Gaza frustration des musulmans face au silence des élus

afp gaza uam93 musulmans infos presse

 

(AFP) – BOBIGNY, 6 jan 2009 
   

 L’Union des Associations musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93) a déploré mardi un « silence des hommes politiques » au sujet de l’offensive israélienne à Gaza et un « détournement » du débat sur le risque d’exportation du conflit générant une « grande frustration » chez les musulmans.

   « Il y a une grande frustation des musulmans de France, notamment des jeunes, qui attendaient à la rentrée des prises de position fortes des hommes politiques, tant au niveau local que national », « ils sont désolés par leur silence », rapporte M’hammed Henniche, secrétaire général de l’UAM 93, qui fédère une dizaine de mosquées parmi les plus importantes de Seine-Saint-Denis, interrogé par l’AFP.
   Depuis lundi, « on n’entend que des mises en gardes sur les risques d’exportation du conflit en France, alors que ceux-ci sont quasi-nuls », estime M. Henniche, selon qui « on préfère parler de violences communautaires qui n’existent pas. On détourne les choses ».
   « Le silence des politiques pose problème, en particulier au Parti socialiste, qui est absent des manifestations », a-t-il ajouté.
   La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a condamné à deux reprises, le 4 janvier, et le 28 décembre, « l’intrusion terrestre à Gaza » en s’inquiétant de ses « conséquences dramatiques sur les populations ».
   Depuis son lancement le 27 décembre, l’offensive israélienne, dont l’objectif déclaré est de mettre fin aux tirs de roquettes palestiniennes, a fait plus de 582 morts palestiniens, parmi lesquels 159 enfants, et plus de 2.780 blessés, selon des sources médicales palestiniennes.
   Côté israélien, 4 militaires sont morts et 79 autres ont été blessés, selon le bilan officiel israélien.

Une pensée sur “Gaza frustration des musulmans face au silence des élus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *