Le Président du Conseil Général reçoit l’UAM-93

Dans le cadre de ses contacts avec les élus du département, une délégation de l’UAM-93 a été reçue le vendredi 6 décembre 2013 par Mr. Stéphane Troussel, Président du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis.

La délégation de l’uam-93 était composée de Hassan Farsadou, Président de l’uam-93 ; M’hammed Henniche, le secrétaire général ; Seydou Wane, administrateur de la grande mosquée de Pantin ; Elias Imazaen : Conseiller Spécial ; Mahmoud Abdel-nabi, Secrétaire Général de l’association des deux rives du Bourget.

La rencontre a été l’occasion de faire le point sur les différentes discriminations dans le département et en particulier l’islamophobie, et d’étudier les voies et moyens pour améliorer l’image du département et de sa jeunesse dans les médias et l’opinion national.

Mr. Troussel a accédé à la présidence du département le 4 septembre 2012 suite à la désignation de Claude bartolone comme président de l’Assemblée NAtionale.

Bobigny, le dimanche 5 janvier 2014
Le Président de l’UAM-93
H. FARSADOU

 

 

 

Partagez cet article :Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Email this to someone

Une pensée sur “Le Président du Conseil Général reçoit l’UAM-93

  • 12 janvier 2014 à 1 h 09 min
    Permalink

    As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

    Dou3a est celle qui rapporte le plus de hassanates,
    Tellement de hassanates que les Anges ne peuvent pas les écrires. Les Anges en ont été informé Allah et Il leurs a dit d’écrire uniquement l’invocation (et non les hassanates) pour qu’au jour du Jugement dernier , c’est Allah lui même qui récompensera la personne l’ayant prononcé.

    Ya Rabbi lakal hamdu kama yanbaghî li jalâli wajhika wa ‘Adhimi Sultanik.

    O Seigneur ! Louange à Toi comme il sied à La Majesté de ta Face et à l’immensité de Ton Autorité.

    D’après ‘Abd Allah ibn ‘Umar, qu’Allah l’agrée, le Messager d’Allah (sallalahou ‘alayhi wa salam) leur rapporta qu’une fois l’un des serviteurs d’Allah récita cette invocation. Mais ces mots parurent compliqués aux 2 anges (scribes) et ne surent comment les inscrire. Ils montèrent alors au Ciel (façon de parler…) et dirent :

    « Ô Seigneur, Ton Serviteur a prononcé une parole que nous n’avons su inscrire ! ».
    Allâh – qu’Il soit exalté -, sachant pourtant ce qu’avait dit Son Serviteur, leur demanda :
    « Qu’a dit Mon Serviteur ? »
    Il a dit : « O Seigneur ! Louange à Toi comme il sied à La Majesté de ta Face et à l’immensité de Ton Autorité. »Allâh – qu’Il soit exalté – leur dit :
    « Inscrivez-la telle que mon serviteur l’a prononcée. Je l’en retribuerai Moi-même lorsqu’il Me rencontrera. »
    (Rapporté par Ahmad ibn Hanbal et ibn Mâjah)

    Qu’Allâh vous comble de Ses bienfaits amiin

    Wa as salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

Commentaires fermés.