Salafist fucking

Ça y est, depuis le temps qu’ils tournaient autour du pot, ils ont fini par faire caca dedans. C’est le Salafisme[1] qui a été désigné grand responsable des dérives islamiques extrémistes menant au terrorisme solitaire ou en bande organisée. Compte tenu de ses tergiversations et de ses compromissions chroniques, le Mouvement des Frères Musulmans est nominé pour sa carrière internationale mais n’accède au podium qu’en seconde position. Jamaat at-Tabligh,[2] autre branche de l’Islam soupçonnée durant trois décennies d’alimenter l’Afghanistan en Moudjahidines, est en net recul dans les « charts ». Mauvaise foi et démagogie aidant, les « barbus en djellaba », censés illustrer l’obscurantisme et le puritanisme bornés, et présumés opposés à la modernité et aux libertés, sont des épouvantails et des boucs émissaires idéals à jeter en pâture aux populations alarmées.

Lire la suite

Les armes de désislamisation massive

Désormais il ne s’agit plus de faisceaux de présomptions mais incontestablement de la réalité des faits : Se considérant abusivement comme les seuls héritiers de la France, faute de pouvoir chasser leurs bêtes noires, les islamo-réfractaires de tous bords ambitionnent de désislamiser les Musulmans à l’instar du café décaféiné, de la bière sans alcool, du soda light, de la charcuterie sans porc et des poupées gonflables. Ils se mobilisent aux six coins de l’Hexagone pour tenter d’endiguer ce grand remplacement (de population)[1] qu’ils redoutent tant. En attendant de trouver le processus de transformation idéal (fiable, inoffensif et conforme aux lois en vigueur), ils s’adonnent en toute impunité à leurs réquisitoires itératifs et incitatifs à l’encontre de l’Islam. Mais il n’y a pas de quoi pour autant adhérer aux théories du complot et aux fanfaronnades des combattants des forces obscures sur Facebook, Tweeter, YouTube, Instagram, et encore moins dans la vraie vie.

Lire la suite

Livry-Gargan (93) : Arrêté de fermeture d’une salle de prière

Après deux rapports successifs et concordants émis par les commissions communale et départementale de sécurité, après  visite des locaux exploités par l’association cultuelle et culturelle musulmane de Livry-Gargan (ACCMLG), respectivement le 8 juin et le 10 juin derniers, j’ai été  amené à prendre un arrêté de fermeture consécutivement à une mise en demeure d’avoir à fermer ce local adressée aux responsables de l’association.

Lire la suite

Mosquée de Noisy-le-Grand : Des solutions trouvées après l’annonce de nouvelles élections

Depuis vendredi, les musulmans du Champy et de la Butte Verte, à Noisy-le-Grand, ne prient plus dans la rue. Ils peuvent désormais louer un local appartenant à la ville jusqu’au 15 octobre. Un dénouement pour le moins inattendu alors que la situation semblait bloquée, depuis que leur ancien site de prière, un foyer de migrants, a été démoli en raison de son insalubrité.

Lire la suite

Les deux mamelles

Avec un titre pareil on pourrait craindre le pire, mais non, cet article sera aussi sérieux qu’une paire de saints pour un soufi. « Labourage et pâturage sont les deux mamelles dont la France est alimentée, les vraies mines et trésors du Pérou ». Pour paraphraser cette célèbre expression du ministre Sully,[1] datant d’un demi-millénaire et destinée à encourager l’agriculture, on pourrait dire aujourd’hui que le Hijab et le Halal sont les deux mamelles de la France contemporaine. Et ce serait tout à fait opportun puisque les supporters et les détracteurs de ces deux fleurons incontournables de la doctrine islamique, relatifs aux attributs vestimentaires et à l’alimentation, s’affrontent sur ces questions considérées comme « vitales » depuis près de trente ans.

Lire la suite

La finance islamique : une reconversion professionnelle ?

 

Le potentiel de croissance la finance islamique est énorme puisque 40 millions de musulmans seulement sont clients d’institutions financières relevant de ce secteur alors qu’ils sont 1,6 milliard dans le monde et que pas mal de non musulmans sont attirés par les valeurs de la finance islamique. Car ce qui la distingue de la finance classique, c’est le respect de la charia, la loi islamique, qui interdit les taux d’intérêt, assimilés à l’usure, la spéculation, mais aussi les investissements dans des secteurs de l’économie jugés nuisibles à la société, les jeux de hasard, l’alcool, etc. Côté plus technique, le fait d’interdire les taux d’intérêt pose question : comment les banquiers se font-ils rémunérer ?

Lire la suite

Municipales 2014 : la captation du vote musulman à Argenteuil

La captation du vote musulman vire à l’obsession dans plusieurs municipalités de la région parisienne bien qu’aucune instance ni personnalité ne puisse se prévaloir d’être prescriptrice de ce vote. S’il existe des électeurs de confession musulmane, leur vote s’attache-t-il essentiellement à la défense politique de l’Islam et de ses fidèles? Et surtout, peut-on parler d’un vote strictement confessionnel ?

Lire la suite

Pourquoi je ne cesserai pas d’être islamiste

Loués soient les « guignols de l’islam de France » qui m’inspirent au plus haut point et, mon âge avançant, m’évitent de radoter faute de sujets nettement plus islamiques. Visiblement en déficit de célébrité, certaines de ces marionnettes ne se contentent désormais plus de lamentables one-man show pour prétendument réformer leur religion voire la tourner en dérision. Pour sortir du lot, il leur faut dorénavant surenchérir dans le registre de la médiocrité et du cynisme en donnant leurs coreligionnaires en pâture à ceux qui les boufferont aussi, sitôt qu’ils auront digéré les plus indigestes. Et, malheureusement, sous couvert de liberté d’expression « charliesque », lorsqu’il s’agit de conforter ceux qui se proclament moins Musulmans que les autres, fussent-ils des mouchards patentés, les modérés de toutes les couleurs ne manquent pas… Dans quel but ?

Lire la suite

A Noisy-le-Sec, l’islam dans des box de parking

Des centaines de musulmans de la cité du Londeau vont prier dans un endroit aménagé par des fidèles. Un projet de mosquée est en cours, mais faute de financement et d’accord entre les musulmans, il est au point mort.

Lire la suite