Mosquée de Nice : préemption d’Estrosi (UMP)

Ainsi Monsieur ESTROSI Maire de Nice a décidé d’exercer son droit de préemption dans le seul but d’empêcher l’association musulmane AL BARAKA, d’acquérir les locaux de la salle de prière qu’elle occupe depuis 11 ans. Alors que nous avons signé le compromis de vente avec le propriétaire des lieux il y a deux mois et nous avons rassemblé la somme globale de 161 000 euros pour finaliser l’achat de notre salle de prière.

Ainsi l’histoire se répète avec acharnement, de préemption en préemption, pour empêcher la communauté musulmane d’acquérir sa salle de prière au centre de Nice.

Pourtant, depuis quelques semaines le dialogue avec la municipalité Niçoise avait ramené de la sérénité et avait instauré la confiance. Notre association dans une démarche conciliante avait fait l’effort d’arrêter la prière de rue du Vendredi, ce qui nous a valu d’être cité en exemple par Monsieur Claude GUEANT Ministre de l’intérieur.

Monsieur Christian ESTROSI, s’était engagé à ne pas s’opposer à l’achat des locaux de la rue de suisse par AL BARAKA, et il s’était même proposé d’élargir notre salle de prière par la mise à disposition d’un local municipal attenant.

Ce semblant de dialogue et de promesses s’avèrent enfin un stratagème indigne d’un Maire d’une grande ville de France.
L’acte de préemption du Maire de Nice est un acte ISLAMOPHOBE et RACISTE que nous condamnons avec force et que nous allons combattre tant au niveau juridique par la voie d’un recours pour excès de pouvoir devant la juridiction administrative tant qu’au niveau de l’opinion publique.

Nous demandons aux trois élus de la majorité de confession musulmane : Madame KHALDI Fatima, Madame Maty DIOUF et  Monsieur Marouane BOULOUDNINE de ne pas prendre part à cette opération de déni de justice contre les musulmans Niçois.

Cette volonté affichée du Maire de Nice d’expulser les musulmans de leur salle de prière met en émoi les fidèles, elle est de nature à porter atteinte à la paix sociale et à l’ordre public.

Nous allons demander à Monsieur le Préfet des Alpes Maritimes de s’opposer à ce droit de préemption dont le motif reste flou, et ceci dans le cadre du contrôle de légalité que le représentant de l’Etat exerce sur les actes et délibérations du Conseil Municipal.

Nous demandons à tous les élus Républicains au sein du conseil municipal de Nice de s’opposer avec force contre la délibération islamophobe et raciste du Maire de Nice. Car dans le fond c’est un acte anti-républicain qui a pour but d’expulser les musulmans de leur salle de prière en parfaite contradiction avec le principe constitutionnel qui garantit la liberté de culte des citoyens et résidents de ce pays.

Pour Albaraka
Razzouk Abdelhamid                                                              Hamid Soussany
Président                                                                                    Vice Président

Communiqué
La préemption du Maire de Nice sur la salle de prière de la rue de Suisse est un acte islamophobe et raciste

Association Musulmane Al Baraka – 12 rue de Suisse 06000 Nice –

 

13 pensées sur “Mosquée de Nice : préemption d’Estrosi (UMP)

  • 12 juin 2011 à 1 h 17 min
    Permalink

    Cher frère, assalam alaikum,

    Vous avez déployé, à l’instar de bien d’autres frères et sœurs musulmans, beaucoup d’efforts pour enfin disposer d’un local servant d’une salle de prières digne et on vous met toujours les bâtons dans les roues. Barak-Allah fikom, votre persévérance avec sagesse et intelligence ne peut que donner ses fruits incha’Allah.

    Je me permets tout de même d’apporter deux remarques à votre communiqué :
    · Vous parlez d’un acte « ISLAMOPHOBE et RACISTE » commis par M. Estrosi pour avoir usé de son droit de préemption alors qu’il avait promis de ne pas s’opposer à votre achat. Cependant vous ne dites rien dans votre communiqué sur le motif qu’il avait avancé pour justifier cette décision, si jamais il en a donné. Et quoi qu’il en soit, c’est une accusation assez grave qui nécessite que vous avanciez suffisamment d’arguments pour l’étayer.
    · Il me semble que c’est une erreur de vous adresser expressément aux élus de la majorité de « confession musulmane ». Vous risquez de la sorte de donner un caractère « communautariste » à votre combat, alors que votre, notre combat, est avant tout un combat citoyen sur le plan des droits.

    Vos arguments, votre communication et les efforts de l’ensemble de la communauté, vous permettront de gagner le soutien d’au moins une partie des élus locaux – quelque soit leur confession d’ailleurs – et notamment le soutien de l’opinion publique locale qui reste votre meilleur appui, avant d’aller devant les tribunaux.

    C’est peut-être long et frustrant, mais Allah est témoin et vos efforts ne seront jamais perdus.

    Qu’Allah nous guide pour le bien de notre communauté et notre société.

    Fraternellement, wassalam

    Iyad

  • 12 juin 2011 à 13 h 08 min
    Permalink

    [b]salam alikom[/b] franchment je suis EXTRENEMTN DECUE QUE LE MAIRE DE NICE NE TIENT PAS SA PAROLE A PARIS ILS ONT TOUS LE DROIT DE FAIRE LA PRIERE MEME BLOQUER LES RUELLES POUR LHEURE DU JAMOUAA VENDREDI ON MA TOUJOURS DIT QUE NICE EST UNE VILLE DE RACISIME JE NY CROYAIS PAS MAIS LA LES RPEUVES S ACCUMULENT DE PIRE NE PIRE JE NE COMPREND PAS POURQUOI LES CHRETIENS ONT LEUR EGLISE LES JUIFS ONT LE DROIT DE POSSEDEES LEURS IMMENCE ET GRANDE SENAGUOGUE PRES DE SEPHORA ???? POURQUOI LES MUSULMANS SONT TILS CONFRONTEE A CE RACISME ??? ON EN A PLUS QUE MARRE ILS FAUT IMPERATIVEMENT STOPE TOUTE CETTE PURE MECHANCETEE GRATUITE C EST HONTEUX SOIT ON EST RACISTE AVC TTES LES RELIGIONS SOI AVEC PERSONNE LA SEUL RELIGION VISE C EST LISLAM ???? QUE ALLAH NOOUS VIENNE EN AIDE ET NOUS PROTEGE DE LEUR MAL .AMINE
    SALAM ALIKOM WA RHAMT ALLAH WA BARAKTO

  • 12 juin 2011 à 20 h 48 min
    Permalink

    Cher frère Iyad

    d’abord je te remercie de l’intérêt que tu portes à notre combat ici à Nice, je répondrai point par point à tes remarques:

    1- sur le motif avancé par la mairie dans le cadre du ‘’plan de réaménagement urbain du centre ville’’ un argument qui demeure flou pour l’instant. L’adjoint au Maire chargé du culte a fait une déclaration à la presse locale (nice matin) pour dire que ce local sera mis à la disposition d’une association culturel ou culturel sous le contrôle de la Mairie….ce qui revient à dire qu’ils veulent expulser une association pour en mettre une autre !!
    en fait , notre salle de prière est la seule du centre ville de Nice, mais ils n en veulent pas..pour la mairie , les musulmans doivent aller prier dans les quartiers périphériques de la ville et non au centre….c’est un conflit qui dure depuis 11 ans..il est évident que le but recherché à travers le projet de préemption qui est un simple prétexte et d’expulser les musulmans du centre de Nice. a partir de ce constat c’est un acte islamophobe et raciste!
    ils n’ont pas peur d’êtres islamophobes , nous n’allons pas avoir peur de les dénoncer.

    2- je ne m’adresse pas uniquement aux élus de confession musulmane, puisque je m’adresse au préfet , au juge administratif , et à l’ensemble des élus républicains ( lis bien le texte jusqu’à la fin) mais….j’évoque particulièrement au milieu du texte les trois élus de confession musulmane, qui se taisent, qui ne sont jamais venu nous voir et qui servent d’alibi ‘’diversité’’ et c’est normal que j’en appelle a leur conscience!
    s’agissant du combat ‘’communautariste’’ c’est du pipo !! puisque ce sont les musulmans qui sont victimes et ce sont les musulmans qui doivent s’unir pour agir et se faire respecter. A ma connaissance le Maire de Nice n’a pas préempter contre une synagogue ou une église, ni contre un temple bouddhiste !!
    on en va pas faire la politique de l’autruche!

    3- Aller devant le tribunal administratif est important : d’abord, c’est une voie de droit, qui peut apporter ses fruits, puisque le motif de la préemption n’est pas très clair à ce jour, et puis le Maire utilise bien le DROIT de préemption pour nous foutre dehors, il nous appartient de saisir LE DROIT pour nous défendre.

    Puisse Dieu nous apporter aide et conseil
    wa salamo aleikom

    hamid

  • 12 juin 2011 à 22 h 45 min
    Permalink

    salam alikoum.
    cette decision municipale est frustrante car elle s inscrit dans un contexte general assez pesant sur la communauté musulmane,visee par les autorités publiques,stigmatisée,à la limite de la persecution(interdiction aux mamans voilées d accompagner leurs enfants aix sorties scolaires)
    dans votre cas a Nice,en effet les musulmans ont le droit a avoir un lieu de priere decent,comme les autres,surtout si le maire l avait promis,qu il fait des manigances.
    cependant,je trouve des maladresses dans votre action,notamment en qualifiant cela d'”islamophobie,racisme” etc avec en plus cette illustration du meme tonneau par ce site.
    c est plus,a mon avis,de la fourberie politique,surtout que C.Estrosi a marqué sa difference,recemment,face au pouvoir.
    de plus,de faire appel aux “elus de confession musulmane” ne peut qu apporter des arguments a ceux qui nous taxent de communautaristes,surtout vous exposez egalement a la moindre critique ces trois elus.
    bonne chance,la Patience est la qualite premiere du musulman

  • 12 juin 2011 à 23 h 40 min
    Permalink

    salam alaykoum,
    pourquoi etre deçu par ce qu’il vient de faire? estrosi l”ITALIEN” lui même “immigre” en franc et fils d'”immigres italiens”, est connu pour son racisme , son islamophobie et son amour pour le sionisme et sa haine pour les muslmans, alors pouruqoi etes vous etonnés? ne vous laissez pas faire et continuez votre combat!!

  • 12 juin 2011 à 23 h 59 min
    Permalink

    assalamou alaïkoum,

    Chers frères,

    C’est certes une épreuve d’Allah(swt). Quand Allah (swt) aime quelqu’un ou une communauté, Il l’éprouve. Inna lillahi oua inna ilaïhi raji’oun!
    Je vous recommande de déployer tous les efforts qui sont à nos dépositions pour avoir gains de causes. De s’armer de beaucoup de patience. Et surtout de redoubler nos efforts en nous réfugions dans la prière et les invocations.Levons-nous tous au troisième tiers de la nuit et invoquons Allah pour qu’Il nous débarrasse de ces gens! N’avons-nous pas prié pour la ” prière de la pluie” et Allah(swt) nous a exaucé? Gloire à Allah! Levons-nous tous et prions . La victoire est proche.

    Courage
    Assalmou alaïkoum.

    Votre frère Jilali Boualem

  • 13 juin 2011 à 0 h 16 min
    Permalink

    Assalamou alaikoum

    Chers frères,

    Voilà un exemple réjouissant quand on s’arme d’effort et de patience:
    “Après 45 jours de lutte, 3 manifestations, une dizaine de rassemblements, 16 jours de grève de la faim pour certains et la mobilisation de centaines de personnes, nous y sommes arrivés : Le 9 juin 2011, l’IFESI, ses étudiants et toutes les personnes qui ont lutté pour le droit à l’éducation et contre l’islamophobie ont obtenu la victoire !!!
    Nous avons obtenu l’avis favorable qui nous était dû, nous avons arraché ce à quoi tout citoyen a droit, normalement sans le demander deux fois. Nous avons été obligés de prouver à certaines institutions que nous méritons le respect. Mais, maintenant, elles savent que nous le méritons, nous l’avons obtenu et nous nous mobiliserons dix fois plus si quelqu’un tente de le remettre en question.

    Commençons par le commencement : Lundi 6 juin, la commission d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite s’est réunie à la mairie, après divers rebondissements, et a donné un avis favorable qui ne faisait pour nous aucun doute depuis plus de deux mois. La nouvelle entrée de l’institut avait en effet réglé le « problème » des trois marches au niveau de l’ancienne entrée. Il fallait juste se réunir pour le constater. Cette décision a notamment prouvé que le motif de la fermeture de l’institut au public était bel et bien fallacieux.

    Cependant pour que la boucle soit bouclée, il fallait le passage dans nos locaux (optionnel pour les autres, mais obligatoire pour nous) de la fameuse commission de sécurité. Le rendez-vous était fixé au 9 juin. Nous restions méfiants, nous n’en étions plus au 1er rendez-vous annulé, car s’agissant des normes, nous les respectons, elles sont inscrites dans les réglementations, et, là, pas de place pour la mauvaise foi. La règle, on la respecte ou pas. Le résultat est sans appel, l’avis est favorable, la dizaine de membres de la commission n’a pu que constater la réalité et, comme l’a dit l’un de ses membres, « je ne comprends pas pourquoi on vous a fermé ». Et nous, nous ne comprenons pas non plus pourquoi nous avons dû attendre 45 jours pour qu’on nous rende notre droit. Nous ne comprenons pas pourquoi nous avons dû tant nous battre pour le récupérer. En fait, si, un seul mot résume la situation : « Islamophobie »; Généralisée, institutionnalisée, ancrée au plus profond des consciences, jusque dans certaines presses.

    L’IFESI ouvre à nouveau ses portes au public, la victoire est belle, mais le combat ne fait que commencer. Un combat pour la dignité, l’égalité, la justice. Un musulman est un citoyen et nous ferons en sorte que tout le monde s’en rappelle chaque jour.

    La mobilisation à l’IFESI continue.

    Bureau et étudiants IFESI
    09 juin 2011″
    Al hamdou lillahi

    Jilai Boualem

  • 13 juin 2011 à 0 h 29 min
    Permalink

    Islamophilie and proud of it.

    I’m muslim n’d proud!

    I’m french muslim n’d proud!

    I’m french muslim citizen n’d proud!

    I’m Jilali boualem, french muslim citizen n’d proud!

  • 13 juin 2011 à 1 h 39 min
    Permalink

    Il est apparaît clairement que l’Etat veut empêcher le développement de l’Islam par tous les moyens! Musulmans, réveillez vous! Chaque jour on vous frappe, vous ment, déshabille un peu plus vos femmes et enfants et vous prive de lieux de prières et maintenant on s’attaque à l’enseignement de la science! En effet comme nous l’a montré l’affaire de l’IFESI, situé dans la région Parisienne, l’Etat veut exclure les Musulmans de la société! Je tiens à féliciter les étudiants de l’IFESI qui se sont mobilisés pour combattre cette injustice et cet islamophobie rampante§ Si seulement les Musulmans pouvaient prendre exemple sur cette école, ils ne se feraient plus marcher sur les pieds! Unissez vous et travaillez ensemble car votre combat est unique!

  • 13 juin 2011 à 12 h 21 min
    Permalink

    je vais être franc, certains frères me fatiguent en donnant des leçons, faut pas dire ça ou ceci, je vais vous faire un peu d’historique au sujet de cette petite mosquée du centre de Nice. En effet, du temps de J-PEYRAT l’ancien Maire FN-UMP-puis FN avait déjà préempté :
    http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1003

    .

  • 14 juin 2011 à 21 h 34 min
    Permalink

    Là,ce ne sont pas les banquiers,les plans de l’Union Européenne ,les banquiers ou les Multinationales qui les obligent à avoir ce comportement austère.Ils ont tiré des conclusions de leurs Commisssions et débats, qui est d’avoir la Réthorique de se prévaloir ,eux,Politiques instaurateurs de ce brouhaha,du postulat que les Musulmans ont le Droit en Vertu de la Constitution,à exercer leur Religion dans la Dignité,dans le respect des rêgles,sans que l’Etat ait à payer pour les Mosquées,ni une puissance financière extérieure,etc, et Maintenant que les Musulmans de Nice ont réussit à réunir les fonds et à faire l’acte de rachat du Local,en patientant en réduisant les prières dans la rue,ils trouvent une esbroufe!qui met en danger la stabilité de la République dans l’esprit contradictoire qui embrouille ce qu’ils ont voulu faire croire sur le But de leurs discutions.Du coup la confiance en la démocratie est mésestimée,la Constituion sensée être morale et réfléchie,alors qu’ils se sont obstiné à faire penser que c’était pour que ces sujets soient bien conscients dans le Pays de la raison,et c’est là que ce qu’il y a dans le refoulement ressort :retour du refoulé qu’on peut voir qualifié de racistes,fauteurs de troubles ultra-politiciens pour faire oublier les fautes du Capitalisme financier,ses détournements,ses licenciements,contraire à la morale,aux droits de l’Homme,qu’ils détèstent,leur donnant une leçon sur d’autres équilibres.

  • 14 juin 2011 à 22 h 03 min
    Permalink

    Là,ce ne sont pas les banquiers,les plans de l’Union Européenne ou les Multinationales qui les obligent à avoir ce comportement austère.Ils ont tiré des conclusions de leurs Commisssions et débats, qui est d’avoir la Réthorique de se prévaloir ,eux,Politiques instaurateurs de ce brouhaha,du postulat que les Musulmans ont le Droit en Vertu de la Constitution,à exercer leur Religion dans la Dignité,dans le respect des rêgles,sans que l’Etat ait à payer pour les Mosquées,ni une puissance financière extérieure,etc, et Maintenant que les Musulmans de Nice ont réussit à réunir les fonds et à faire l’acte de rachat du Local,en patientant en limitant les prières de rues,ils trouvent une esbroufe!qui met en danger la stabilité de la République dans l’esprit contradictoire qui embrouille ce qu’ils ont voulu faire croire sur le But de leurs discutions.Du coup la confiance en la démocratie est mésestimée,la Constitution qui est sensée être juste et Noble,alors qu’ils se sont obstiné à faire penser que c’était pour que ces sujets soient bien conscients dans le Pays de la Raison,et c’est là que ce qu’il y a dans le refoulement ressort :retour du refoulé qu’on peut voir qualifié de racistes,fauteurs de troubles ultra-politiciens pour faire oublier les fautes du Capitalisme financier,ses détournements,ses licenciements,contraire à la morale,aux Droits de l’Homme,qu’ils détèstent,leur donnant une leçon sur d’autres équilibres possibles pour une Utopie Rationnel,sujet de mon essais philosophique en cours.

  • 16 juin 2011 à 21 h 33 min
    Permalink

    christian.estrosi@ville-nice.fr

    Envoyez un message au Maire de Nice pour exprimer votre indignation face à la préemption de la petite mosquée du centre de Nice et l’inviter à retirer sa décision :
    Restez polis et courtois, Merci

Commentaires fermés.

Shares