Voile : "panique" dans la communauté musulmane
Écrit par Ilyess   
Lundi, 03 Mai 2010 01:46

"On ne voit pas pourquoi on tape sur la tête des musulmans alors que tout va bien",  s'indigne le responsable d'une union d'association musulmane de la Seine-Saint-Denis.

La loi sur le voile intégral, "on s'en méfie beaucoup". Le responsable d'une union d'association musulmane de la Seine-Saint-Denis a rapporté mercredi 28 avril le sentiment de "panique" qui traverse selon lui la communauté musulmane.

"On sent une panique dans la communauté musulmane qui se demande jusqu'où ils (le gouvernement) veulent aller", a déclaré M'hammed Henniche, secrétaire général de l'Union des associations musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93). Il s'exprimait lors d'une rencontre avec Eric Raoult, maire du Raincy, et trois autres maires UMP du département. "La communauté vit ça comme un viol", a-t-il poursuivi. "On ne voit pas pourquoi on tape sur la tête des musulmans alors que tout va bien. Il n'y a pas eu de fait déclencheur" pour cette loi.

Ali el Moujahid, imam de la mosquée de Montreuil, a renchéri : "Les gens disent: 'Il y a eu le voile (la loi sur le port des signes religieux ostensibles dans les écoles en 2004), puis il y a eu le mouton de l'Aïd (encadrement des abattages de moutons) et là, c'est le tour du voile intégral".

"Convaincre autant que contraindre"

Une dizaine de représentants musulmans de la Seine-Saint-Denis, qui compte une importante communauté, et quatre maires UMP (Eric Raoult du Raincy, Patrice Calméjane de Villemomble, Xavier Lemoine de Montfermeil et André Veyssière de Dugny) ont débattu calmement à la mairie du Raincy du projet de loi visant à interdire le voile intégral.

"Pour nous, il sera impossible de jouer le rôle d'intermédiaire entre le gouvernement et la communauté, car on se sent stigmatisés", a assuré M'hammed Henniche, déplorant par exemple le silence du gouvernement autour de la mort, le 30 mars, de Saïd Bourarach, un vigile de Bobigny, après une altercation avec des clients. "On donne à l'Etat, qui ne fait aucun signe en notre direction", a-t-il déploré.

Pour Eric Raoult, rapporteur de la mission parlementaire sur le voile intégral, si celui-ci "fait peur", "il faut de la concertation" avec la communauté musulmane. "Il faut élaborer un projet de loi qui ne heurte pas, (...) il faut réussir à convaincre autant que contraindre".

Patrice Calméjane, maire UMP de Villemomble, a raconté qu'une femme était arrivée "le visage masqué" à son mariage. "J'ai dû interrompre la cérémonie, or il n'y a pas de texte à ce sujet. Si on ne donne pas un cadre juridique, il peut y avoir des difficultés au quotidien".

(Nouvelobs.com - AFP)
 

 

 

Commentaires  

 
+2 #4 Muslim 2010-05-05 05:42 Je suis d'accord avec NOPANIQUE, un musulman n'a peur que de Dieu. Les musulmans de France ne sont pas paniqués mais méfiants je dirais

Salam
Citer
 
 
+1 #3 gedh05 2010-05-05 00:16 Pendant les années 70,80 et 90 ,aucun français n'a soulevé la question du port du voile ou de niqab,mais à l'election de Sarkozi , le front national , les prosionnistes et sionnistes ,ont fait pression sur la politique française c'est pourquoi elle s'est changée complètement . cela est confirmé par la phrase de Sarkozi "la france est juive"à la mort d'un juif, son soutien avec l'Allemagne, l'Angleterre et l'USA à Israel durant le dernier massacre criminnel de gaza, et son silence sur l'assassinat de Bourarach. Citer
 
 
+3 #2 NOPANIQUE 2010-05-03 11:56 Le mot panique ne doit pas faire partie du vocabulaire d'un croyant musulman. Le croyant doit être serein et affronter dignement l'adversité. C'est dommage que des sites musulmans se fasse l'écho de ses soi-disants peurs , paniques des musulmans et entretiennent le jeu des islamophobes. Je crois que c'est le gouvernement et l'UMP qui panique : la politique et les effets d'annonce de Sarkozy se sont soldés par un échec monumentale aux élections régionales. Sa seule alternative ,pour dissimuler sa politique injuste visant à enrichir les plus riches et apprauvir les autres catégories, et de piquer les idées racistes du Front National. Cette orientation vers des parties extrémiste qui frappe l'europe n'est qu'une tentative pour préserver les acquis de classes dominantes et endormir les citoyens européeens. Or le fascisme n'a jamais réussi à l'Europe ni à aucun pays ; il suffit de revoir ce qui s'est passé entgre les années 30 à 45 fin de la 2nde guerre mondiale Citer
 
 
+1 #1 pylambert 2010-05-03 11:47 En quoi cela pose-t-il problème qu'une femme arrive "le visage masqué" à son mariage ? Dans les mariages chrétiens l'épouse porte traditionnellem ent un voile facial, certes translucide, mais qui couvre bien le visage, et pas seulement les cheveux. Par ailleurs, l'obligation d'identification est évidente, mais ça doit se limiter à faire constater avant le début de la cérémonie que la personne qui porte un "voile intégral" est bien la même que sur la carte d'identité. Dans un bureau de vote bruxellois, il y a quelques années, j'ai vu une électrice en niqab prise en charge par une assesseure, elles se sont isolées dans une salle de classe et l'assesseure a confirmé qu'il s'agissait bien de l'électrice appelée à voter. Fin de l'"incident". Vu le nombre de cas extrêmement réduit, ça ne pose pas réellement problème. Je suis moi-même intervenu ex officio dans un bus il y a un an parce qu'une voyageuse en niqab présentait son abonnement en ne laissant dépasser de la photo que les yeux et le hidjab. Je lui ai fait remarquer que dans ces conditions il était impossible de savoir si elle était bi!en la titulaire de l'abonnement. Après quelques grommellements, elle a fini par s'exécuter, puis a remis le niqab. Fin de l'incident (même si un "jeune" déjà monté dans le bus m'a virulemment et grossièrement apostrophé, je l'ai remis à sa place et les autres passagers, quasiment tous d'origine turque et marocaine, m'ont fait signe qu'ils approuvaient mon attitude). "Dévoiler" pour identifier, oui, mais juste le temps de l'identification, sinon ça devient du harcèlement et de la persécution religieuse. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques