Allocution de Moncef Marzouki devant l’Assemblée nationale française

Moncef Marzouki, président de la République tunisienne, a prononcé mercredi 18 juillet 2012 une allocution devant l’Assemblée nationale française. Cette allocution a été précédée par un discours fort élogieux de Claude Bartolone, président de l’Assemblée française. Les éloges de M. Bartolone visaient particulièrement le président tunisien et son parcours de militant des droits de l’Homme.

Lire la suite

AFP : l’émotion du médecin et humanitaire Jacques Bérès

A la fin d’une interview, avec un journaliste de l’AFP, le Dr. Jacques Bérès craque et laisse échapper quelques larmes. Ce médecin français âgé de 71 ans, et co-fondateur de Médecins sans Frontières et de Médecins du Monde, a réussi à rester clandestinement une quinzaine de jours dans la ville martyr de Homs, en Syrie, pour aider à soigner des centaines de blessés. De retour en France, il raconte ce qu’il a vu.

Lire la suite

Le monde : Urgence humanitaire pour les assiégés d’Homs

« Baba Amro et Inchaat sont au bord de la mort ; la détresse des résidents ne cesse de grandir », écrivent, lundi 27 février, les militants du Conseil révolutionnaire d’Homs sur Internet. Ces deux quartiers rebelles et voisins, dans le sud-ouest de la « capitale de la révolution », sont particulièrement exposés à l’offensive lancée par le régime de Bachar Al-Assad  depuis le 3 février. Le Croissant-Rouge syrien, qui distribue, en coordination avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), de l’aide (nourriture, couvertures, aide médicale d’urgence, kits d’hygiène) dans d’autres parties de la ville, ne peut même pas y pénétrer.

Lire la suite

NouvelObs : Portrait de Jacques Bérès

« Je suis un dinosaure de l’humanitaire« , confie le co-fondateur de Médecins sans frontières et Médecins du Monde, de retour de Homs. « Il y a des immeubles qui flambent, des trous dans les murs des maisons et beaucoup, beaucoup de blessés, majoritairement des civils, hommes, femmes et enfants… », décrit par téléphone satellitaire Jacques Bérès, imperturbable malgré le bombardement de Bab Amro à cent mètres de lui.

Lire la suite