Elisabeth Guigou (PS) : A propos de mon soutien à Stéphane Hessel

Devant certaines incompréhensions suscitées par mon soutien à Stéphane Hessel et mon interview accordée à Mediapart, je veux redire très clairement à tous, ma position sur la situation en Israël et en Palestine.

Comme vous le savez, je suis très attachée à la légitimité de l’Etat d’Israël. La question de sa sécurité dans la région est primordiale. J’ai toujours considéré que la lutte contre toute forme de racisme ou d’antisémitisme devrait être une priorité. Je crois à la force de notre communauté nationale au sein de la République pour y parvenir.

Je me suis toujours élevée contre les propos ou les actes antisémites, notamment en Seine-Saint-Denis. Lorsque j’ai pris les fonctions de Garde des Sceaux, l’une des premières circulaires de politique pénale que j’ai adressée aux procureurs généraux concernait la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Je soutiens toutes les actions menées dans mon département de la Seine-Saint-Denis pour sensibiliser les jeunes à ces problèmes et, notamment, les initiatives prises par les enseignants du lycée professionnel Théodore Monod à Noisy-le-Sec, qui, chaque année depuis 7 ans, conduisent les élèves à Auschwitz pour leur montrer l’horreur de la Shoah.

Je souhaite ardemment la fin du terrible conflit Israélo-Palestinien sur la base des résolutions des Nations Unies. La poursuite de la colonisation dans les Territoires palestiniens me choque profondément. Elle fait obstacle à la reprise des négociations de paix. Elle exacerbe les tensions au détriment de l’Autorité palestinienne et au profit du seul Hamas.

Stéphane Hessel a appelé au boycott des produits israéliens provenant des territoires occupés. Je n’ai, pour ma part, signé, aucun appel au boycott. Je condamne par ailleurs, fermement, toute action directe de destruction par la force de produits israéliens ou toute action visant à empêcher les personnes de confession juive d’acheter des produits israéliens.

En revanche, j’ai accepté de signer l’appel qui demande que cessent les poursuites judiciaires contre Stéphane Hessel et plusieurs personnes accusés de « provocation publique à la discrimination » et ceci à la demande et sur instruction de Mme  Alliot Marie, alors Garde des Sceaux.

Pour toutes ces raisons, je ne puis accepter que mon profond respect pour le peuple israélien soit remis en cause, et que mon soutien à Stéphane Hessel soit ainsi détourné. L’appel qu’il a lancé, et que j’ai choisi de soutenir, demande que cessent les poursuites judiciaires contre les personnes qui avaient appelé au boycott des produits fabriqués dans les territoires occupés. Pour moi, comme pour les 13 000 personnes qui ont rejoint l’appel de Stéphane Hessel, cette initiative est une position politique qui doit se régler dans le débat public, et non devant les tribunaux.

Elisabeth Guigou
Députée de Seine-Saint-Denis
Vice-présidente de l’Assemblée nationale

{dmotion width= »491″ height= »400″}xglx0o{/dmotion}

 

Une pensée sur “Elisabeth Guigou (PS) : A propos de mon soutien à Stéphane Hessel

  • 4 février 2011 à 17 h 10 min
    Permalink

     » je suis très attachée à la légitimité de l’Etat d’Israël… » Ben voilà, elle a tout dit…on sait qui tu es vieille chouette sioniste!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *