Inde: une loi sur le voile intégral ne doit pas s'appliquer aux sikhs de France
Écrit par Ilyess   
Mercredi, 22 Juillet 2009 03:28
                                      
 

Inde: une loi sur le voile intégral ne doit pas s'appliquer aux sikhs de France

Guerre sous le turban!

Derrière la chaleur des rencontres franco-indiennes du 14 Juillet à Paris, un sujet est venu assombrir quelque peu les relations entre les deux pays. Il s’agit du turban sikh.

Certes, rien n’a transpiré publiquement. Et cette question n’a pas été abordée au cours des entretiens politiques qu’ont eus Nicolas Sarkozy et le Premier ministre, Manmohan Singh, invité d’honneur du défilé militaire sur les Champs Elysées, auquel participaient 400 soldats indiens en tenue d’apparat.

Mais en marge du déjeuner offert à l’Elysée, le conseiller diplomatique de Manmohan Singh a remis à son homologue français, Jean-David Lévitte, « un mémo » pour justifier le port du turban sikh en France, nous a révélé une source informée.

Les responsables indiens sont inquiets. Ils ne veulent pas qu’une prochaine loi sur le voile intégral puisse s’appliquer aux sikhs vivant en France. Déjà en 2004, avant l’adoption de la loi sur l’interdiction des signes religieux à l’école, New Dehli avait manifesté son irritation.

En effet, pour les Indiens, le turban n’est pas un signe religieux, mais une marque traditionnelle de virilité masculine. Il ne peut donc pas, selon eux, être visé par une loi.

Pour l’instant, ni le Quai d’Orsay, ni le ministère de l’Intérieur, également responsable des Cultes, n’ont été saisis de la moindre demande écrite émanant du gouvernement indien. Mais à travers ce « mémo » remis à Jean-David Lévitte, les Français ont bien compris le message. « C’est une façon de nous dire, attention nous gardons ce sujet sous le coude. Tôt ou tard, on vous le ressortira », commente un diplomate, qui suit le dossier.

La France est le troisième fournisseur d’armement à l’Inde, et la société Areva vient de déposer une offre pour l’étude et la réalisation de deux centrales nucléaires dans l’ouest du pays. Un marché important donc pour Paris.

Sept mille sikhs sont installés en France, majoritairement en Seine-Saint-Denis. Une minorité d’entre eux seulement porte le turban, qui a été interdit dans les écoles en 2004. Fondé au XV ème siècle au Pendjab (entre l’Inde et le Pakistan actuels), le sikhisme est une tentative de syncrétisme entre l’islam et l’hindouisme.

Par Georges Malbrunot le 21 juillet 2009
Source
: blog de Malbrunot
                    



A lire également
 

Commentaires  

 
+2 #1 kabilou 2011-09-03 13:18 salam,

ce journaliste est reputé pour ses propos tres anti islamique et anti arabe, on sait qu il travaille main dans la main avec le sionisme mondial, et aussi grand admirateur d israel, le figaro est un torchon pas un journal d information, un relais de la propagande sioniste , c est un secret de polichinelle.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques