La Grande Mosquée Mohammed VI ne participera pas aux élections du CFCM le 08 Juin 2013

L’islam de France fait partie du paysage de La République et est inspiré par les valeurs de la démocratie et de la représentativité. La Réforme du Conseil Français du Culte Musulman votée le 23 Février 2013 est une véritable mascarade. La Grande Mosquée Mohammed VI de Saint Etienne souhaite aujourd’hui jouer un rôle plus que prépondérant dans la construction d’une structure de L’islam de France au service des musulmans de France.

Nous refusons de nous soumettre au simulacre et à la caricature que représente aujourd’hui le CFCM à travers les différentes fédérations, qui n’ont eu aucune indécence démocratique, en élaborant des nouvelles dispositions statuaires et électorales dont l’objectif n’est que celui de garantir une hégémonie permanente au sein du Conseil du CFCM.

La gestion chaotique du CFCM initiée par des fédérations partisanes et en particulier le RMF et leur tentative de mettre la main sur ces instances représentatives, en s’accaparant tous les pouvoirs par des manoeuvres malsaines, portent une atteinte grave aux principes démocratiques qui régissent notre pays.

La Grande Mosquée Mohamed VI réfute et condamne fermement ces pratiques et appelle les Responsables des Mosquées de France les dirigeants de lieux de culte à ne pas cautionner cette mise en scène pour libérer nos institutions d’une gestion partisane.

C’est pourquoi elle ne participera pas aux élections du 08 juin prochain.

Fait à Saint Etienne le 5 Juin 2013
Larbi MARCHICHE
Recteur de La Grande Mosquée Mohammed VI Saint Etienne
Membre Fondateur du CFCM
Ancien membre du Bureau National du CFCM