Elections sénatoriales : Le Front de gauche en Seine-Saint-Denis

En ayant rassemblé au cours de cette élection sénatoriale, 512 grandes électrices et électeurs de Seine Saint Denis (1/4 du corps électoral), je me félicite que notre liste de large rassemblement du Front de Gauche progresse par rapport à l’élection de 2004. Aujourd’hui, avec ce résultat, le Front de Gauche grâce à toutes ses composantes arrive en deuxième position de ce scrutin.

Malgré les tentatives de dévoiement de l’électorat de gauche avec une liste d’inconnus; des arrangements visibles entre l’UMP et Nouveau Centre: Oui le Front de gauche progresse!

Le mode de scrutin actuel est inique et anti démocratique: avec la moitié des voix du Front de Gauche, le Nouveau Centre empêche l’élection de mon ami et camarade Didier Paillard.

Je tiens à remercier chaleureusement l’ensemble des élu-es et grandes électrices et grands électeurs de Seine Saint-Denis qui m’ont renouvelé leur confiance. J’ai une pensée affectueuse pour mon ami Jack Ralite dont le talent, la voix et surtout les convictions manqueront à cette assemblée. Au Sénat, je serai avec mes amis et camarades de mon groupe déterminée à faire avancer les idées de progrès, de justice sociale, d’égalité et de dignité.

Je resterai la sénatrice engagée auprès de la population, présente à ses côtés dans les luttes, les mobilisations et les combats pour construire une nouvelle république et une alternative de transformation sociale et écologique. Mon seul but : me battre pour qu’enfin la parole soit donnée aux citoyennes et aux citoyens et que nos vies changent.

Communiqué d’Eliane Assassi
Sénatrice Front de Gauche, Parti Communiste

 

3 pensées sur “Elections sénatoriales : Le Front de gauche en Seine-Saint-Denis

  • 26 septembre 2011 à 10 h 31 min
    Permalink

    Communiqué très surprenant puisque le front de gauche recule avec seulement un élu au lieu des 2 qui existaient avant ces élections.

  • 26 septembre 2011 à 22 h 55 min
    Permalink

    D’accord pour le Front de Gauche! mais où elle est la place du parti de Gauche dans tous cela. Le PG perd un siège. Il y a là un problème.

  • 13 décembre 2011 à 4 h 49 min
    Permalink

    d accord « Mams »,Le front de gauche anciennement representé uniquement par le Pc recule en nombre de sieges,mais sa senatrice se felicite,peut etre parce qu elle conserve son siege..
    particularité d une election avec vote obligatoire(sous peine d amende),donc avec une mobilisation,la dynamique a gauche est clairement du cote PS..

Commentaires fermés.

Shares