Bac: débat sur une correctrice religieuse

Le Snes-FSU a dénoncé aujourd’hui la présence d’une religieuse, professeur de philosophie venue assister à une réunion des correcteurs de l’épreuve du bac dans un lycée parisien, “revêtue des habits de son ordre, porteuse de signes religieux ostentatoires“, dans un communiqué.

La religieuse s’est présentée hier au lycée Carnot à Paris (XVIIe arrondissement), et “a participé à la réunion sans qu’il lui soit fait la moindre observation ni de l’Inspection de philosophie ni de la direction de l’établissement”, s’insurge le premier syndicat du secondaire.

“Pour le Snes-FSU, en tant que membre d’un jury du baccalauréat, elle incarne l’autorité de l’Etat et se doit de respecter l’obligation de réserve inhérente à toute mission de service public, a fortiori dans le cadre de l’Education nationale”, fait valoir le syndicat, qui estime que la présence de la religieuse est “une atteinte directe au principe de laïcité”.

Philippe Guittet, proviseur du lycée Carnot et ancien secrétaire général de la SNPDEN (syndicat des proviseurs), a déclaré, sur le site de Rue89, qu’il “n’aurait pas pu interdire (à la religieuse) l’entrée” de l’établissement. “Une mère de famille voilée peut rentrer dans l’établissement pour assister à un conseil de classe, une religieuse aussi”, déclare-t-il. “La loi de 2004 s’applique aux élèves et aux fonctionnaires. Etant dans le privé, cette religieuse n’est pas fonctionnaire. Elle peut donc pénétrer dans l’enceinte de l’établissement”, ajoute M. Guittet.

Source : Le figaro

 

4 pensées sur “Bac: débat sur une correctrice religieuse

  • 29 juin 2011 à 6 h 46 min
    Permalink

    Sujet à la fois paradoxal et ambigu.

    Doit on prendre part pour ou contre : c’est l’impression que j’ai . Qu’en pensez vous ?

  • 29 juin 2011 à 20 h 36 min
    Permalink

    Mais quand il s’agit d’une simple mère portant un foulard sur sa tête, Brigitte boughrab deleguée par L. Chatel se permet de s’insurger.
    Restons dans le qui-vive ya quelque chose qui se prépare au sein du gouvernement à propos des mères voilées accompagnatrices de leurs enfants. Au noms de quoi ils veulent exclure aussi les mères d’enfants de l’ecole publique!

  • 29 juin 2011 à 22 h 55 min
    Permalink

    La laicité concerne plutot les musulmans car beaucoup d’eleves et enseignants viennent pourteurs de signes religieux ostentatoires

  • 30 juin 2011 à 14 h 07 min
    Permalink

    La religieuse comme vous dites, mérite notre grand respect. Je pense qu’en réalité ce n’est pas elle qui est mise en cause mais le double jeu de la politique française qui ne sait plus comment gérer les affaires publiques à force de laisser les sionistes la diriger. Jusqu’à quand le peuple français va-t-il cesser d’être une marionnette entre les mains de ces saltimbanques qui le menacent de l’enfer de l’antisémitisme et retrouver sa dignité?

Commentaires fermés.

Shares