Opération portes ouvertes dans les mosquées

Samedi 9 et dimanche 10 janvier, les 2 500 lieux de culte que compte la France sont appelés à participer à une opération « portes ouvertes ». Lancée un an après les attentats de janvier, l’initiative du Conseil français du culte musulman (CFCM) vise à « créer un espace d’échange et de convivialité avec nos compatriotes non musulmans », explique Anouar Kbibeche, son président. Qui y voit aussi un « geste symbolique d’ouverture » pour « arrêter de se regarder en chiens de faïence ».

Lire la suite

État d’urgence pour l’islam de France

La première réponse aux attentats du 13 novembre a été sécuritaire. Pour l’instant, une quasi unanimité s’est faite autour de ces mesures, et c’est normal : la France est en état de choc. Mais, il ne faut pas croire que la seule réponse sécuritaire suffira. Il faut réussir à inventer enfin un islam français, en sortant l’islam en France d’une double tutelle : celle des États étrangers (en premier lieu le Maroc, l’Algérie et la Turquie et en deuxième lieu et plus indirectement l’Arabie saoudite et le Qatar) qui l’organisent et le financent ; celle des idéologies étrangères (celle des Frères Musulmans, celle des salafistes, celle des wahhabites) qui ont lentement imprégné le tissu musulman français jusqu’à devenir aujourd’hui envahissantes. Et, pour réussir, il faut éviter l’eau tiède.

Lire la suite

Quatre mois…

Quatre mois ! Quatre mois se sont écoulés depuis mi-juin, depuis que le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a convoqué les « dhimmis de la République »[1] à son Instance de Dialogue avec l’Islam de France (I.D.I.F.). Après quatre mois de délai, son altesse sérénissime vient de pondre un malheureux compte-rendu qui ne casse pas trois pattes à un canard, défonce les portes ouvertes et ne prévoit quasiment rien de concret. Quatre mois pour une copie bâclée, on peut valablement se demander si sa majesté est un élève médiocre ou s’il a un réel manque de considération pour le petit personnel qui ambitionne de représenter l’islam de France sous tutelle gouvernementale.

Lire la suite

Culte musulman en France : pourquoi une nouvelle instance est nécessaire

Bernard Cazeneuve a appelé à la création d’une « nouvelle instance de dialogue », mercredi 25 février, pour débattre des réformes nécessaires au culte musulman en France et les mener. Pourquoi plaider pour la création d’une nouvelle entité, alors que le Conseil français du culte musulman (CFCM) a été fondé dans ce but il y a à peine douze ans ?

Lire la suite