On va le faire à votre place
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 18 Février 2011 21:05

Il aura suffi que Tarek Ramadan botte le cul d’un Rom, en l’occurrence, Jean François Copé (1), au cours d’un mini débat dans l’émission le Grand Journal sur Canal Plus pour que le petit gamin appelle ses copains (UMP) à la rescousse afin de lui casser ses jouets (sa religion) en guise de représailles. En effet, après la controverse sur l’identité nationale de triste mémoire, le Gang UMP ne désarme pas et entend organiser en avril prochain un débat sur « la laïcité et la place de l’Islam en France » pour forcer les Musulmans à rentrer dans le rang. En ordre de marche pour les présidentielles de 2012, les petites frappes de droite vont tout mettre en oeuvre pour mettre en évidence que le culte musulman (en l’état) est incompatible avec les lois de la République. Les débats seront évidemment menés par les « experts civils et religieux » habituels, dûment accrédités par les Autorités laïques de notre pays. L’adoption des résolutions finales, certainement consultables dès à présent auprès des instigateurs du projet, ne devrait rencontrer en principe aucune résistance.

J.F. Copé, Chef de l’UMP, Maire de Meaux et responsable de nos maux à venir, et quelques uns de ses pairs, comme N. Sarkozy entre autres, sont mal placés pour donner des leçons d’histoire, de démocratie et de bonnes manières républicaines aux nouveaux arrivants musulmans (2). Bien que la qualité de français soit équivalente pour tous les nationaux, on peut tout de même relever, sans malice, que les familles de ces identitaires de circonstances ne sont bien souvent françaises que depuis le début du siècle dernier. On occulte également par trop souvent, sciemment sans doute, que bon nombre de français de souche se sont islamisés et qu’ils sont issus d’ancêtres plus « gaulois » que ces relativement récents et prétentieux immigrés judéo-chrétiens. Ces milliers de convertis ont volontairement opté pour les sagesses islamiques authentiques qui n’ont rien à envier aux atermoiements de la philosophie des Lumières (3) et tiennent la dragée haute à tous ses détracteurs depuis près d’un millénaire et demi. Les lois en vigueur garantissent la liberté de religion et d’expression religieuse pour tous, en privé ou en public, et personne ne peut contester ces droits inaliénables.

Le tort des Musulmans de France c’est de toujours attendre que d’autres fassent le boulot à leur place. Ça a été la plupart du temps le fait des Autorités Publiques, comme pour la création des instances consultatives ou représentatives de l’Islam français (CORIF, CFCM, etc.), quand ce ne sont pas carrément leurs adversaires idéologiques qui leur imposent leurs résolutions, comme dans les débats sur « l’identité nationale » ou « anti-niqab » improprement appelé « burqa ». Au lieu d’anticiper les réactions épidermiques des islamophobes et de leurs partisans, de proposer des solutions voire des compromis recevables, ils musardent nonchalamment et se réveillent en sursaut quand le train a quitté la gare. On pressentait pourtant depuis plusieurs années une offensive de la part des groupuscules ultras identitaires (4) qui entendent bien peser sur les prochaines échéances électorales. Au lieu de réagir immédiatement pour désamorcer les accusations calomnieuses et les attaques discriminatoires, au lieu de prendre des initiatives pour rassurer l’opinion sur leur innocuité, au lieu de débattre avec leurs détracteurs pour démontrer leur civisme et leur philanthropie, les Musulmans ont laissé les situations se dégrader jusqu’à l’irréparable : une limitation abusive de l’exercice de leur culte.

Islam versus Laïcité, ce débat est définitivement implanté au coeur de la campagne présidentielle de 2012 et, quelle qu’en sera l’issue, les Musulmans vont y perdre des plumes. Au pays dont le coq est l’emblème, plus question pour les Musulmans de se pavaner la tête haute au sein de la basse-cour…

Daniel Youssof Leclercq

1. Jean-François Copé, selon ses dires, « juif non pratiquant » qui « veille à demeurer, avant tout, le représentant d'une autorité laïque », est le fils de Monique Ghanassia, sépharade originaire d'Algérie, et du professeur Roland Copélovici, ashkénaze d'origine roumaine. Cette simple information relèverait de l’antisémitisme selon JFC…
2. Nouveaux arrivants depuis trois générations parfois, quand même.
3. La philosophie des Lumières, qui prônait la prééminence de la raison par rapport à la religion (chrétienne), est apparue au dix huitième siècle. Ses principaux artisans furent Montesquieu, Voltaire, Diderot, Rousseau et Beaumarchais qui ont allégrement pompé les divers apports (escamotés) de la Civilisation Islamique et de la Renaissance qui s’en suivit en Occident. Prétendument événement déclencheur de la Révolution française de 1789, elle s’est pourtant déclarée incapable d’endiguer la Terreur qui s’ensuivit, les excès monarchiques et impériaux, le colonialisme, l’esclavage, sans oublier les petites guéguerres de conquêtes pour imposer la civilisation aux peuples qu’elle considérait comme sous-développés.
4. Bloc Identitaire, Riposte Laïque, Observatoire de l’Islamisation, Résistance Républicaine, Bivouac-Id, François Desouche, etc, relayés dans l’opinion par l’extrême droite et en particulier Marine Le Pen pour le Front National lesquels surfent désormais sur la vague laïque pour pouvoir diffamer l’Islam, faute de pouvoir dénigrer ouvertement les Musulmans.

