa ni’mal wakil
    Hayyakum Lah fi ta’atihi
    AsSalam’alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

    Répondre
  • 4 décembre 2011 à 21 h 50 min
    Permalink

    As Salamu3aleykum wa rahmatullahi wa Barakatuh
    Ne passez pas à côté de la récompense ! En effet, « celui qui indique un bien a la même récompense que celui qui l’accomplit » (Muslim)

    Une information venant d’Arabie Saoudite, le Mufti d’Arabie Saoudite Sheykh ‘Abdol ‘Aziz bno ‘AbdiLah Al-Sheykh a affirmé qu’il y a eut erreur sur la date du Mois de Muharram par conséquent [b]le jour de ‘Achoura sera effectivement le Mardi 6 décembre 2011 ! et non pas le Lundi 5 décembre comme il l’a été annoncé auparavant.[/b]

    Le jour de ‘Achoura est le 10éme jour du mois de Moharam, ce qui correspond au calendrier grégorien au Mardi 6 décembre 2011. (wa Allaho a’lam …)

    Il y a 3 degrés pour le jeûne de ‘Achoura :

    – le plus parfait est de jeûner ‘Achoura avec le 9éme et 11éme jour soit Lundi+Mardi+Mercredi

    – puis le fait de jeûner ‘Achoura avec le 9éme jour uniquement soit Lundi+Mardi

    – puis le fait de jeûner ‘Achoura soit Mardi

    « Celui qui montre la voie d’une bonne action a l’égal du salaire de celui qui la fait. »

    FAITES TOURNER !!! pour que tout le monde soit avertis dans les temps inchaaLah.

    PS: Dans le cas où il s’avererait que c’est Lundi le jour de ‘Achoura, dans tout les cas vous l’aurrez jeûnez inchaaLah, donc de préférence jeunez au moins le Lundi et Mardi.

    Source: http://www.almoslim.net/node/156658

    Qu’Allah unisse les musulman(e)s dans le monde, ighfir lana wa ihdina ilaa siratin mustaquim
    lâ hawlâ wa lâ quwwata illa billâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm wa’salam

    Répondre
  • 8 décembre 2011 à 12 h 10 min
    Permalink

    Allahouma salli wa salam aala saydina Mouhammed wa aala alihi wa ashabihi ajma’iine

    Salam alaykoum wa rahmatoulahi wa barakatouhu

    MESSAGE D’UNE SOEUR FI LLAH DES ULIS QUI VEUT L’UNION DES 2 ASSOCIATIONS ET QUI A VOULU VOUS RENCONTRER ET VOUS AVEZ REFUSEZ PAR LE BIAIS D’UN FRERE EN DISANT JE N’AI PAS LE TEMPS ! QU’ELLE M’ADRESSE DES EMAILS !
    DONC ON A TENTE UN AUTRE RENDEZ-VOUS PAR L’INTERMEDIAIRE DE VOTRE EPOUSE ET ELLE A DIT VOYEZ AVEC LACMU DONC J’AI PRIS UN RACCOURCI JE SUIS ALLE A LA MOSQUEE ACCOMPAGNE ET PARLE DIRECTEMENT A LA MOSQUEE EN VOUS DEMANDANT DE CESSEZ LES INVECTIVES A L’EGARD DES FRERES N’EST PAS MR A.A. ET QUI CHRONOMETRAIT LE TEMPS DE PAROLE (pour rappel que cela 20ANS CELA NE VOUS DERANGE PAS ?) MAIS CHER A.A. JE PRENDS LE CALAME pour vous répondre ET J AI TOUT LE TEMPS AL HAMDOULILLAH
    DONC ON A COUPE LE MICRO SCIEMMENT (des FRERES SONT VENUS NOUS LE RAPPORTER LE LENDEMAIN QUE LE MICRO A ETE COUPE DES MA PRISE DE PAROLE…) CAR POUR EUX CELA FONCTIONNAIT PARFAITEMENT.
    VOUS AVEZ REPONDU A UN FRERE FI LLAH « OH CELLE LA M’A VEXE ! JE NE L’ECOUTE PAS ET JE NE LIS PAS SES EMAILS 😉 ET TOUT CELA PARCE QUE JE NE VEUX PAS TOLERER L’INTOLERABLE LA DIVISION DE LA OUMMA DANS SA VILLE des MUSLIMINS CONTRE DES MUSLIMINS CLIMAT DELETERE !!! LA UNE DES MEDIAS, ET TOUT CE QUI SE DIT DANS LES RANGS DONC LE FAIT DE LE DIRE HAUT ET FORT D’ARRETER ON NE L APPRECIE PAS TOLLE GENERAL ………..BIEN QUE TOUTE LA OUMMA EST D’ACCORD SUR MES INTERVENTIONS POUR L’UNION POUR LA ILLAHA ILA ALLAH MOHAMMED RASSOUL ALLAH

    LA MODESTIE C’EST LE FAIT DE RECONNAITRE LA VERITE ET D’ACCEPTER LA VERITE QUI VIENT DE N’IMPORTE QUI !!! MEME SI C’EST UNE PERSONNE, QUI N’A RIEN A VOIR AVEC UNE PERSONNE QUE VOUS CONNAISSEZ DE VOTRE ENTOURAGE, OU de VOTRE CLAN, cessez de mépriser autrui !

    CE N’EST PAS FAIRE SEMBLANT D’ACCEPTER DE S’ETRE TROMPE ET CONTINUER A S’ENTETER…

    ON SE DOIT D’OBSERVER JUSTEMENT LA JUSTICE QU’IL S’AGISSE DE N’IMPORTE QUI ON SUIT LE HAQQ et la NASIHA !!!

    LE RABAISSEMENT POUR ALLAH TA’ALA C’EST LE FAIT D’AGIR EN TOUTE MODESTIE ON SUIT LE HAQQ BON GRE MAL GRE !!! AL HAMDOULILLAH

    EN L’OCCURENCE LE FAIT D’ACCEPTER ET DE RECONNAITRE LA VERITE EST PRIMORDIAL, ON DELAISSE LE FAUX, EN ECRASANT SON NAFS !!! TOUT ETRE HUMAIN FAIT DES ERREURS
    …/…

    Répondre
  • 8 décembre 2011 à 12 h 11 min
    Permalink

    SUITE…/…

    Salam alaykoum wa rahmatoulahi wa barakatouhu

    MESSAGE D’UNE SOEUR FI LLAH DES ULIS QUI VEUT L’UNION DE LA OUMMA DANS SA VILLE
    L’ORGUEIL CETTE MALADIE « Aoudou Billah mina chaytan erradjim » SE SITUE DANS LE COEUR, et TOUT CELA N’EST VERITABLEMENT QUE L’OEUVRE D’UNE GRANDE HYPOCRISIE, CAR CES GENS LA SONT LES GENS DU BONIMENT. L’ORGUEIL TOUCHE LES HYPOCRITES ON SE DOIT DE PRENDRE LA VERITE ET DE DELAISSER SON INTENTION EN PROFITANT DE LA NASIHA POUR PERMETTRE DE SE RESSAISIR AUTREMENT AVOIR RAISON ET DE RENIER ET REJETER LA VERITE, les CONSEILS LES EXHORTATIONS SUR LA RELIGION, VENANT DES AUTRES,EST INDIGNE DU MUSULMAN C’EST UN MAUVAIS COMPORTEMENT !

    ET DES QUE L’ON DIT : OH TOI CRAINS ALLAH TA’ALA et l’orgueil s’empare de lui « Aoudou Billah mina chaytan erradjim »

    Et au-dessus de tout homme détenant la science il y a un savant [plus docte que lui]. …

    SACHE QUE LA PAROLE LA PLUS SAINE ET LA PLUS VERIDIQUE EST CELLE D’ALLAH TA’ALA : le CORAN AL KARIM et la SUNNA de notre BIEN AIME Prophète Mohammed Salla Allahou Alaihi wa Sallam …

    [u][b]UN EXCELLENT SERMON SUR L’ORGUEIL [/b] [/u]

    [u][b]Ya-que-la-vérité-qui-blesse-![/b][/u]

    http://www.rachidabouhoudeyfa.com/Sermons/147/Ya-que-la-vérité-qui-blesse-!

