RTL : Un chirurgien français de retour de Syrie décrit le « carnage » et « la cruauté »

Jacques Bérès, un chirurgien français, a passé 19 jours en Syrie pour une mission humanitaire. A son arrivée en France, il a décrit le « carnage » dont il a été le témoin à Homs (centre), où il a vu « des enfants presque coupés en deux par des obus« .

Un chirurgien humanitaire français, de retour vendredi d’une mission de 19 jours en Syrie, a décrit à l’AFP le « carnage » dont il a été le témoin à Homs (centre), où il a vu « des enfants presque coupés en deux par des obus ». Visage mangé par une barbe de plusieurs jours, cheveux blancs, le Pr Jacques Bérès, est arrivé en fin de journée à l’aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle, soulagé de retrouver les siens et de « quitter le carnage de Homs ».

Des bombardements dès 6h30

Dans cette ville, assiégée depuis plus de 20 jours par les forces du régime de Bachar al-Assad, « les bombardements commençaient à 06H30 » : « ils sont réglés ces gens-là, je ne sais pas, à 06H30 ça démarre, ça durait toute la journée« . « Les rues sont complètement désertes et quand les gens sont obligés d’aller chercher de la farine pour faire du pain, ils profitent d’une porte cochère, ils se font des signes, pour voir s’ils peuvent passer sans encombres« .

« Des enfants presque coupés en deux »

Cofondateur de Médecins sans Frontières (MSF), le Pr Bérès se dit « marqué par les bombardements, la détresse des gens mais aussi leur courage« , malgré les conditions de vie particulièrement difficiles. « J’étais triste, j’ai vu la souffrance inutile, la cruauté, la méchanceté, la souffrance des enfants, des familles« , s’indigne-t-il. « C’est insupportable, c’est honteux, les gens meurent et on (la communauté internationale) ne fait rien« . Le chirurgien évoque « des enfants presque coupés en deux par des obus ». Il se souvient particulièrement d’un jour où « il y avait beaucoup de blessés » et « un petit garçon, parmi les morts, que son papa, blessé, essayait tout seul de soigner« .

Des miracles aussi

Pourtant il a vu « des choses extraordinaires, des gens qui ont eu des blessures incroyables, une balle qui rentre là qui sort là, qui casse le bras, mais rien aux poumons (…), des miracles« , dit le septuagénaire, accueilli à Roissy par des responsables de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) et de France-Syrie Démocratie. « On est faits pour ça, on est faits pour soigner les gens, on va où les autres ne vont pas« , souligne-t-il. « J’aimerais beaucoup y retourner, je ne sais pas si ça va être possible, surtout que la prochaine fois je vais être une cible« .

La vie quotidienne ressemble à « un film de guerre »

La ville a subi « de gros dégâts, ce n’est pas tout à fait Berlin de la seconde Guerre mondiale, ce n’est pas encore Beyrouth, mais ça va le devenir » assure-t-il, en insistant sur la pénurie d’eau et d’électricité. « Il y a eu des immeubles en feu, il y a des trous« , explique-t-il, décrivant avec ses mains la taille des impacts. Selon lui, la vie quotidienne à Homs ressemble à « un film de guerre », « un film lourd avec du sang partout ».

Source : RTL.be et Normandie et LCI

 

6 pensées sur “RTL : Un chirurgien français de retour de Syrie décrit le « carnage » et « la cruauté »

  • 27 février 2012 à 21 h 42 min
    Permalink

    Uam93 a peur pour sa gamelle; il faut souffler dans le sens du vent et soutenir l’Empire qui veut coloniser la Syrie comme la Libye… Seulement voila: le jeu de l’Empire est clair, pour les Musulmans; celui des media qui le soutiennent aussi. Alors, comment jouer ce jeu pervers, sans mécontenter ses lecteurs? Mieux: comment gagner ceux-ci à l’Empire? En disant la moitié de la vérité; cette moitié-là est toujours un mensonge….

    Uam93 se répand donc dans une série d’articles qui racontent en long et en large le martyre des civils de Hom – c’est la moitié de la vérité. Uam93 ne dit rien de l’autre moitié: l’entreprise de déstabilisation de la Syrie, menée par des agents étrangers et par les forces spéciales de l’OTAN. Tout commença avec des tireurs à lunette, qui tuèrent des manifestants au hasard, pour affoler la foule et scandaliser les gens. Aujourd’hui, l’OTAN équipe les rebelles en missiles antichar Milan. Ce sont des armes à longue portée, contre lesquelles l’armée syrienne, pas entraînée au combat urbain, fait donner l’artillerie: comme ça tombe bien, pour certains!

    Que ce commentaire soit publié ou pas, il ne manquera pas de Français – patriotes musulmans ou chrétiens – pour rappeler au public le sale rôle de désinformation par le vide (la moitié du vide) joué par Uam93, quand la Syrie, enfin mise à genoux, sera plongée, comme la Libye, dans la guerre civile…

  • 28 février 2012 à 6 h 22 min
    Permalink

    Assalamou alikoum

    @jaisson

    le mal par le mal…dans un premier temps…

    La lutte contre nos pouvoirs marrionnettes doit passer par la coupure du cordon ombilical qui les lie avec les occidentaux..à vrai dire ces marionnettes mises en place seront destitués dans un premier temps par l’aide de la pensée dominante (les plus forts sur la planète- intervention de l’OTAN de l’ONU etc)..puis ensuite nous comptons Inch’Allah à l’intérieur de ces pays qui en ont raz le bol des dictatures familiales..ensuite nous avons des musulmans intelligents qui prendront la relève..tôt ou tard …L’ISLAM RAYONNERA dans ces contrées..en ce qui concerne la situation actuelle:

    [b][i]L’UAM93 a parfaitement raison de soutenir la VIE..[/i][/b]

    Celui qui sauve une vie c’est comme s’il avait sauvé toute l’humanité CORAN

    Mais également pour les tyrans qui tuent: « [i][b]Qui enlève une vie c’est comme s’il avait enlevé toute l’humanité[/b][/i] »..St Coran

    Wai selam

  • 28 février 2012 à 20 h 06 min
    Permalink

    @Fatima

    Un jour, je ne trouvais plus les clefs de ma voiture – le CNT a besoin d’aide… C’est alors que je vis des voyous de l’OTAN qui essayaient de forcer la portière d’une autre voiture, en Afghanistan. Je leur demandai de forcer la mienne et leur promis de dire à la police – au public – si celle-ci passait par là, que je leur avais demandé de m’aider: la désinformation des media de la crétinformation… Ces voyous s’exécutèrent de bonne grâce, marine, aviation et forces spéciales à l’appui. Puis ils partirent avec ma voiture (et un joli contrat pétrolier) après m’avoir fait mesurer la longueur de leur pied de biche entre mes dents – la Libye ravagée par les bombes de l’OTAN, sa population terrorisée, des civils massacrés par les mercenaires qatari… Aujourd’hui, la guerre civile: diviser, pour régner sans occuper; est-ce cela que vous voulez pour la Syrie?

    Je dois vous avouer que je suis tombé de ma chaise en vous lisant, tant votre naïveté est renversante! «Le mal par le mal», dîtes-vous; facile à dire, quand d’autres paient le prix de vos fantaisies…

  • 28 février 2012 à 20 h 49 min
    Permalink

    @jaisson

    Ridicule et stupide… Les chiens aboient animés par la haine de l’Otan au mérpis du droit des peuples… La Syrie fut le meilleur allié des US et fut chaleureusement remercié par Condy en 2008 pour son aide précieux dans sa guerre contre le « terrorisme »… Le sionisme et l’impérialisme ne pourraient rêver d’un meilleur régime que celui en Syrie qui écrase le peuple du Châm pour en faire des sous-hommes qui vivent pour manger et mourir.

    De plus parler des snipers étrangers partout en Syrie sans que les forces de sécurité avec leurs hélico ne puissent intervenir pour les neutraliser, ce qu’il n’y pas de vrai Etat en Syrie, mais une mafia à la tête de l’Etat. De plus ces tueurs tirent uniquement sur les gens en soulèvement et pas sur les adorateurs de Bachar, et ils ‘ont pas que des fusils mais aussi des chars et de lance-missiles. On oblie aussi que dans Hama pendant huit semaines au mois de juin et de juieet 2011 il y avait des manifs monstres sans aucun blessé car suite à un massacre début juin lors d’un vendredi, le gouvernement a ordonné aux forces de sécurité de se retirer de Hama et de laisser les gens manifester pour calmer les gens de Hama et ne pas éveiller leurs souvenirs douloureux. Mais fin juillet on a trouvé que c’en était trop et on a envoyé les chars et les cars de Chabbiha…

    Et que dire des enfants torturés à Daraa….

    Bon, les exemples sont illimités… Mais on ne peut rien pour les aveugles…

  • 29 février 2012 à 10 h 01 min
    Permalink

    @Iyad

    L’Empire se servit, à l’occasion, de la Syrie, comme il se servit de l’Irak, de l’Iran, de la Libye, etc, dans un jeu de scène, où, ces dernières années, Il faisait semblant de lutter contre un terrorisme créé ou stipendié par Lui-même. Vous en déduisez qu’ Assad sert aujourd’hui l’OTAN, en «écrasant le peuple de Châm»… Ne crachez donc pas en l’air, en parlant de «ridicule et stupidité»; ça vous retombe sur le nez.

    Vous, par contre, êtes un «allié» de l’OTAN – je ne dis pas le «meilleur» car j’ai le sens de la mesure; on cerne vite vos limites qui n’ont pas l’envergure d’un grand penseur… Vous répandez donc les mensonges et la propagande des media de la crétinformation, avec une indigence intellectuelle qui va au-delà des espérances de l’Empire, dont les larbins n’auraient jamais espéré qu’on pût souhaiter la destruction de la Syrie, sous le prétexte qu’Assad était le «meilleur allié» de l’OTAN (!)

    C’est ainsi que vous me demandez ce que j’ai à dire des «enfants torturés à Daraa». Je pourrais parler de votre jobardise mais ça ne serait pas didactique. Alors, je serai jésuite et vous aiderez à accoucher de la vérité, en vous demandant – au hasard – ce que vous dîtes au sujet:
    – des nouveau-nés prématurés que Saddam Hussein fit enlever des couveuses du Koweit (?)
    – des bombardements aériens que Kadhafi fit faire contre la population libyenne (?) et du viagra qu’il fit prendre à de jeunes hommes (?) à qui la trique venait dans le désert, comme la faim entre les repas
    – etc; je ne citerai pas toutes les balivernes qui font, de revues aussi variées, en apparence, que Libé’ et l’Express, un monolithe de la manipulation et de la médiocrité…

    Je termine avec une remarque plus générale. Les compradores sont aussi écœurants au Moyen-Orient qu’en Amérique du Sud. Leur mépris du peuple, déguisé en droitdelhommisme, s’étale au grand jour, quand, à l’abri d’un HLM ou d’une bourse d’étude française, ils appellent au martyre d’un peuple innocent, pour assouvir leur haine d’un régime que ce peuple n’a pas mis au pouvoir.

  • 3 mars 2012 à 12 h 13 min
    Permalink

    Très bon éclaircissement Denis jaisson 🙂

Commentaires fermés.

Shares