 

 

Commentaires  

 
+4 #7 yassin 2011-02-22 20:33 Nous en sommes aujourd'hui,en ce qui concerne ma famille et bien d'autres encore,à la 6e génération.Mon aieul est arrivé d'Algérie, entre autre Zouaves(Zwawa), en 1871 pour faire les guerres de Charles XI alias Napoléon le 3e(Solférino,Mal akoff).Selon mon arrière grand-père il y avait déja des retraités algériens en 1907,qui n'étaient pas rentré au pays,dans les quartiers de la Goutte d'or et de la place d'Italie.Alors nous n'avons pas de leçon de francité à recevoir de ces sang-mélés(dixit Sarkozy).Le but de cet artifice est de faire diversion sur l'échec de la gestion des véritables défis auxquelles nos gouvernants sont confrontés mais aussi de braconner sur les terres du FN à des fins électoralistes.Il est édifiant et instructif de constater que l'usage de cet outil de stigmatisation soit fait par des membres issus d'un groupe qui a lui-mème subi ce racisme avec les conséquences mortelles que l'on connait. Que ne mettent-ils en exergue la place du judaisme en France et sa main mise sur les institutions nationales et son asservissement à une puissance étrangère?Quelle abjection dans la bassesse!!! Citer
 
 
+3 #6 amina 2011-02-22 13:04 Sarko et sa bande ne comprenant que la loi du talion, il me paraît urgent que les Arabes et les Musulmans révisent de fond en comble leur attitude envers les intérêts français, en exerçant des pressions sur leurs gouvernements pour que soit réduit le plus possible les échanges avec les Français dans tous les domaines: importations de produits français, investissements français, coopération française (militaire, économique, touristique, culturelle …), présence et activités de missions religieuses françaises … Il est temps de faire comprendre à la bande de Sarko que désormais leur arrogance risque fort de se retourner contre eux. A présent, les peuples arabes se débarrassent de dirigeants-marionnettes qui obéissaient au doigt et à l'oeil aux Sarko et consorts. Ces derniers ne semblent pas encore avoir tiré la leçon de leur déconfiture tunisienne et égyptienne et bientôt algérienne, marocaine, … Combien de MAM et de Boris Boillon faudra-t-il à Sarko pour comprendre que le temps béni des colonies n’est plus qu’un doux souvenir? Citer
 
 
+2 #5 abdelmoneim 2011-02-21 22:46 salamoualaikoum

tout à fait d'accord avec Doukkalli, j'espère que UAM93 organisera une manifestation
Citer
 
 
+5 #4 Mahmoud CHERIF 2011-02-21 15:54 Certes, le musulman n'a pas la culture politique lui permettant parmi d'autres à trouver sa place dans la Société, à projeter son avenir bref à défendre ses intérêts ! Il faut, par les regroupements, par les associations, par l'adhésion aux idées collectives, que le Musulman acquière sa place dans la Société et qu'il défend sans détour ses intérêts dont sa religion et son respect au même titre que les autres religions. C'est ce qu'on appelle la tolérance qu'elle doit être inculquée à nos détracteurs. Retournons à l'apprentissage des valeurs fondamentales de base permettant de vivre ensemble sans heurts, sans rejets,sans peur…de l'autre. Citer
 
 
+4 #3 Alg 2011-02-21 15:37 Qu'il aille au diable ce sioniste Qu'ils disparaissent comme ils sont apparus!!Amine Citer
 
 
+4 #2 abdelmoneim 2011-02-21 15:22 Salamoualaikoum

A tous les fondamentaliste s(i.e. pratiquant les préceptes de l'islam),des "savants" vont vous apprendre comment comprendre et appliquer l'islam de France. Pitoyable.

Qu'Allah nous aide
Citer
 
 
+7 #1 doukkalli 2011-02-21 09:46 Alors qu'attendent les musulmans pour manifester leur raz le bol dans la rue dans de grande manifs.
Doukkalli
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques