Coca-Cola sous la pression d’associations musulmanes

Rumeurs et campagnes d’opinion obligent les grandes marques à certifier que leurs produits sont compatibles avec l’islam. 

Tout commence il y a deux ans, par une rumeur insistante : le Coca-Cola contiendrait de l’alcool. Accusation farfelue mais immédiatement reprise par les sites musulmans, de forums en articles plus ou moins étayés. Associations et médias communautaires, dont le blog Al-Kanz, très en vogue, assaillent Coca-Cola France de questions. Et reçoivent une réponse standard : «Nos boissons sont reconnues comme non alcoolisées par les autorités gouvernementales de chaque pays.» Une missive qui laisse insatisfaits les plus intransigeants. La législation française considère en effet qu’une boisson est «sans alcool» lorsqu’elle en contient moins de 1,2 %. Qu’en est-il alors du fameux breuvage à la recette secrète ?

Lire la suite