L'Islam sera un thème de l'élection en 2012
Écrit par Ilyess   
Lundi, 31 Janvier 2011 01:22

Les questions liés à l'Islam restent "l'un des angles morts de la pensée socialiste" selon Alain Bergounioux.  L'opinion se crispe, la droite se saisit du sujet, la gauche se tait, Marine Le Pen se lâche: la place de la religion musulmane devient un sujet majeur du débat public.


Ce sera une première. Sans doute, pendant la campagne de 2012, entendra-t-on davantage parler de l'islam que d'immigration. Plusieurs enquêtes ont montré un raidissement spectaculaire de l'opinion. A l'automne, l'Ifop révèle que, pour 76 % des classes moyennes, "l'islam progresse trop en France". Le sondage choc publié par Le Monde du 5 janvier confirme : 42 % des Français estiment que "la présence d'une communauté musulmane en France constitue une menace pour le pays". Le premier mot qui correspond le mieux à l'idée que les sondés se font de cette religion: "le rejet des valeurs occidentales", puis "le fanatisme". En vingt ans, le pourcentage de Français opposés au port du voile dans la rue progresse de 28 points. Une crispation qui n'épargne pas les citoyens de gauche : ces derniers sont, par exemple, 39 % à juger "trop importantes" l'influence et la visibilité de l'islam en France.

Un autre signe montre la prégnance de ce thème. Actuellement perçu comme peu convaincant, lors de ses interventions télévisées, par ses concitoyens, Nicolas Sarkozy recueille une forte approbation, le 16 novembre, quand il se prononce pour "des lieux de culte pour les musulmans", mais contre "des minarets" et, le 31 décembre, lorsqu'il martèle que la loi interdisant la burqa serait "appliquée dans l'esprit comme dans la lettre". 

Le sentiment de "ne plus se sentir chez soi"

Alors que le président du Conseil des démocrates musulmans de France, Abderrahmane Dahmane, rejoint l'Elysée comme conseiller, ainsi que l'a révélé Le Figaro le 22 janvier, le chef de l'Etat s'emparera prochainement de la question des prières des musulmans dans la rue. "Le débat sur l'identité nationale a été raté, mais un peuple a besoin d'une identité, avec ses valeurs fondamentales, explique Claude Guéant. Dans cette méfiance à l'égard de l'islam, il y a cette quête." Le secrétaire général de la présidence a été interpellé, encore récemment, par un député sur les difficultés posées par le développement des restaurants proposant de la viande halal.

Le ministre Bruno Le Maire, chargé du projet au sein de l'UMP, a, lui aussi, été frappé par les remarques entendues lors de ses vacances de fin d'année au Pays basque - du sentiment de "ne plus se sentir chez soi" à l'inquiétude qu'inspire le sort des chrétiens d'Orient. A la demande du chef de l'Etat, il fera de la place de l'islam en France l'un de ses axes majeurs de réflexion.

Une forme de malaise du PS sur le sujet

Les responsables de l'UMP veulent d'autant plus se saisir du sujet qu'ils sentent une forme de malaise à gauche. Le PS n'avait pas su adopter une attitude lisible lors du vote de la loi sur la burqa, au grand dam d'un Manuel Valls, l'un des rares socialistes à se montrer en pointe sur le terrain de la laïcité. "L'islam renouvelle la problématique classique sur l'immigration, qui reste l'un des angles morts de notre pensée", reconnaît le socialiste Alain Bergounioux.

Marine Le Pen (que 54 % des sympathisants UMP, mais aussi 18 % des sondés proches de la gauche avaient soutenue dans son parallèle entre les "prières de rue" des musulmans et l'Occupation) n'a pas ces complexes. A Tours, le 16 janvier, pour son premier discours comme présidente du FN, elle a été particulièrement applaudie quand elle a dénoncé des "interdits religieux alimentaires". Passant l'immigration sous silence, elle s'est contentée d'insister sur des "traditions", des "modes de vie", des "coutumes".  

Source : L'express Par Éric Mandonnet, publié le 28/01/2011

 

Commentaires  

 
0 #5 AMOUR 2012-03-11 05:57 Slm/slt

Pourquoi ne peuvent-ils pas nous lâcher un tout petit peu?

Je pense que les musulmans ont une trés belle carte à jouer en Europe! Nous devons leur faire rappeler que le monde d'ici-bas est passager et qu'ils doivent revenir sur les vrais valeurs: à savoir que notre Islamité soit un témoignage VRAI en leur faveur ou pas..Nous pouvons et devons être les pretextes pour des futures conversions inch'Allah..Nous n'avons pas le droit d'être neutre! Aidons les! Beaucoup de hgaçannettes à gagner si nous le faisons d'une manière divine! Soldat d'Allah c'est de lutter contre le mal mais c'est aussi de tenter d'impooser le BIEN là où il passe!!! Courage..
Citer
 
 
+1 #4 Abdelkrim 2011-02-03 09:54 France : Interdiction de la Burqa…. verte?
C’est un grand jour à l’hôpital Cochin de Paris : inauguration d’un nouveau bloc opératoire utilisant les dernières technologies en matière d’interventions chirurgicales, et diffusant les images en direct par satellite dans le monde entier ! Que du beau monde pour cette inauguration.
-C’est quoi ça ? s’interroge courroucé le ministre immigré-intégré.
-Mais c’est une véritable provocation ! s’indigne la ministre de l’intérieur qui a laissé son compagnon dans un placard.
-Quoi, une infraction flagrante à la loi votée par le parlement ? s’exclame le french doctor qui a rangé au placard lui aussi ses premiers amours.
-Infraction vous avez dit, intervient le préfet de police de la région parisienne qui sort aussitôt son calepin oubliant qu’il ne joue plus les concombres sur les chaussées parisiennes.
-Mais enfin, que se passe-t-il ? s’indigne le directeur de l’hôpital?
-Hé, vous allez nous dire quelles fautes auraient commises les chirurgiens ? interrogent en cœur les représentants de la presse nationale et internationale, en direct s’il vous plaît.
-Bon, je vais vous expliquer en quoi il y a infraction aux lois en vigueur dans notre pays, consent à intervenir la ministre en pantalon sans son compagnon.
-Nous sommes toutes ouies toutes oreilles madame la ministre, s’exclament en cœur les représentants de la presse. Tout ce que nous voyons c’est des chirurgiens en blouses vertes en train d’opérer, où est le problème ?
-Le problème, vous venez de l’évoquer, explique doctement la ministre en pantalon (sans son…enfin) : les blouses dont vous parlez, ce sont de véritables Burqas, de couleur verte et non noire c’est vrai, mais de vraies Burqas qui enveloppent entièrement le corps des chirurgiens. Alors que nous venons de voter une loi interdisant le port de la Burqa partout en France, en premier lieu dans toutes les administrations publiques, y compris les blocs opératoires. Maintenant, si l’on commence à violer la loi dans nos hôpitaux, où allons-nous ?
Abu Dhabi ; Abdelkrim Badjadja
Citer
 
 
+2 #3 jim52 2011-02-01 23:30 Oui enfin il sagit que d '"un" sondage si les sondages ne se trompait jamais ca se saurait .Et si les medias prenait le temps de confirmer leurs infos plutot que de vite faire du buzz avec des evenement choc aussi.Je voulais dire a sirriya que le fait qu'un ou une minorité de francais pensent " qu ils ne se sentent plus chez eux" qu il faut tout de suite generalisé et y repondre ;""Les pauvres, c'est peut-être parce qu'ils n'ont plus rien de Français que leur fromage, vin et porc?
Quelle est donc la prochaine leçon sur le sujet, de ces anciens colonisateurs qui aujourd'hui se sentent encore comme chez eux et tout permis dans les pays du Maghreb?
Leurs femmes en micro bikini sur les plages de tunisie, ou encore ces "françaises" qui sont "choquées" de voir des voiles dans un pays qui n'a rien de français: elles donnent déjà une belle leçon de savoir vivre pour les femmes musulmanes en France…devrait-on comprendre que les français peuvent se sentir chez eux partout""
Ton comportement est exactement celui de ces pauvres cons que tu denonce. Tu as vu a la télé ou rencontrer ce genre d abruti alors tu te met a parler comme eux …ils sont passé par la aussi :) Avec ce genre de comportements des deux cotés on tombe face a une impasse , un cercle vicieux d ou ne decoule jamais de solution…
voila sinon pour participer au sujet quand meme moi je n ai pas trop d opinion . L islam ne me derange pas du tout. Je suis athé mais je respecte toute les religions . Apres je peu comprendre que cela derange certain francais . La france est un des pays les plus athéistes au monde .Depuis la revolution francaise en 1789 l eglise est mis au second plan puis separer de l etat en 1905.Donc imaginé le nombre de conversation transmise de pere en fils sur les mefaits de la religion. Les guerres qu elles ont causé , les croisades ect… ca forge une certaine mentalité.Apres je dit pas que les athés ont raison . Peut etre sommes nous des mecreants :) mais c est comme ca. Il faut donc cohabiter quoi faire des concessions des deux cotés. Moi que des gens fassent la priere exceptionnellem ent jusqu'a la voie public a cause du manque de place ca ne me choque pas. mais si on laisse les "lepenistes" et compagnie s emparer de ce sujet auquel tout le monde se fout et qui ne changera en rien la face du monde alors cela choque et fait reagir ceux qui n ont d autre interet de se plaindre avant meme de reellement reflechir a l objet de leur plainte.Mais ils ne sont pas majoritaire selon moi. Voila salut a tous !
Citer
 
 
+3 #2 Hûsam 2011-02-01 12:53 salamalaycoum

ils imposaient leurs présence sans état d'âme dans les pays musulmans,et maintenant les croyants les gênent!!

le plus inquiétant est de savoir ce qu'ils proposeront pour éviter la propagation de l'Islam, car, jusqu'à maintenant, aucune proposition n'est présentéé
le pire est-il à prévoir?

wasalam
Citer
 
 
+2 #1 sirriya 2011-02-01 05:23 Salamalikoum,

Youpie on est des superstars nous les musulmans, on parle de nous partout, on nous accorde plein d'attention alors qu'on en n'a pas forcément besoin,et ce, au détriment de ceux qui en ont plus besoin que nous!
Bref, les musulmans ne comptent plus tellement de maghrébins, fausse piste pour eux mais c'est déjà trop d'indice donné que de faire cette remarque..Puis tant mieux: qu'ils bloquent l'accès à l'immigration en France, ça évitera aux maghrébins de se tromper de pays et de "coutumes" lol
Que le FN ne s'inquète pas: les musulmans d'aujour'hui comptent bien partir, et les convertis en premier, les français qui crottent des excréments français et qui s'en vantent pourront patauger dans leur propre m… quand ils verront leur système économique s'écrouler après le départ des gros consommateurs que sont devenus les musulmans…
Que les musulmans restent ou qu'ils s'en aillent, l'humilation guette les anti-musulmans acharnés…Le vainqueur restera l'Islam quoiqu'il en soit, indépendemment des musulmans…Bon courage aux anti-islam (pas pour atteindre leur but, mais pour supporter la raclée qui les attend)…
Ils ne sentent plus chez eux? Les pauvres, c'est peut-être parce qu'ils n'ont plus rien de Français que leur fromage, vin et porc?
Quelle est donc la prochaine leçon sur le sujet, de ces anciens colonisateurs qui aujourd'hui se sentent encore comme chez eux et tout permis dans les pays du Maghreb?
Leurs femmes en micro bikini sur les plages de tunisie, ou encore ces "françaises" qui sont "choquées" de voir des voiles dans un pays qui n'a rien de français: elles donnent déjà une belle leçon de savoir vivre pour les femmes musulmanes en France…devrait-on comprendre que les français peuvent se sentir chez eux partout, mais que les musulmans n'ont leur place nulle part…??Désolée, moi la mienne je l'ai et je n'attends pas qu'on me l'accorde car c'est mon droit: je la prends sans attendre, et tanpis pour les râleurs, gardez vos postillons pour vous merci, votre écran n'y est pour rien dans l'histoire…
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques