Goldman Sachs : L’empire invisible

Plus qu’une banque, Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d’euros d’actifs, soit deux fois le budget de la France. On l’appelle « la Firme« , comme dans les romans d’espionnage des années 1980. Après s’être enrichie pendant la crise des subprimes en pariant sur la faillite des ménages américains, elle a été l’un des instigateurs de la crise de l’euro en maquillant les comptes de la Grèce puis en misant contre la monnaie unique.

Un empire de l’argent sur lequel le soleil ne se couche jamais, qui a transformé la planète en un vaste casino. Grâce à son réseau d’influence unique au monde, et son armée de 30 000 moines-banquiers, Goldman Sachs a su profiter de la crise pour accroître sa puissance financière, augmenter son emprise sur les gouvernements et bénéficier de l’impunité des justices américaine et européennes.

Immersion au coeur de LA banque liée à de nombreux scandales pour comprendre ce passé douteux. Des témoignages de premier plan aident aussi à expliquer comment elle est, malgré les crises, encore plus puissante qu’avant.

{youtubejw width= »570″ height= »400″}JoaWTVrC6K4{/youtubejw}

Pour info : l’émission sur Goldman Sachs est vue près de 300 000 fois sur le site d’arte.

 

Une pensée sur “Goldman Sachs : L’empire invisible

  • 22 octobre 2012 à 10 h 14 min
    Permalink

    Goldman Sachs n’est pas «encore plus puissante qu’avant [i]malgré[/i] les crises»; Goldman Sachs était assez puissante, [i]avant[/i] la crise, pour [i]provoquer[/i] celle-ci, en toute [i]impunité[/i] – Goldman Sachs [i]est[/i] la crise.

    Lloyd Blankfein, président de Goldman Sachs: «j’accomplis le plan de Dieu» (Sunday Times, 8/11/2009); la [i]crise[/i] est le [i]plan[/i] de Lloyd Blankfein.

Commentaires fermés.

Shares