Fixation de la date de ramadan : réaction du Conseil des Imams de France
Écrit par Administrator   
Vendredi, 10 Mai 2013 13:12

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a tenu le 9 mai 2013 à Paris un colloque dans lequel il a mis en place un calendrier lunaire basé sur un calcul astronomique. Ce calendrier ne tient malheureusement pas compte des avis religieux contraires à cette prise de position qui impose :

  • - « Chaque année, au 1er Muharram (1er mois de l’année lunaire de l’Hégire), le CFCM éditera un calendrier lunaire annuel comportant les dates du début et de fin du Ramadan ainsi que les dates de toutes les fêtes et manifestations religieuses. »
    - « Le 1er Ramadan 1434 H correspond au 9 juillet 2013 et le 1er Chawal, marquant la fête de l’Aïd El Fitr, au 8 août 2013. »

Ces deux décisions, visant à chercher en apparence l’unité musulmane en France, nous heurtent et nous obligent de rappeler ce qui suit :

  • 1. L’unité de l’Islam de France était déjà assurée par la majorité des musulmans et c’est l’arrivée du CFCM depuis 10 ans qui est venue remettre en cause cette unité en semant la discorde entre les musulmans.
    2. Le CFCM, fondé y a 10 ans, avait pour mission d'être une organisation administrative et les accords initiaux prévoyaient de former une autre institution religieuse pour donner les avis juridiques musulmans. Celle-ci n’a pas été installée permettant ainsi aux responsables administratifs des associations musulmanes d’usurper la fonction des imams, des savants et des diplômés des sciences islamiques, adoptant et imposant seuls des décisions religieuses appartenant à des tendances étrangères à la France, voire même des décisions politiques pour gérer la pratique du culte musulman.
    3. Les résolutions prises sont préparées à l’avance, avant le début du colloque. Fouad Alaoui, dirigeant de l’UOIF,  reconnait que la décision prise par le CFCM pour les dates de ce mois de Ramadan est une décision politique. Dalil Boukaker, recteur de la mosquée de Paris, a pu imposer une concertation à la veille du début de Ramadan et de l’Aïd El Fitr.
    4. Le Conseil des Imams de France demande à ce que l’Islam soit traité comme les autres religions : ce sont les Imams compétents dans le domaine de la religion ne subissant aucune pression qui peuvent donner l’avis religieux en France.
    5. Le Conseil des Imams de France sera amené à réfléchir sur le CFCM qui n’a jamais pu défendre les musulmans car il n’est pas choisi de façon libre, démocratique et digne de la République.

Communiqué du Conseil des Imams de France 

Jeudi 9 mai 2013
Meskine DHAOU
Secrétaire général du Conseil des Imams de France

 

 

Commentaires  

 
+1 #7 belkacem 2013-05-15 02:30 Tout a fait en accord avec vous soyons tous fidele à la sunna de notre prophete bien aimé Citer
 
 
0 #6 Tahar 2013-05-11 19:00 Cela fait belle lurette ques les astronomes musulmans (et également les astronomes égyptiens, mayas, hindous bien avant l'arrivée de L'islam)savent déterminer la date de la nouvelle lune à la seconde près et pourtant jusqu'aux années 60, 70, tous les pays musulmans respectaient la tradition de se baser sur la vision du hilal pour déterminer le nouveau mois lunaire.Mais aujourd'hui des musulmans modernistes, cartésiens, veulent imiter les chrétiens en imposant la même date pour tous les musulmans, cela fait plus unis, plus sérieux ! bientôt certains vont suggerer que l'on fasse partout dans un bel ensemble dans le monde les prières à l'heure de la Mecque ! pourquoi se fier à la vision du soleil sur un lieu donné si on renonce à le faire pour la vision de la lune Citer
 
 
0 #5 Yacine 2013-05-11 15:23 Salam! Vous mélangez tout. Vous voyez de la bid´a partout. C pas parce qu'on est pas d'accord avec le cfcm et qu'il ne représente pas tous les muslims de France qu'il faut tout condamner de sa part! Citer
 
 
-2 #4 kamel eddine 2013-05-11 12:07 salam
si j'ai bien compris le CIF c'est Hassen Chalghoumi …
sans commentaire
wa salam
Citer
 
 
+2 #3 hungboss 2013-05-11 00:28 salam said bah en fait ce n est pas un progres des hadith authentique disent que le prohete a it que c est bien une vision de la lune et ne pas faire comme les mages qui calcul donc a partir de là oui on pouvait deja a l 'apoque faire le calcul mais ceci est rejeter par le prohete allah war lim Citer
 
 
0 #2 ABDOULLAH mollan 2013-05-10 19:34 Pour info Citer
 
 
-1 #1 Said 2013-05-10 18:08 Salam,
Je ne vois pas ou il est le problème à la fixation de la date du début de ramadan. Avec les progrès de la science on peut se le permettre. Les traditions ne doivent pas bloquées le progrés tant que ce dernier ne va pas a l'encontre des préceptes de l'islam. Je ne suis pas fan du CFCM, mais ce n'est pas parcequ'on est on désaccord avec le CFCM qu'on doit tout rejetter. Les musulmans de France ne sont la propriété d'aucun organisme ni d'aucune association.
Qu'Allah nous guide
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques