L'affaire DSK : le PS était au courant
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 20 Mai 2011 13:20

Des personnalités "au plus haut niveau" du Parti socialiste "étaient au courant" d'une agression sexuelle remontant à 2002 dont Tristane Banon accuse Dominique Strauss-Kahn, a affirmé jeudi à l'AFP la mère de l'écrivaine.

"En 2002, des personnalités du PS au plus haut niveau étaient au courant", affirme Anne Mansouret, conseillère régionale PS de Haute-Normandie. Elle a expliqué en avoir parlé avec Laurence Rossignol, une "amie", secrétaire nationale du PS. "C'est la seule personne à qui je me suis confiée tout de suite", a précisé Mme Mansouret.

Si elle n'a pas évoqué directement l'affaire avec eux, Mme Mansouret se dit convaincue que François Hollande et Laurent Fabius étaient notamment au courant des accusations de Tristane Banon.

Alors qu'il était Premier secrétaire du parti, lors d'une rencontre, "François Hollande a témoigné à mon égard d'une attention particulière. Il a demandé des nouvelles de ma fille et il ne l'a pas fait par hasard", a-t-elle dit. "Il a toujours témoigné de beaucoup d'humanité. Il était parfaitement au courant", a insisté Mme Mansouret.

"Je n'en ai pas parlé avec Laurent Fabius bien que je sache qu'il est au courant. Fabius, c'est la prudence sur deux pieds (...) Son attitude m'a laissé penser qu'il savait mais qu'il ne voulait pas en parler", a ajouté l'élue. (AFP)

* Une précédente affaire refait surface

Tristane Banon, écrivain et journaliste français, a été agressée par Dominique Strauss-Kahn en 2002 : "On a fini par se battre. (…) Il a dégrafé mon soutien-gorge, il a essayé d’ouvrir mon jean". Tristane Banon

* France 3, le 15 mai :

Anne Mansouret, conseillère (PS) de l’Eure et maman de l’écrivain français Tristane Banon confirme la tentative d’agression sexuelle dont sa fille a été victime en 2002. 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

* Des beurettes du PS :

Selon France-Soir  "plusieurs jeunes femmes, dont des militantes du PS et des beurettes selon nos informations émanant de proches, pourtant bienveillants à l’égard de DSK. Toutes ces affaires se seraient réglées à l’amiable entre les parents de ces victimes et des responsables du PS.' (France-soir)



 

 

 

Commentaires  

 
0 #2 Colette Friedlander 2011-05-22 19:41 Attention, le titre "le PS était au courant" va nettement plus loin que le contenu de l'article. En fait il s'agit surtout de suppositions. Il court déjà assez de fausses rumeurs sur cette affaire sans qu'on en rajoute :

fr.news.yahoo.com/fausses-infos-laffaire-dsk-liste-exhaustive-102522099.html

D'autre part, il aurait fallu citer intégralement le récit de Tristane Banon, car elle semble avoir d'abord accepté certaines avances, peut-être à contre-coeur mais sans protester, ce qui était pour le moins imprudent.

Enfin et sans vouloir excuser le moins du monde ce type de comportement, il convient de rappeler que grâce à DSK le FMI prête à la Grèce à un taux inférieur à celui que lui consent l'Union Européenne et qu'il a fait tout son possible pour que le FMI aide les pays pauvres. Il avait prédit la crise financière et il a travaillé efficacement pour en limiter les effets. La bonne conduite privée n'a jamais suffi à faire un bon gouvernant, et le contraire est vrai aussi. Henri IV était un séducteur incorrigible qui a multiplié ce qu'on appellerait aujourd'hui les agressions sexuelles, mais il a mis fin au cauchemar des guerres de religion et rétabli la paix, la prospérité et la tolérance en France. Louis XVI était un mari irréprochable, mais il n'a pas su faire les réformes qui auraient peut-être évité au pays la tourmente révolutionnaire . A méditer…
Citer
 
 
+1 #1 muslemaub 2011-05-22 15:25 c est sans doute "la volonte et le desir d informer"qui vous fait sortir les depeches de l Afp..j espere que vous aviez la meme rigueur pour denoncer l exclusion du NPA de la candidate voilee aux cantonales.de mars dernier..
le journalisme cest comme la lecture du Saint Coran pour certains: on prend les phrases qui nous interessent pour en tirer la conclusion qui nous interesse..
PS: si la mere de l ecrivaine presumee agressee n avait pas ebruitee l affaire,n etait ce plutot pas pour proteger sa carriere politique? elle devrait se regarder dans le miroir pour avoir sacrifier sa fille pour son interet personnel..
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques