Inquiétude après l’arrestation de responsables associatifs

« Inquiétude après l’arrestation de responsables associatifs » 

L’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM-93) est choquée d’apprendre qu’un certain nombre de personnalités connues pour leur engagement dans le travail associatif fassent partie de la vague d’arrestation qui a touché hier plusieurs dizaines de personnes dans la Seine-Saint-Denis.

Nous déplorons particulièrement l’arrestation de Monsieur Meskine DHAOU fondateur du collège musulman REUSSITE, personnalité très respectée et consultée par de nombreux musulmans du département et même au-delà. Messieurs Chihab HERRAR et Kemala KILANI respectivement président et trésorier d’AMA, Association des Musulmans d’Aubervilliers, sont aussi en garde à vue. Le président de l’école maternelle Omar de Bondy figure aussi parmi les appréhendés.

L’UAM-93 exprime son inquiétude face à cette arrestation en masse de responsables associatifs musulmans et souhaite leur relaxe au plus vite. L’UAM-93 témoigne sa solidarité aux familles des interpellés.

Enfin l’UAM-93 s’interroge sur la ponctualité et sur la médiatisation de cette vague d’arrestations, nous ne pouvons pas exclure une volonté de certains de ternir l’image des français musulmans en jetant à la voie publique l’honneur de leurs responsables associatifs et en hypothéquant le contrat d’association du collège Réussite avec l’Etat.

Dans un climat d’islamophobie générale et à la veille d’échéances électorales capitales où on nous annonce une percée de l’extrême droite, de telles opérations ne peuvent qu’alimenter ce courant et lui donner davantage de crédibilité.

Fait à Bobigny, le 20 juin 2006
Le Président
H. FARSADOU

 

2 pensées sur “Inquiétude après l’arrestation de responsables associatifs

  • 9 décembre 2010 à 8 h 35 min
    Permalink

    Salam,

    Apparemment, la France nous a déclaré la guerre. Nous devons riposter.

    Répondre
  • 14 mars 2012 à 21 h 31 min
    Permalink

    Le fascisme s’installe doucement en France grâce à un fils de Hongrois, ancien membre des Légions étrangères, et ses acolytes d’Europe de l’Est

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *