État d’urgence, merci, ça suffit

Belle prestation de la militante Sihem ZINE dans l’émission LÀ-BAS Hebdo n°32. « LA SÉCURITÉ, C’EST LA PREMIÈRE DES LIBERTÉS », proclame le Front National en 1992. « LA SÉCURITÉ, C’EST LA PREMIÈRE DES LIBERTÉS », affirme Manuel Valls en novembre 2015. Marine peut aller à la plage, c’est Manuel qui garde la boutique. Dérive sécuritaire ? Déroute politique ? Les deux ?

Deux mois après, le bilan de l’état d’urgence est à peu près nul. Non seulement les libertés sont menacées mais la sécurité n’est pas mieux assurée. Pourtant le gouvernement s’apprête à prolonger « le temps qu’il faudra ». Vers un état d’urgence permanent ? Des voix s’élèvent et s’organisent, un Conseil d’urgence citoyenne se constitue, des associations dénoncent l’islamophobie.

Avec, autour de Daniel MERMET :

  • – Sophie WAHNICH, historienne, directrice de recherche au CNRS, initiatrice du Conseil d’urgence citoyenne
  • Sur Facebook : https://www.facebook.com/citizenact/ Message sur Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/jean-franc…
  • – Laurence BLISSON, juge d’application des peines, secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature
  • – Anthony CAILLÉ, secrétaire général de la CGT-Police Paris
  • – Sihem ZINE, membre de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI)
  • – Gérard TCHOLAKIAN, avocat, membre du Syndicat des Avocats de France

{youtube width= »570″ height= »400″}429T4qn0NDw{/youtube}

 

Shares