    EN CONCLUSION : j’ai le droit de juger vos actes mais je ne juge pas vos intentions !!!
    Hasboun ALLAHou wa ni’mal wakil
    lâ hawlâ wa lâ quwwata illa billâhi-l-‘aliyyi-l-‘Adhîm
    wa Allahou a’lam
    Allah ihdina ou ihdi al jameh al muslimine ighfir lana wa ihdina ilaa siratin mustaquim
    Amine
    AsSalam’alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh
    Hayyakum Lah fi ta’atihi

    Répondre
  • 21 décembre 2011 à 20 h 05 min
    Permalink

    Allahouma salli wa salam aala saydina Mouhammed wa aala alihi wa ashabihi ajma’iine

    Salam alaykoum wa rahmatoulahi wa barakatouhu

    A LA MOSQUEE DE VIGNEUX UNE EXCELLENTE CONFERENCE

    [u][b]un TRES BON RAPPEL DES MALADIES DU COEUR ET LE REMEDE [/b] [/u]
    AVONS-NOUS UN COEUR SAIN, MALADE OU MORT ? CE MORCEAU DE CHAIR QUI A ETE LAISSE PAR UN GRAND NOMBRE D’ENTRE NOUS SI LE COEUR EST SAIN TOUT EST BON, TOUT EST BEAU A TRAVERS LE COMPORTEMENT, LES ACTES, LES PAROLES et la RICHESSE DU COEUR… celui là sera préservé il sera agréé par ALLAH TA’ALA

    ON VA MOURIR ET ON A OUBLIE QUE CE COEUR SERA UN ARGUMENT CONTRE NOUS OU AVEC NOUS AU JOUR DE LA RESURRECTION CE COEUR EST CACHE ET ON OUBLIE
    ALLAH TA’ALA VOIT les COEURS ET N’OUBLIE PAS
    PAR CONTRE, notre L’APPARENCE PHYSIQUE ON FAIT très ATTENTION
    LA PLUS GRANDE DES IGNOMINIES AU JOUR DE LA RESURRECTION POUR L’INHSAN ce n’est autre de rencontrer ALLAH TA’ALA avec un coeur malsain

    [b]Comment faire revivre un coeur mort ? [/b]

    [u]A ECOUTER SANS MODERATION ET A DIFFUSER[/u]

    http://www.rachidabouhoudeyfa.com/Conferences/304/Comment-faire-revivre-un-coeur-mort ?

    OU

    [http://www.rachidabouhoudeyfa.com/Conferences/304/Comment-faire-revivre-un-coeur-mort ?]

    Qu’ALLAH Aza Wa Jal nous accorde sa Miséricorde et nous accorde son Pardon, pardonne-nous nos péchés

    Qu’ALLAH TA’ALA nous guide vers le droit chemin celui de la piété et la repentance,

    YA ALLAH, apaise nos coeurs et déferle sur nous des flots de patience,

    YA RAB accorde ta clémence à toute la Oumma et accorde-nous une place au paradis. Amin

    Wa salat wa salam ’ala sayidina wa habibana Mohammadin wa ’ala a’lihi wa sahbihi wa ’ala jami’ el muslimin

    Répondre
  • 28 avril 2012 à 5 h 20 min
    Permalink

    salam3likoum

    L’Islam est venu pour apporter la perfection aux gens, pour les préparer à la divine présence. et Allah ! Tout puissant enseigne à travers les prophètes et le dernier des prophètes pbse) que les fils d’Adam doivent apprendre des prophètes : les bonnes manieres. mais il est impossible d’acquérir tout seul les bonnes manieres, car si l’on vit entre les griffes de notre égo, on ne peut aquérir de bonne maniere.(…)
    En islam, on ne doit pas critiquer les caractéristiques d’une personne(…), Tous les fils d’Adam sont des perssones dignes de respect! a la base ,chacun a une perssonalité digne de respect. l’islam n’aborde pas les gens sur la base de leur couleur ou de leur nationalité. le prophète a dit : >

    les mauvaises manieres conduisent les gens à perdre leur honneur, leur respect vis à vis des autres. mais attention quand nous regardons quelqun nous devons pointer ces mauvaises manières(…). la personnalité est une chose, et les mauvaises manieres en sont une autre. les perssonalites des fils d’Adam sont, au départ respectable mais ce sont les mauvaises manières qui ont fait dévier les gens. nous ne sommes pas assez tolérant vis a vis des gens qui ont de mauvaises manières, ils nous mettent vite en colère, et nous entrons en conflit avec eux. les prophètes sont venus pour guérir les gens de leur maladies physiques , pas seulement mais aussi de leurs égos. le coeur des prophètes sont vastes , de façon à pouvoir prendre en charge leur nation.

    [u][i][b]le sceau des prophètes a dit : (que la paix soit sur lui) : > O mon Seigneur!, ce que je te demande , je le demande seulement pour ma ummah. et il a dit : > quelle compassion il avait dans le coeur pour sa nation, sachant combien nous sommes malades et prenant soin de nous. il n’ a pas dit : > il disait plutot > et Allah tout puissant a donner sa permission. >.[/b][/i][/u]

    etre le plus tolérant possible, voilà le degré le plus élevé pour les fils d’Adam, celui qui est a l’étroit ne peut accepter quoi que ce soit parceque son coeur est étroit, et que nous ne pouvons trouver ni foi ni iman dans un endroit éxigu , et parceque , lorsque la foi traverse le coeur, elle le rend plus vaste. aretons de regarder les actions de chacun , Allah tout puissant regarde et voit chaque action de chaque perssone. et il est sabur ! patient ! soyons patient , si nous sommes en colère , soyons le contre nous-meme, contre ce qui fait que nous regardons, chez les autres , les mauvaises manieres. quand nous voyons des mauvaises manieres chez quelq’un , nous devons les mettres de coté et avoir du respect pour sa perssone. une perssone peut etre incroyante, elle n’en mérite pas moins notre respect parcequ’elle appartiens à notre Seigneur, elle est l’oeuvre d’Allah.

    regardons nous comme des freres et soeurs ( en Allah ) que nous sommes.

    Répondre
  • 2 décembre 2013 à 13 h 59 min
    Permalink

    Réveille-toi Oh musulman!!
    Au nom d’Allah, le Tout miséricordieux le très miséricordieux Louange a Allah, que la paix et les bénédiction soient sur son Messager, Muhammed, sur sa famille et ses compagnons jusqu’au jour du jugement dernier. Oumma de Muhammed(alahy salate wa selem ),Sache, cher frère, chère sœur qu’une aumône n’a jamais diminué une richesse, en effet selon Abou Hourayra (que Dieu l’agrée), le Messager d’Allah (alahy salate wa selem ) a dit : « Jamais aumône n’a rien diminué d’une richesse ». Hadith rapporté par Mouslim
    Le prophète(alahy salate wa selem ) à dit : »Celui qui construit une mosquée pour Allah; Allah lui construit une demeure au paradis  » Hadith rapporté par Mouslim un don effectué pour la construction d’une mosquée appartient à une catégorie d’aumône particulière appelée aumône perpétuelle ou Sadaqa Jariya .
    En effet, le prophète (alahy salate wa selem ) à dit : «Lorsque le fils d’Adam meurt, toutes ses œuvres s’arrêtent hormis trois : une aumône courante (perpétuelle), un savoir utile et un enfant pieux qui invoque Allah en sa faveur» Rapporté par Muslim
    Imagines toi maintenant qu’en participant à la construction d’une mosquée, chaque personne qui y effectuera une prière, lira le Coran, récitera des invocations, apprendra une science ect. tu en profiteras également car tu en auras été l’une des causes. De plus, même après ta mort, cette aumône que tu auras dépenser restera vivante , éclairant ta tombe, augmentant ton capital de récompenses jusqu’au Jour de la Résurrection.Vous pouvez soutenir le projet en contribuant VIA LE SITE INTERNET http://www.mosqueedesulis.fr/‎
    Pour ceux qui n’ont pas les moyens financiers Faites des Douaa !!
    Et puisse la paix et les bénédictions soient sur notre prophète Sa famille et ses
    compagnons. Et notre dernière invocation et que les louanges appartiennent au Seigneur des mondes.

    https://www.youtube.com/watch?v=FHdR7BQJqBo
    https://www.youtube.com/watch?v=xV2RYwl6b-o
    https://www.youtube.com/watch?v=eEcYa1n_faE

    Répondre
  • 2 décembre 2013 à 14 h 04 min
    Permalink

    Juste dans une des prières quotidiennes dédiées à Allah, lorsque la personne s’incline, se prosterne, et accomplit son adoration puis ressent, en sortant de la mosquée, un bien-être intérieur et un repos total qu’on ne pourrait atteindre, même en dépensant tout l’or du monde !

    La bonne vie est dans la proximité d’Allah
    La vie paisible est dans la proximité d’Allah donc si l’individu n’obtient pas sa purification par cette proximité

    par quel autre moyen l’obtiendra-t-il ???

    https://www.youtube.com/watch?v=c2No3l0kxmo
    https://www.youtube.com/watch?v=HcO-acv22aI

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *