Nouvelle fermeture de la Mosquée d’Epinay-Sur-Seine

Comme nous l’avions prévu, lors de notre dernier communiqué, la mosquée d’Epinay-Sur-Seine est à nouveau fermée. Nous dénonçons cette fermeture qui n’est pas justifiée, le mépris et la non considération des personnes qui fréquentent ce lieu au vu des informations contradictoires et sporadiques qui leur sont données mais aussi les privilèges dont jouissent certaines personnes. Voici la chronologie des événements de ces derniers jours :

Lundi 14/02 :
Un incendie a eu lieu à la mosquée d’Epinay Sur Seine entre 16h30 et 17h30. Selon la police la thèse de l’incendie criminel est prise au sérieux. Fort heureusement, il n’y a eu aucun blessé.

Mardi 15/02 :
A la prière du matin au alentour de 6h30 du matin des fidèles trouvent sur la grille donnant accès à la mosquée un message NON SIGNE leur disant que la « Mosquée » est fermé.
En début de journée nous avons essayé de joindre, à plusieurs reprises, par le biais de différentes personnes, le responsable de l’OGME (M. CHERFAOUI) qui ne répondait pas.
Nous nous sommes ensuite rendu au commissariat afin de déposer plainte pour acte islamophobe, puisqu’il s’agit là de la tentative d’incendie d’un lieu de culte musulman. L’officier de police qui nous a reçu et chargé de l’enquête nous a confirmé qu’il n’avait donné aucune instruction dans le sens de la fermeture du lieu de prière et qu’il souhaitait juste repasser pour voir les lieux en plein jour.
En fin de journée nous avons enfin réussi à joindre M. CHERFAOUI qui a dit qu’il avait reçu des consignes dans ce sens afin que le laboratoire passe, chose que nous avons immédiatement démenti puisque l’officier a dit le contraire ! Contredit, ce dernier a alors rétorqué qu’il s’agissait de son initiative par crainte que des traces ou des indices de l’incendie ne disparaisse… Nous aurions bien voulu le croire mais le souci c’est que des personnes faisant parti de l’association IMS ont été aperçu sur les lieux et dans les bâtiments, comme si ces personnes étaient d’ores et déjà exempté de doutes.

Mercredi 16/02 :
Des personnes faisant partie de l’association IMS (dont des enfants) sont encore aperçu dans les locaux alors que dorénavant c’est l’argument de la sécurité, effondrement probable de mur, qui est invoqué. Cet argument est plus qu’exagéré puisque seul la façade extérieure du mur est touchée par de la fumée. Nous ne comprenons pas pourquoi les membres d’IMS peuvent y aller et insistons sur ce point, seraient ils des sur Hommes capables de résister à l’effondrement des murs ? Ou bien n’y a t il en réalité aucun risque ? Les explications sont incomplètes malgré un mécontentement qui gronde face à la manière dont est gérée cette situation.
En fin de journée un responsable de l’UAME discute avec M. CHERFAOUI qui lui déclare que désormais c’est l’assurance qui doit passer pour l’expertise des lieux. Y a t il toujours besoin de fermer les lieux ?

Jeudi 17/02 :
Nous recevons par texto un message de M. CHERFAOUI en milieu de journée qui déclare qu’il est passé sur les lieux avec le service technique de la Mairie et qu’un rapport a été fait prévoyant le remplacement d’une trappe au plafond. Il nous informe que l’IMS arrête ses cours confirmant ainsi leur présence ces derniers jours.

Vendredi 18/02 :
Après avoir fait toutes leurs prières dans la rue devant la « mosquée » depuis Mardi, la prière du vendredi se fera devant l’esplanade de la Mairie où l’installation de tentes est également prévues. Nous demandons aux élus de la ville d’intervenir pour arrêter cette supercherie !

UNION DES ASSOCIATIONS MUSULMANES D’EPINAY SUR SEINE
Contacts : uame93800@gmail.com – 06 21 73 34 74 ou 06 65 65 20 16

 

2 pensées sur “Nouvelle fermeture de la Mosquée d’Epinay-Sur-Seine

  • 19 février 2011 à 20 h 30 min
    Permalink

    Les pompiers après une vérification minutieuse des locaux de IMS (partie culturelle), l’ont autorisé à continuer ses activités, car aucun risque n’était à signaler.
    L’UAME qui a assigné IMS en référé devant le tribunal de Bobigny, a du mal à digérer « sa défaite ». Oui l’UAME née en mai 2010, n’a pas trouvé mieux que de traîner en justice IMS qui existe depuis 1987. El Hamdou Lillah, la demande de l’UAME a été rejeté et a même condamné à payer des dommages et intérêts à IMS.
    Ce que nous demandons à l’UAME, au delà de ses calomnies, mensonges et manipulations à outrance, c’est de présenter un bilan d’activités qui serve la communauté au lieu de se servir de notre religion à des fins strictement politique…
    Nous IMS avons un projet à mener et nous continuons notre chemin avec l’aide d’ALLAH.
    Quant àl’UAME, qu’elle continue à vivre de réactions, c’est son choix, mais au dela de la polémique constante, que propose t’elle ?
    Suite à l’incendie en question et de la part de UAME, le bon sens aurait été de dire que El Hamdou Lillah, les enfants, les jeunes et les mamans au moins continuent à apprendre à IMS, car leurs locaux n’ont pas été touché.
    Non, c’est trop difficile pour UAME de résister à son seul et unique combat, faire tomber IMS, pour plaire à ?????
    Qu’Allah nous préserve de leurs mauvaises intentions et c’est de LUI que vient notre seule protection Inchallah.

    L’équipe IMS

    Répondre
  • 21 février 2011 à 12 h 54 min
    Permalink

    [b]Assalamou ‘alaykoum,

    Difficile de prendre parti ou de cerner tout les tenants et aboutissants dans cette histoire.

    Ce que je sais perso, c’est que j’ai connu pratiquement le même conflit à Drancy, et malheureusement certaines personnes prennent Allah à témoin de leurs mensonges éhontés (Chalghoumi). Ces mêmes personnes sont soumises à l’autorité du Maire, ce dernier décide si la mosquée doit ouvrir ou non. C’est proprement scandaleux.

    Si l’IMS existe depuis 1987, tant mieux pour eux, mais je connais l’imam Moustapha qui al HamdouliLah jouit d’une bonne réputation, bien au delà d’Epinay. Son travail depuis plus de quinze ans pour la oumma n’est plus à prouver. C’est peut-être avec lui que l’IMS veut régler ses comptes.

    Tout comme à Drancy, Chalghoumi et Farid Hannache jouaient les victimes en considérant la mosquée comme leur propriété exclusive. Quand on connait la proximité de ces derniers avec les gens du crif et d’un maire opportuniste J.C. Lagarde, je me dits que l’histoire est peut-être en train de se répéter

    qu’Allah présèrve la oumma des fatan qui ont fait alliance avec les autorités plutôt qu’avec la oumma.

    amin, amin, amin.[/b]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *