Rumeur ridicule : du porc dans le virus contre la grippe porcine !

Elle court, elle court, la rumeur pernicieuse qui met en émoi la communauté musulmane, se propageant comme une traînée de poudre par une malveillance ambiante en état de surchauffe.

Du porc dans le virus contre la grippe porcine ! La jolie trouvaille que voilà, que des esprits survoltés, inspirés par la bouillonnante confusion générale du moment, ont estimé de bon ton de diffuser via une prolifération de sms et mails, contaminant notamment les téléphones portables d’une cible de prédilection : les collégiens et lycéens.

Selon le Parisien, la préfecture des Hauts-de-Seine, alertée par les refus en chaîne de ses administrés de confession musulmane de se faire vacciner, a mené une investigation officieuse pour connaître le fin mot de l’histoire.

Retranchés courageusement derrière leurs claviers, des parasites hautement toxiques ont tenté d’ajouter à la psychose grippale nationale, une autre pollution dont la nocivité est déjà très largement répandue : la stigmatisation raciste d’une communauté, toujours la même…

Avec fermeté, M. Henniche, Secrétaire général de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis, tord le cou à cette intox insidieuse en déclarant : « Il n’y a pas de porc dans le vaccin ! C’est une rumeur qu’il faut combattre. Tout musulman qui souhaite être vacciné peut le faire sans contrevenir à l’islam. Pour autant, la vaccination relève d’un choix individuel ».

Face à la contagion dévastatrice de la haine, quid d’un vaccin anti-débats nauséeux montés de toutes pièces ?

vendredi 15 janvier 2010 (Oumma

 

3 pensées sur “Rumeur ridicule : du porc dans le virus contre la grippe porcine !

  • 22 janvier 2010 à 16 h 36 min
    Permalink

    Mais qu’en est-il de la liberté de conscience de l’individu s’il (et surtout elle) doit toujours se conformer à des interdits prétendus issus de coutumes des temps archaïques ?

  • 22 janvier 2010 à 22 h 21 min
    Permalink

    On ne parviendra jamais à imaginer le nombre de gens qui se sont pourri l’existence (Et qui ont pourri l’existence des autres) à cause de ces virus de curés.

    Les virus de curés
    http://levirusmachin.hautetfort.com/

  • 25 janvier 2010 à 13 h 58 min
    Permalink

    Il faut respecter la croyance et les pratiques des autres tant que cela ne nuit pas à la société. La liberté de croyance et de sa pratique est reconnue par toute [b]les vraies démocratiies[/b]

Commentaires fermés.

Shares