Quand l’internet joue le perturbateur

L’internet pourrait fausser les élections présidentielles de 2012, Facebook, twister et les blogs risquent d’influencer remarquablement les résultats des élections par la publication prématurée des estimations par exemple.

Contrairement aux présidentielles de 2007, où l’internet n’était pas aussi développé en France, en 2012 les blogs auront leur mot à dire dans le choix du futur président de la France.

{dmotion width= »491″ height= »400″}xie9lb{/dmotion}

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *