Une anti-intégriste à la tête de Ni Putes Ni Soumises
Écrit par Stéphanie   
Lundi, 12 Décembre 2011 02:03

Les militants du mouvement féministe Ni Putes Ni Soumises se sont réunis ce week-end, lors d’un congrès à Dourdan (Essonne), pour élire leur nouvelle présidente. Parmi les deux candidates en lice, ils ont choisi Asma Guénifi, une mère de famille de 36 ans, secrétaire générale de NPNS, déterminée à sensibiliser les Français aux dangers de l’intégrisme, après l'assassinat de son frère en 1994 par des islamistes à Alger. La nouvelle présidente de NPNS succède à Sihem Habchi, qui avait elle-même pris la tête du mouvement en 2007, à la suite de Fadela Amara, partie rejoindre le gouvernement Fillon.

Féminisme populaire

Asma Guénifi a fait campagne avec Wassila Ltaïef, avocate et ancienne conseillère de l'association. Lors de sa candidature, la nouvelle patronne de NPNS a plaidé pour le féminisme populaire. « J’ai la conviction qu’il n’existe qu’une voie pour faire progresser la condition des femmes: le féminisme populaire qui s’adresse à chacun d’entre nous, hommes et femmes, qui nous pousse à lutter contre les préjugés et à changer les mentalités pour qu’en France et dans le monde, chaque femme aie accès à l’égalité », a écrit Asma Guénifi dans sa profession de foi.

Fin de mandat compliquée

La présidente sortante, Sihem Habchi a, elle, connu une fin de mandat compliquée. Très critiquée en interne – huit des neuf salariés du siège de l’association se sont mis en grève la deuxième quinzaine d’octobre -, elle a fini par annoncer sa démission. On lui reprochait de prendre des décisions seule, de s’exprimer au nom du NPNS pendant les primaires socialistes, alors qu’elle était porte-parole d’Arnaud Montebourg. Par ailleurs, un mail anonyme circulant peu avant la grève accusait Sihem Habchi de ne se déplacer qu’en taxi sur le compte exclusif de l’association (« les factures peuvent atteindre 3 000 euros par  mois »), de se faire rembourser des frais de bouche et de téléphone de l’ordre  de « 800 euros parfois pour un seul mois » ou encore d’avoir placé ses deux sœurs au conseil d’administration et de favoriser son compagnon en lui confiant la rénovation du site Internet de NPNS. Des accusations démenties par l’ex-patronne de l’association qui a porté plainte contre X et fait valoir un droit de réponse dans le Nouvel Observateur. « Les comptes de l'association sont réalisés par un cabinet d'expert-comptable, validés par un commissaire au compte et soumis à l'approbation du Conseil d'administration et de l'assemblée générale », a-t-elle écrit, notamment.

Source : Elle.fr

 

 

Commentaires  

 
0 #4 ZEGHOUDI 2011-12-13 23:38 cette assoc ne sert certainement pas a aider les femmes mais a les utiliser afin d'alimenter des réso de pédophili et prostitution il n y a qu'a voir les sommes qui touche en subvention et ne font rien je c de quoi je parle je suis une des victimes de cette soit disant assoc que j'appel maisson close Citer
 
 
+6 #3 A bonne entendeur 2011-12-12 15:37 Le féminisme n'est plus ce qu'il était; elles ne cherchent plus "l'égalité" , mais elles cherchent à écraser tout ce qui leur "paraît" dangereux pour leur propre épanouissement; hommes, musulmans et musulmanes pratiquants avec amour la sunnah.. Je suis contre le féminisme, et chez moi,ça n'est ni l'homme, ni la femme qui surpasse l'autre, quand à l'égalité des sexe; c'est une chimère qui n'existe que pour séparer les foyers, puis les sociétés..Dans mon foyer, il n'ya a pas de ça; je prône le "chacun sa place, chacun son rôle", sans me demander qui est où dans cet absolu quête si abstrait de l'égalité des sexes. Des femmes ont souffert de l'écrasement de l'homme, mais aujourd'hui, ce sont des femmes comme ni flûte ni soumise qui m'oppriment, moi, mon voile et mon cher époux. A travers leur combat qui nous mets tous dans le même sac; elles se comportent de la même manière que ceux qui ont tenté de nous enterrer à la période pré islamique, et ce ne fut qu'Allah 'aza wa djal, qui nous a libéré de ce fléau à travers son prophète saw et LA BONNE compréhension du dîne,
Ni quelqu'association ou autres femmes et hommes traumatisé mélangeant consciemment ou pas le bien et le mal.
A bonne entendeur.
Citer
 
 
+7 #2 boukezouha abdelouah 2011-12-12 11:26 IL FAUT QU'ON SACHE POURQUOI SON FRERE A ETE TUE.OU SE SERT ELLE DE LA MORT DE SON FRERE COMME FOND DE COMMERCE (COMME BEAUCOUP D'AUTRES ) Citer
 
 
+9 #1 Popof du Bled 2011-12-12 06:38 Bjr/slm

..On nous dit qu'en 1994 le frère de cette nouvelle insoumise en la personne d Asma Guenifi s'était fait assassiner par des "extremistes" et depuis elle a eu la régularisation de ses papiers afin que l'eldorado hexagonale lui ouvre ses portes en France..et que depuis elle se bat pour éclairer le monde …wahouw…attentio n les vilains sauvages de barbus..ils sont présents..ils sont dangereux..!! Bladards et bledardes, beurs et beurettes…gens normaux ..nous baignons dans la propagande, dans la manipulation, etc…ont-ils fait une réelle enquête pour déterminer si son frère s'est fait réellement assassiné par les services secrets algeriens, militaires ou pas????Durant cette décennie sombre en Algérie..le frère ou la fille tuait le père ou la mère.. pour le dinar…le père tuait le fils pour qu'il ne soit pas dans le fis…il y a actuellement en Algérie beaucoup d'Asma ..mais qui n'ont pas eu cette chance de s'être soigné…de cette terrible névrose/psychose unique au monde …mais bon jugeons-la sur ses futurs actes…son passé est déjà opaque…

BON..ma dernière question ..pourquoi n'avoir pas élu une germaine souchienne blanche de coeur et de peau originaire de la Creuse..??????
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques