Bagnolet 2014 : Les engagements de Laurent JAMET (FdG)
Écrit par Administrator   
Vendredi, 28 Mars 2014 20:30

Les électeurs ont placé la liste que je conduis en tête du 1er tour des municipales. Ce résultat valide mon analyse sur la volonté des Bagnoletais de retrouver une gestion municipale, plus démocratique, rigoureuse et efficace. Tout en se donnant les moyens de faire de Bagnolet un véritable bouclier social face aux politiques d’austérité du gouvernement.

Car aujourd’hui, sur fond de politiques qui combinent austérité et libéralisme, les valeurs de Liberté, d’Egalite et de Fraternité  sont malmenées, dévoyées dans une société en crise qui ne connait qu’une loi : celle de la soumission à la finance ! Comme toujours en période de crise, en l’absence de réponses aux urgences sociales, l’extrême-droite distille le racisme, attise les peurs et désigne des boucs émissaires. Mais ce discours  n’est désormais plus le simple fait de l’extrême-droite. Une grille d’analyse s’étend dangereusement : celle qui prône le choc des civilisations, des ethnies, des religions : nous serions menacés par une immigration de masse et par un nouvel ennemi de l’intérieur, le musulman forcément fanatisé.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Cette vision du monde, permet de déplacer la question sociale sur le terrain identitaire. L'objectif de ces manœuvres est d'entretenir et de développer un climat de division, d'insécurisation permettant à ces nouveaux monarques que sont les financiers, les exploiteurs, d'imposer leur domination. Jamais ces profiteurs n'ont accepté que la Liberté, l’Égalité et la Fraternité soient la règle. Il est donc nécessaire de nous rassembler dans notre diversité et de se battre pour que la devise de la République soit la réalité. C'est ensemble que nous avons la force d'y parvenir. Bagnolet est à la fois un vieux territoire d'immigration et de combats populaires contre le colonialisme, les logiques de discriminations et de dominations. Notre histoire est plurielle, multiculturelle, multiconfessionnelle et fruit de combats communs pour la justice. C'est une formidable richesse qui marque l'identité de notre ville et participe de son rayonnement. Pour nous, la diversité et l'égalité sont inséparables et la laïcité en est la garantie.  Pourtant, nous savons que les discriminations continuent d'exister. Elles portent atteinte à la cohésion sociale et au principe d’égalité. Elles minent les fondements mêmes du vivre ensemble.  Je souhaite mettre en place un observatoire local des discriminations, afin de rétablir les victimes dans leur droit.

Le  concept de laïcité subit ces dernières années une véritable offensive et est instrumentalisé notamment pour stigmatiser l’Islam et porter des discours aux relents coloniaux et néocoloniaux. Raison de plus pour ne pas laisser ces forces de l’intolérance s’accaparer un concept qui, au contraire, est un principe garant de l’égalité des droits, du droit à la différence, de la liberté de conscience.

L'égalité et la liberté de chacun pour être réelles supposent que l’État, la puissance publique en général, ne soit dominé par aucune religion pour être au service de tous. C’est avec le même état d’esprit que je rejette toute instrumentalisation de la religion à des fins politiques. C’est également dans cette logique que je n’aurais de cesse de dénoncer et de combattre l’islamophobie, l'antisémitisme et toutes les formes de divisions et  de racismes… Pour moi, la reconnaissance de la diversité des cultes participe au principe de laïcité, dont le fondement est la liberté de conscience. C'est ainsi que j’ai œuvré pour rendre possible la construction de la mosquée de la rue Hoche, par le biais d’un bail emphytéotique, afin de garantir à chacun l’exercice du culte dans des conditions dignes. Il s'agit d'une décision collective définie sur une démarche claire.

Dans cette continuité,  je souhaite poursuivre ce lien avec les associations cultuelles de Bagnolet. L’engagement de la liste que je conduis s’inscrit dans la construction d’un large front du peuple dans sa pluralité. De tous ceux et de toutes celles qui aspirent et luttent en faveur d’une société de partage et de justice. Je porte  cette volonté de rassemblement car elle me parait être l’outil indispensable pour que prime l'intérêt général et la démocratie face aux divisions et aux dominations dont le poids s’accroît sur la société et qui ne profitent qu’aux privilégiés.

Je propose  la reconnaissance de la citoyenneté de résidence pour les étrangers non communautaires.  Ce combat pour leur droit de vote aux élections locales est pour moi partie prenante de celui pour le « vivre-ensemble » et l'égalité des droits entre Français et étrangers.

Tout en continuant ce combat au niveau national, qui a été trahi depuis 33 ans par les différents gouvernements socialistes, nous mettrons en place des référendums d’initiative populaire qui donneront le droit aux résidents non communautaires d’exprimer par leur vote des choix pour leur ville.

Nous engagerons un travail citoyen et associatif de valorisation des mémoires immigrés et parallèlement d’acquisition des connaissances du nouveau lieu de résidence. Savoir d’où je viens, valoriser qui je suis et savoir où je vis : cette triple démarche est essentielle, pour fortifier les liens entre citoyens de notre communauté bagnoletaise.

Nous poursuivrons nos politiques en matière de solidarité internationale, notamment le jumelage avec le camp de réfugiés palestiniens de Chatila au Liban, pour faire progresser l’exigence de paix dans la justice.

La Liste Bagnolet Avenir est clairement engagée dans une démarche de mise en commun car ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous différencie. Nous sommes déterminés à agir pour faire reculer l’islamophobie, le racisme et les discriminations. Nous sommes convaincus de l’impérieuse nécessité de recréer  l’unité de notre ville et de mettre en avant l’égalité sociale, dans l’intérêt de tous.

Laurent JAMET, tête de liste « Bagnolet Avenir 2014 » pour le Front de Gauche

 

 

Commentaires  

 
0 #4 Farida Belguil 2014-03-31 14:18 Le futur Maire sera Tony Di Martino un élu du Parti Socialiste, il s'est unit avec Mohamed Hakem et un islamophobe pseudo-écologiste (du samedi soir) en l'occurrence pierre mathon afin d'éclabousser ce bastion communiste depuis presque un siècle! L'ancien maire Marc Everbecq (leader pro-mouslim) a réussi à diviser la gauche, en particulier il a réussi à diviser les musulmans de Bagnolet..il semble qu'à Bagnolet les conseils municipaux vont continuer à être très électrique. Avec une ville qui sombre dans un crédit record (la 4 ème ville la plus endettée de France)..l'équipe du PS et son Austerité ne vont pas arranger les choses! Cela m'étonne en tous les cas.. sans crédit ..on ne fait rien de concret.. Citer
 
 
0 #3 Hustler 2014-03-29 18:02 Par contre il ne parle pas des soeurs voilées qui travaillent à la mairie et qu'il s'est engagé à virer. Citer
 
 
-2 #2 Nourdine 2014-03-29 17:51 il nous faut un Maire qui nous respecte sans nous utiliser comme du bétail électoral. Qui fasse progressé la justice et la reconnaissance de notre apport à la société française. Et qui saura s'opposer, au moins symboliquement, au élite UMP et PS qui sur les questions internationales sont d'accord pour laisser les palestiniens vivre dans l'indignité. Oui les cocos à Bagnolet nous écoute et travaille avec la population. Le PS les bobos et la droite dehors. Bagnolet Avenir c'est nous !! Citer
 
 
-3 #1 Khadidja de Bagnolet 2014-03-29 06:59
Assalam'oulikoum

Demain le 30 Mars 2014, citoyens et citoyennes français de Bagnolet, votez, votons le Front De Gauche, votez-votons LAURENT JAMET.. Oui on peut lui faire entièrement confiance!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques