Pétition de soutien aux élèves à la robe longue de Saint-Ouen
Écrit par Stéphanie   
Samedi, 26 Mars 2011 14:20

Nous, enseignant-e-s, avons eu connaissance de la décision prise par la direction du lycée Blanqui à Saint-Ouen (93) d'isoler et de menacer d'exclusion de jeunes élèves au motif qu'elles portent des robes longues de couleur sombre. La raison avancée est que ce vêtement  constituerait un « signe ostentatoire » marquant leur appartenance à une religion déterminée, l'Islam.

A ce jour, à notre connaissance, aucun représentant du monde enseignant n'a pris la peine d'interpeller l'opinion publique. Nous estimons donc de notre devoir d'exprimer notre consternation et notre indignation.

En effet, les élèves portaient ce type de vêtement depuis longtemps déjà, nous ne nous expliquons donc pas qu' à trois mois de la fin de l'année et du baccalauréat pour certaines d'entre elles, un tel ostracisme soit pratiqué par la direction. Quelles que soient nos positions par ailleurs, c'est d'abord la stricte dimension déontologique qui nous fait ici réagir : de même que le médecin veut le bien de ses malades, les membres de la communauté éducative ne sont-ils pas supposés vouloir le bien des élèves, et n'y a-t-il pas claire volonté de nuire quand on exerce un chantage du genre de celui proposé par la direction du lycée Blanqui ?

De plus, la jupe longue de couleur sombre n'a jamais fait partie des accessoires interdits par une loi qui ne vise que le port de signes ou tenues à caractère ostensiblement religieux.  A quand l'interdiction des couleurs blanche et bleue du fait qu'elles évoquent la Vierge Marie, le bannissement du rouge et du noir, car emblématiques d'une divinité vaudoue, et la prohibition du vert pour cause d'islamisme ?

Plus sérieusement, nous refusons de nourrir un rapport haineux à l'Islam, religion adoptée par certains de nos élèves. Nous considérons de plus que la décision de contraindre sans aucune base légale ces jeunes filles à renoncer à porter un vêtement qu'elles affectionnent participe de cette même idéologie islamophobe dont l'expression désinhibée est désormais constamment encouragée par les différentes prises de positions et campagnes lancées par le gouvernement.

Pour toutes ces raisons nous demandons à la direction du lycée Blanqui d'arrêter tout harcèlement à l'égard de ces jeunes filles et de lever toutes les sanctions qui auraient été prises contre elles et celles-ceux qui les ont soutenues. Il s'agit de réaffirmer le droit fondamental à l'éducation pour toutes et tous qui a été bafoué par la décision de la direction du lycée Blanqui.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Alix Héricord
professeur de philosophie
TZR, Seine-Saint-Denis

Jean-Marie GRANETIER
Documentaliste
Lycée Gérard de Nerval ;  Noisiel (77)

Pierre Stambul
professeur de mathématiques, retraité, Marseille
Syndiqué SNES tendance Emancipation

Jànos Borovi
professeur de mathématiques, retraité du Collège Guy Môquet, 
Gennevilliers (92)
syndiqué à  SUD Education (92)

Siryne Zoughlami
professeur de philosophie Lycée Mozart Blanc Mesnil (93)

Noëlle Guilbon,
retraitée du collège Travail, Bagnolet (93),
syndiquée SNES tendance Emancipation.

Valérie Duguet,
professeur de lettres au lycée Georges Clemenceau, Villemomble, 93.
syndiquée Sud Education

Max Sébastien,
professeur d'anglais, Lycée Delacroix, Drancy (93)

contact, signatures à envoyer à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Commentaires  

 
-2 #11 capsal93 2011-03-29 12:13 Je regrette personnellement ces dérives identitaires qui font, (comme le fait remarquer Helias), le lit de l'extrême droite.
Pour ma part, j'ai porté une blouse durant ma scolarité ce qui évitait toute forme de communautarisme mais aussi toute discrimination sociale, tous les élèves portant la même tenue vestimentaire et étant soumis aux mêmes règles.
Je suis profondément attaché aux valeurs de la laïcité mais aussi plein de tolérance pour que chacun puisse vivre sa religion dans l'espace privé.
S'agissant du problème particulier de ces jeunes filles, je considère qu'il y a derrière le port de ces tenues une forme de provocation et sans doute quelques manipulations.
Pour autant, j'estime la campagne islamophobe orchestrée par N. Sarkozy et ses lieutenants est parfaitement indécente et injustifiée.
Sans doute faut-il un débat en France sur les religions (mais sur toutes les religions) en arrêtant de stigmatiser l'Islam et surtout en privilégiant une vraie laïcité républicaine qui garantisse les libertés. Dans le Pacte républicain, je rappelle que la liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres.
C'est le principe même de la tolérance…
Citer
 
 
+5 #10 Ouissam 2011-03-28 22:33 @helias tu fais honte aux musulmans avec tes propos, tu fais honte à la France avec ton orthographe… Citer
 
 
+5 #9 Ouissam 2011-03-28 22:31 @helias tu fais honte aux musulmans avec tes propos, tu fais honte à la France avec ton orthographe. Qui Est-ce qui n'as pas sa place sur terre? Citer
 
 
+3 #8 karima02 2011-03-28 21:09 a hélias >>> t a un probleme toi ! en koi un vetement va changer koi ke ce soit en france? si on interdi ca alors on interdi ceux ki s appelle en mini jupe ! ceux ki mette des couleur vive …ceux ki s habille en satanik etc… je ne pense meme pas ke tu vive en france vu ta facon de t exprimer !
PR LE DEBAT § EN ETANT MAMAN JE NE TOLERERAI JAMAIS CE TYPE DE SITUATION.
EN FRANCE ON FAVORISE L ENSEIGNEMENT ET LA TOLERANCE . JE VOIE LA UNE ATTAQUE ISLAMOPHOBE SIMPLEMENT
LA SOLUTION REMETTEZ DONC LES UNIFORMES A L 2COLE PR TS LE MONDE ET PANTALON ET BLOUSE LONGUE POUR TOUS ET VOTRE PROBLEM SERA RéGLé§
Citer
 
 
+4 #7 Hanafy 2011-03-28 20:28 Il faut saluer cette démarche. Je ire mon chapeau à ces enseignants courageux qui osent dire non aux intégristes de la laïcité.

Quant à nous, musulmans français et citoyen à part entière, qu'attendons-nous pour nous rassembler devant le lycée et/ou le rectorat pour dénoncer ces dérapages islamophobe ?!

La laïcité ne doit pas être une arme braquée contre la communauté. Il faudrait que la direction de ce lycée le sache.
Citer
 
 
+5 #6 Hanafy 2011-03-28 20:25 Hélias,

commencez par prendre des cours de Français avant de donner votre avis sur les musulmans français.

Si c'est un titre de séjour dont vous lorgnez, ce n'est pas de cette manière que vous obtiendrez un visa.

A bon entendeur.
Citer
 
 
+3 #5 telagh 2011-03-28 20:20 c'est l'islamophobie Citer
 
 
+2 #4 Amir M. Maasoumi 2011-03-28 19:54 CherEs collègues,
Par la présente, je condamnes fermement cette décision motivée par la pure ignorance, par un ''puritanisme suprémaciste culturel'', une arrogance coloniale inconsciente et par un phobie aveugle et anti-culturelle de l'Autre, de différent.
De même souffle, je manifeste mon aoutien sans équivoque aux élèves victimes de cette mesure islamophobique à peine cachée, et surtout à votre initiative en concordance avec votre mission d'enseignants ouvert sur le monde.
Une véritable école toujours était et doit demeurer, un lieu ouvert de transmission des Cultures et des SAVOIRS, pluriels et multiformes dans leur essence même. Elle est reflet de la diversité et de la richesse de notre société humaine.
L'enfer n'est pas l'autre. Il est l'ignorance, la peur et l'absence de l'autre. Mais l'autre est notre miroir. Le miroir dans lequel nous nous définissons, redéfinissons et affirmons. L'autre, dans sa différence, n'est pas une menace, il est la clef, l’exigence INDISPENSABLE de LA PRISE DE CONSCIENCE de notre propre culture, identité. De notre propre découvert, redécouvert et affirmation identitaire et culturelle. Tuer, éliminer et effacer l'Autre, sa culture et son identité, c'est de se suicider, culturellement et identitairement .
Cela va à l'encontre de la mission même de l'école.
Mes salutations distinguées et solidaires.
Amir M. Maasoumi
Sociologue. Spécialiste des relations interculturel et enter-religieuses. Consultant et conseillé spécial auprès de différents organisme, comités ministériels canadiens et québécois en ces matières, en matière de droits des minorités, immigrants, réfugiés, des femmes, travailleurs/travailleuses étrangerEs…( Voir, je vous prie surtout ce document de référence en la matière qui vous concerne:
Avis au Gouvernement du Québec:
CONSEIL DES RELATIONS INTERCULTURELLE S
LAÏCITÉ ET DIVERSITÉ RELIGIEUSE : L’APPROCHE QUÉBÉCOISE :
www.bibliotheque.assnat.qc.ca/01/mono/2004/07/779219.pdf ).
Ambassadeur pour la paix dans le monde.
Président ''Centre canadien de ressources sur la non-violence''.


(514) 677-1045
irabec@hotmail.com
Citer
 
 
-10 #3 Hélias 2011-03-28 18:49 je remerci l administration du lycée qui veux à tout prix protéger ses jeunes filles et par là défondre l'islam de l'obsurentisme ces tenues vestimentaire venu d 'un autre monde pour discréditer notre réligion et faire obstacle à notre intégration dans la république
moi je suis musulman pure et je n'ai jamais vu de telle tenue avant 1979 ces être étrange venu d'un autre soutenue par l'occccident ( USA et grande bretagne ) pour mettre fin au prigrès des pays musulmans telle l'algérie, et pour fréner l'émancipation des mususlmans en france c est l'oeuvre des ennemis de la nation arable et des musulmans en générale, le front national par exemple préconise que tous les musulmanes doient porter le voile pour les connaitre et les exclure d ailleurs comme pour les hommes il souhaite qu'ilo portent des barbes pour mieux connaitre et les exclure
pour moi ces filles ou ses barbus n ont pas de place dans la planette terre ni en europe ni ailleurs êncore moins dans nos pays arabes on 'en veux pas nos pays sont déja assez pollué et on espere se débarraser mais le mal est fait et s est très difficile de s'en débarassé, il vaut mieux étoufé loiseau dans loeuf unh efois la maldie est là comme en algérie pour remidier est très difficile croyez moi , nous le pouvoir ils nous opprime grace à ces intégristes et d ailleurs comm chez tous les dictateurs leurs font de commerce ce sont les islamistes
moi je ne comprends pas en est en France et bien s'ils n aiment pas la culture >Frnaçaise qu'elle dégagent point c est tout ilos nous rendrant servic ete mettre en echec Martine lepen à bon entendeur
Citer
 
 
+2 #2 Sarah 2011-03-28 12:23 Le mérite de la science

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Houdeyfa ibn al Yaman (qu'Allah les agrées), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «Le mérite de la science est meilleur que le mérite de l'adoration et votre meilleure religion est le wara'»

Le wara' signifie délaisser parfois certaines choses halal de peur de tomber dans le haram.

Rapporté par Tabarani dans Al Awsat et Al Bazar dans son Mousnad. Il a été authentifié par Al Hafith Mundhiri et Cheikh Albani (voir Sahih Taghrib n°6
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques