De Villepin appelle au rassemblement pour effacer la «honte»

Dominique de Villepin a appelé les Français à se rassembler pour effacer la «tache de honte» laissée sur le drapeau tricolore par la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy, notamment à l’encontre des Roms.

Dans une tribune publiée dans Le Monde, l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, membre de l’UMP, accuse la droite de «faute morale collective commise en notre nom à tous, contre la République et contre la France».

«Il y a aujourd’hui sur notre drapeau une tache de honte», estime Dominique de Villepin, qui a créé en juin son mouvement politique République solidaire » et se pose en «alternative républicaine» au chef de l’Etat.

«Il y a aujourd’hui un devoir à remplir pour tous les républicains de France, face à l’hydre qu’un président et ses courtisans voudraient réveiller au fond de chacun de nous, face à la tache qui menace de flétrir l’idée même que nous nous faisons de la France. Un devoir de refus. Un devoir de rassemblement (…) pour préparer l’alternative républicaine qui s’impose», insiste-t-il.

Il dénonce vivement le projet visant à déchoir de leur nationalité certains délinquants qui «ne changerait rien aux difficultés quotidiennes de nos compatriotes», les expulsions de Roms et la stigmatisation des gens du voyage.

«Il aura suffi d’un discours à Grenoble et d’un été, d’un seul été, pour que tout bascule, de la lutte contre l’insécurité à l’indignité nationale», souligne Dominique de Villepin.

«Des solutions existent pourtant. Cela exige de rassembler tous les acteurs, notamment les maires et les associations, de mobiliser avec raison et détermination tous les instruments de la prévention et de la répression en reconnaissant l’ampleur de la question sociale, économique, éducative», ajoute-t-il.

Mi-août, l’un de ses proches, Jean-Pierre Grand, a été rappelé à l’ordre par l’UMP pour avoir comparé la politique du gouvernement de démantèlement des camps de Roms à des «rafles». Le député de l’Hérault a refusé de revenir sur son expression et souligné que si l’UMP devait «devenir un FN bis, cela se fera sans nous ! ».
 
Source : yahoo

 

Une pensée sur “De Villepin appelle au rassemblement pour effacer la «honte»

  • 26 août 2010 à 13 h 13 min
    Permalink

    Villepin ferait mieux de s’employer à effacer sa propre honte d’avoir renouvelé son adhésion à l’UMP. Seule une rupture franche et durable avec ce mouvement de Sarkozy aurait pu contribuer à le réhabiliter de sa « collaboration » avec la politique extrémiste de la droite classique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *