Nouveau bureau exécutif du CRCM Ile de France – Centre 2011-2014

Le Vendredi 2 septembre 2011 a été élu le nouveau bureau exécutif du Conseil Représentatif du Culte Musulman (CRCM) d’Ile de France – Centre. L’installation de ce bureau intervient trois mois après l’élection du 5 juin 2011 visant à renouveler les instances représentatives du culte musulman en France.

Alors que tous les bureaux exécutifs des CRCM de France, en nombre de 25, ont été installés depuis bien longtemps, notre région est restée la seule sans bureau installé. Ce blocage est dû au refus de la majorité sortante, qui gérait la région depuis 2003, à accepter la nouvelle équipe sortie des urnes et à respecter la volonté des représentants des mosquées exprimée le 5 juin 2011.

Réunis à la mosquée Al-Islah de Montreuil (93), le 2 septembre 2011, les membres élus ont procédé à l’élection du bureau exécutif à bulletins secrets. Le nouveau bureau exécutif du CRCM Ile de France – Centre est constitué comme suit :

  • Président : Monsieur Abderrahmane BOUHOUT (RMF)
  • Vice-Président : Monsieur M’hammed HENNICHE (UAM-93)
  • Vice-Président : Monsieur Abdou GNABALY (FFAICIA)
  • Secrétaire Général : Monsieur Hassen FARSADOU (UAM-93)
  • Secrétaire Adjoint : Monsieur El Miloud BERRAMDANE (RMF)
  • Trésorier : Monsieur Mohamed AIT HAMOU HASSI (RMF)
  • Trésorier Adjoint : Monsieur Sofiane SEGHIER (UAM-93)

Ont été désignés délégués départementaux du CRCM Ile de France – Centre :

  • Pour le département de Paris (75) : Mohamed EL-KEBIR (UAM-93)
  • Pour le département des Hauts-de-Seine (92) : Mohamed MRAÏZKA (RMF)
  • Pour le département de la Seine-Saint-Denis (93) : Abdelkader LOUNISSI (UAM-93)
  • Pour le département du Val-de-Marne (94) : El Miloud BERRAMDANE (RMF)

Le bureau exécutif a nommé Monsieur Lakhdar TADDANI (CMM) comme président des commissions du CRCM Ile de France – Centre.

Le nouveau bureau a un mandat de trois (03) ans, et il est responsable des départements suivants : Paris (75), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94).

A la mosquée Al-Islah, Montreuil, le 2 septembre 2011
Le Président de l’UAM-93
H. FARSADOU

 

10 pensées sur “Nouveau bureau exécutif du CRCM Ile de France – Centre 2011-2014

  • 5 septembre 2011 à 9 h 03 min
    Permalink

    bravo bouhout.

  • 5 septembre 2011 à 14 h 20 min
    Permalink

    alors messieurs bouhout et héniche,maintenant que vous êtes installé et dieu sait que vous l’avez tellement désiré ce fauteuil. Mais comme vous le savez il ne suffit pas d’être bien assis encore faut-il utiliser cette position pour proposer et avancer. Quand nous ferez vous l’honneur de nous annoncer votre programme et ce que vous compter faire pour les musulmans de base qui ne vous en aucun donné quelque mandat que ce soit pour les représenter. HADJ AMAR.

  • 5 septembre 2011 à 15 h 32 min
    Permalink

    en espérant que ce nouveau bureau ne ce contenteras pas d être une simple instance,n i des portes paroles politique actuellement la communauté musulmane a besoin d actes et de prises de positions fortes concernant les écoles le halal les mosquées les musulmans ont besoins de transparence de démocratie pas de fantoches aux ordre du pouvoir en place ou a leur pays d origine mai de musulmans intègres au service des musulmans de ce pays car des instances musulmanes en France il y en as énormément mai qu’ont elles fait pour cette communauté pas grand chose ces dix dernières années.

    il n’yas qu’a regarder létat du halal en france .et de la gouvernance de nos mosquées ou nos présidents sont souvant élu a vie il me semble
    espoir espoirs cela changeras peut être?

  • 5 septembre 2011 à 16 h 52 min
    Permalink

    Attn de M’hammed Henniche et Hassan Farsadou,

    Chers Freres,

    je vous adresse en mon nom et au nom de la Mosquée de St Denis de La Reunion, toutes
    nos felicitations a l’occasion de votre élection au BE du CRCM Ile de France Centre.
    Qu’Allah vous assiste dans l’accompagnement de vos actions pour le bien de la communauté ;au plaisir de se revoir,salaams fraternels,
    Aslam Timol.

  • 6 septembre 2011 à 0 h 11 min
    Permalink

    Un tel dosage a certainement été béni par l’ambassade du Maroc. Cela montre que le pouvoir makhzénien a lâché définitivement les débris de la regrettée (et regrettable) FNMF. Bekkay et consorts paient les frais de leurs voyages à Tombouctou où ils applaudissaient les élucubrations du colonel Kadhafi sur le renoncement à la Sira, le changement du calendrier hégirien et autres délires.
    Il n’y que Thami Breeze qui, en retardant d’une révolution, a une prétention de changer le cours le cours de l’histoire qui rappelle la mégalomanie de Fouad Alaoui qui se croyait en mesure de faire reculer le ministère de l’Intérieur, par son vain boycottage des dernières élections du CFCM.
    Les habitués de l’Intérieur pendant ces 10 dernières années se sont laissé dépasser par les événements en se décconnectant des nouvelles réalités de l’Islam en France. A l’exception de Dalil Boubakeur qui, pour durer, se jouer des luttes de clans feutrés à Alger. Mais pour combien de temps?

  • 6 septembre 2011 à 1 h 36 min
    Permalink

    Bravo Bouhout, pour avoir bravé toute légalité dans cette élection. Vous savez très bien que votre organisation le RMF ne soutient pas cette démarches qui va à l’encontre des intérêts des ses supporters des deux bords.
    Vous avez brûler toutes vos chances avec les vôtres.
    Mais l’UAM 93 aura t-elle le courage de publier mes propos???

  • 6 septembre 2011 à 14 h 45 min
    Permalink

    Les voyages à Tomboctou qu’organisait la défunte FNMF servaient aux services lybiens d’élargir leurs réseaux de renseignement dans les mosquées.
    Un ex-conseiller technique musulman à l’Elysée y participait régulièrement. Etait-ce pour faire bénir par les plus hautes autorités de l’Etat ce dévoiement de la religion musulmane?

  • 6 septembre 2011 à 23 h 53 min
    Permalink

    Il aura fallu la chute de Kadhafi pour que ses obséquieux serviteurs de la FNMF soient mis à l’écart de la gestion locale du culte musulman, 3 ans après leur éviction du CFCM.

  • 7 septembre 2011 à 14 h 38 min
    Permalink

    Knou fait-il partie de ceux qui ramènent des millions d’euros avant chaque élection du CFCM pour les répartir entre copains et coquins? Si oui, il est mal placé pour parler de “légalité”

  • 7 septembre 2011 à 21 h 13 min
    Permalink

    La fuite de Kadhafi permet de dénoncer plus facilement l’inféodation de la FNMF aux services spéciaux lybiens. Cette inféodation est devenue un choix stratégique surtout après la rupture brutale des liens avec le Makhzen. Faut-il attendre la chute du régime algérien et la destitution du Roi du Maroc pour dénoncer l’interventionnisme de leurs sbires dans les affaires de l’Islam en France, via la mosquée de Paris, le RMF et, même, l’UOIF?

Commentaires fermés.

Shares