Tunisie : Antoine Sfeir et le double discours

Antoine Sfeir. L’hypocrisie à l’état pur. Grand spécialiste devant l’éternel des pays arabes, politologue, journaliste et invité permanent des grands médias français tel Europe 1, Antoine Sfeïr a accouché de son dernier chier d’œuvre : Tunisie, terre de paradoxes (éditions Archipel). Un livre de propagande encensé -comme il se doit- par la « critique » tunisienne.

Y’en a qui, pour financer leurs projets littéraires frappent à la porte de papa maman, d’autres à celle de leurs banquiers, y’a ceux qui par dépit décident de se mettre au pain à l’eau et pis y’a ceux qui vendent leur âme au diable. Antoine Sfeïr a franchi le pas et le bras chargé d’idées de livres et de revues s’en est allé trouvé l’ami Ben Ali, président tunisien (Bakchich)

{youtube width= »491″ height= »400″}FaJXXJsWs4I{/youtube}

 

Partagez cet article :Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Email this to someone

2 pensées sur “Tunisie : Antoine Sfeir et le double discours

  • 2 février 2011 à 14 h 33 min
    Permalink

    cet imbécile a la gueule de travers. Il a sans doute été frappé par un Djinn musulman qui n’a pas apprécié sa fumisterie.

  • 4 novembre 2011 à 4 h 10 min
    Permalink

    Sobhannallah .. A chaque fois que ma mère voit ce monsieur sait-tout- spécialiste de rien-du tout.. à la TV et notamment avec un autre islamophobe light.. du nom de Calvi…et bien figurez-vous ce qu’elle lui souhaite…Allah i SFEÏR woujhou…

    bonne journée..

Commentaires fermés.