Le préfet présente ses excuses aux musulmans

«LE PREFET de la Seine-Saint-Denis, Jean Aribaud, nous a présenté ses excuses en affirmant que cette tentative de fichage des associations musulmanes par les renseignements généraux (RG) était une maladresse. » Zinedine Berrina, le porte-parole de l’Union des associations musulmanes du département (UAM 93), petite barbe noire et lunettes sobres, a confié hier, dans la petite mosquée de Romainville, la teneur de l’entrevue obtenue la veille en délégation chez le préfet.

Lundi, la colère avait éclaté après que les policiers des renseignements généraux eurent convoqué les responsables des associations de Seine-Saint-Denis à se présenter en préfecture avec force justificatifs.

« En tant que musulmans attachés aux valeurs de la République, nous sommes convaincus du bien-fondé du travail des renseignements généraux, vital et fondamental pour lutter contre les extrémismes. Mais leurs manières nous choquent parce qu’elles nous rappellent une période sombre de l’histoire de France. Dans notre département, nous estimons que ces fonctionnaires ont un comportement méprisant à notre égard. Ils entrent dans les mosquées sans prévenir et exigent qu’on réponde à leurs questions. Il y a des limites ! » poursuit le porte-parole.

800 000 fidèles et 92 lieux de culte dans le département

L’UAM a recensé 800 000 musulmans dans le département. Les RG ont compté quatre-vingt-douze lieux de culte, mais seuls cinq ou six salles de prière ­ à La Courneuve, Saint-Ouen, Aulnay-sous-Bois, Saint-Denis et à Montreuil ­ dépassent les 1 000 m 2 . A ce jour, seule la construction de la mosquée de Bondy avance. « On vient de finir les dômes, mais on manque de moyens pour terminer la toiture », souligne Mohammed Messahoud, responsable de l’association musulmane de la ville. Des projets de mosquée sont en pourparlers à Tremblay-en-France, Aubervilliers, Montreuil et Bagnolet. « Bagnolet est en bonne voie, mais nous sommes au point mort à Montreuil. Les choses vont bien en période électorale et puis ça retombe après », précise Zinedine Berrina.

(Le Parisien – Julien Constant | 19.10.2002)
 

 

2 pensées sur “Le préfet présente ses excuses aux musulmans

  • 10 juin 2010 à 4 h 01 min
    Permalink

    salam,

    C pas mal ca !!!
    a+

  • 19 décembre 2011 à 12 h 35 min
    Permalink

    @fatiha

    …oui pas mal du tout..des excuses ok…mais dans la réalité ils continuent à nous ficher…ces rg nous aiment tendrement…ils peuvent également nous remercier car nous leur procurons un travail…et un salaire ..par les temps qui courrent ce n’est pas négligeable!

    Selam

Commentaires fermés.

Shares