AFP : l’émotion du médecin et humanitaire Jacques Bérès

A la fin d’une interview, avec un journaliste de l’AFP, le Dr. Jacques Bérès craque et laisse échapper quelques larmes. Ce médecin français âgé de 71 ans, et co-fondateur de Médecins sans Frontières et de Médecins du Monde, a réussi à rester clandestinement une quinzaine de jours dans la ville martyr de Homs, en Syrie, pour aider à soigner des centaines de blessés. De retour en France, il raconte ce qu’il a vu.

M. Bérès est parti clandestinement en Syrie à l’initiative de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) et de France-Syrie Démocratie.

{dmotion width= »491″ height= »400″}xp39m3{/dmotion}

 

Une pensée sur “AFP : l’émotion du médecin et humanitaire Jacques Bérès

  • 2 mars 2012 à 6 h 38 min
    Permalink

    Selam/SLT

    La lutte contre toutes les INJUSTICES c’est de:

    1.COMBATTRE L’IDEOLOGIE RACISTO-SIONISTE RESPONSABLE d’AU MOINS 1/3 de nos malheurs!

    2.Nos resonsables respectifs dans nos pays marionnettes autoproclamés!!

    3.LUTTER CONTRE NOS IDEES SOMBRES, contre nos orgueils et combattre surtout nos préjugés d’ignorants Tel l’exemple de ce médecin Dr Jaques Bérès ce MEDECIN mashallah.. (Qu’ALLAH LE GUIDE DANS NOTRE DINNE)!

    —>Travailler pour un monde meilleur; Fissabillah!!

Commentaires fermés.