Inhumation des musulmans de France
Écrit par Ilyess   
Dimanche, 07 Novembre 2010 15:08

Faute de lieux d'inhumation, les musulmans continuent dans leur écrasante majorité de rapatrier leurs morts dans le pays d'origine alors que l'enterrement en France apparaît de plus en plus comme le signe d'une intégration réussie. Quelque 80% des défunts originaires du Maghreb sont enterrés dans leur pays, selon une estimation d'Atmane Aggoun.

Un reportage de Press-TV sur l'inhumation des musulmans de France avec un entretien du secrétaire général de l'UAM-93, M'hammed HENNICHE, sur le sujet


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

Commentaires  

 
+1 #5 Ln 2011-02-08 19:21 Je fais un exposé sur les musulmans de France et je me rendais pas conte a quel point il pouvait y avoir une aussi grande discrimination, et autant de problemes. Je les bientôt fini et en le relisant je trouve ça vraiment idiot on pourrait regler ça mais tout est remis au lendemain, tout est en supend. Je trouve ça dommage et triste. Citer
 
 
+1 #4 AHMAR 2010-12-24 11:33 Salam,
Aujourd 'hui, le soucis que nous avons, c'est que nous sommes constament entrein de tendre la main pour avoir des aides, un terain pour le cimetière, un local pour crèer une salle de prière, etc; quand on demande on est dépendants, des décisions et accords, donc il faut acheter,(je pense, que nous pouvons nous donner les moyens), et après les mettre devant fait acompli; Nous sommes Francais!! et nous avons les memes droits!!
"ainsi que les devoirs" bien sur.
Citer
 
 
+4 #3 kameldelarte 2010-11-13 00:08 assalamalikum wa rahmatoulah wa baraqatouh,

il faut savoir que depuis la loi du 14 novembre 1881, les cimetières doivent respecter le principe de laïcité, ce qui signifie l'interdiction des cimetières confessionnels (hormis l'alsace et lorraine soumis au droit local). le cimetière de Bobigny constitue à cet égard une exception juridique.

cette Loi ne permet donc pas la création de cimetière musulman. il s'agit à mon sens d'une restriction de la liberté de culte, et de croyance, dont la question pourrait être soumise à la cour européenne des droits de l'homme.

dans la patique, les maires ont tenté de repondre aux besoins de la communauté musulmane, en créant des "carrés musulmans". il s'agit d'une mesure d'organisation à l'intérieur du cimetière interconfession nel, qui relève des pouvoirs de police.
Citer
 
 
+2 #2 Karim4 2010-11-10 02:36 Parce que tres probablement qu'en France. pays des droits de l'homme et de la liberte, et ce pour des bronzes prenomes Mohamed, Ali ou Karim, il doit etre aussi difficile d'y vivre que d'y mourir… A parier qu'il doit leur etre aussi difficile de se trouver un appartement qu'un lot de terrain pour se faire enterrer… Et qu'il doit etre tres difficile de trouver des terrains pour en faiire des cimetieres musulmans…

Sans compter que si l'on s'est fait chier toute sa chienne de vie par des gouars, peut etre que l'on a pas envie d'y passer non plus l'eternite ! D'ou le retour, tot ou tard…
Karim
Citer
 
 
+2 #1 LOqman 2010-11-10 02:36 Salam,

So, c'est quoi le probleme?
Pourquoi ne pas acheter de terrain pour des cimetieres?
Je n'ai pas bien compris le problem.

LOqman
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques